Grand Prix automobile de France 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de France 2019
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 53
Longueur du circuit 5,861 km
Distance de course 310,633 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 24 min 31 s 198
(vitesse moyenne : 219,846 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 28 s 319
(vitesse moyenne : 238,128 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
min 32 s 740
(vitesse moyenne : 226,775 km/h)

Le Grand Prix automobile de France 2019 (Formula 1 Grand Prix de France 2019) disputé le 23 juin 2019 sur le circuit Paul-Ricard, est la 1005e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la soixantième édition du Grand Prix de France comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et de la huitième manche du championnat 2019. Le Grand Prix de France a fait son retour au Castellet après dix ans d'absence, en 2018. Le circuit varois avait déjà accueilli l'épreuve quatorze fois entre 1971 et 1983 et de 1985 à 1990, avant de laisser la place à Magny-Cours, pour dix-huit éditions, de 1991 à 2008.

Largement supérieures à la concurrence sur le tracé varois, les Mercedes verrouillent la première ligne pour la sixième fois de la saison et la soixante-troisième fois de leur histoire, établissant un nouveau record dans ce domaine. À chacune de ses deux tentatives en Q3, Lewis Hamilton bat le record du circuit, devance finalement son coéquipier Valtteri Bottas de 286 millièmes de seconde et porte son record de pole positions à quatre-vingt-six. Charles Leclerc, auteur du troisième temps, lui concède plus de six dixièmes alors que Max Verstappen, qui l'accompagne en deuxième ligne, est repoussé au delà d'une seconde. Les McLaren réalisent leur meilleure performance en qualifications depuis 2014 : Lando Norris devance en effet son coéquipier Carlos Sainz Jr. sur la troisième ligne. Sebastian Vettel, qui ne parvient pas à faire mieux que septième, part en quatrième ligne devant Daniel Ricciardo ; la cinquième ligne est composée de Pierre Gasly et Antonio Giovinazzi.

Intouchable, Lewis Hamilton passe les cinquante-trois tours en tête de la course, obtient sa sixième victoire de la saison, sa quatrième consécutive et la soixante-dix neuvième de sa carrière. Il creuse un écart supérieur à dix-huit secondes sur son coéquipier Valtteri Bottas, pour un sixième doublé des Flèches d'Argent en 2019 et le cinquantième de leur histoire. Elles restent invaincues en dix courses, depuis le Grand Prix du Brésil 2018. Parti troisième, Charles Leclerc conserve sa place jusqu'au bout, en revenant dans les échappements de Bottas en délicatesse avec ses pneus, dans le dernier tour, mais ne trouvant pas l'ouverture pour le doubler. De même, Max Verstappen effectue une course solitaire au quatrième rang sans espoir de faire mieux. Sebastian Vettel dépasse les deux McLaren en sept tours, s'installe au cinquième rang et se ménage un écart suffisant pour chausser des gommes tendres à deux tours de l'arrivée et s'attribuer le point du meilleur tour dans la dernière boucle. Carlos Sainz Jr. termine sixième et dernier pilote dans le même tour que le vainqueur.

Dans une course très peu animée, ressemblant à une longue procession, la dernière boucle est le théâtre d'une passe d'arme musclée pour le gain de la septième place, entre Lando Norris, affecté par un problème d'hydraulique (élu pilote du jour), Kimi Räikkönen et Daniel Ricciardo avec Nico Hülkenberg en observateur. Ricciardo dépasse Norris en le poussant hors de la piste, puis Raïkkönen en mettant ses quatre roues à l'extérieur du tracé ; septième sur la ligne d'arrivée, il écope d'une double pénalité de dix secondes pour ces deux actions et se retrouve hors des points. En perdition, Norris est dépassé par Räikkönen et Hülkenberg et se classe neuvième ; Pierre Gasly récupère le point de la dixième place.

Le quintuple champion du monde britannique prend le large en tête du championnat avec 187 points ; il devance son coéquipier Bottas (151 points) et repousse Vettel (111 points) à 76 unités. Verstappen reste quatrième (100 points) devant Leclerc (87 points), Gasly (37 points) et Sainz (26 points). Chez les constructeurs, Mercedes (338 points), au premier rang, possède près du double de points de Ferrari (198 points) ; suivent Red Bull Racing (137 points), McLaren (40 points), Renault (32 points), Racing Point et Alfa Romeo (19 points), Toro Rosso (17 points) et Haas (16 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles au Paul Ricard[1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C2)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C3)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C4)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 11 h à 12 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 32 s 728
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 32 s 807 + 0 s 069
3 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 33 s 111 + 0 s 373
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 33 s 618 + 0 s 880
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 33 s 790 + 1 s 052
6 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 1 min 34 s 091 + 1 s 353

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 30 s 937
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 31 s 361 + 0 s 424
3 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 31 s 586 + 0 s 649
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 31 s 665 + 0 s 728
5 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 1 min 31 s 882 + 0 s 945
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 32 s 049 + 1 s 112

Troisième séance, le samedi de 13 h à 14 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 30 s 159
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 30 s 200 + 0 s 041
3 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 30 s 605 + 0 s 446
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 30 s 633 + 0 s 474
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 31 s 538 + 1 s 379
6 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 1 min 31 s 599 + 1 s 440

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[6]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 30 s 609 1 min 29 s 520 1 min 28 s 319
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 30 s 550 1 min 29 s 437 1 min 28 s 605
3 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 30 s 647 1 min 29 s 699 1 min 28 s 965
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 31 s 327 1 min 30 s 099 1 min 29 s 409
5 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 1 min 30 s 989 1 min 30 s 019 1 min 29 s 418
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 31 s 073 1 min 30 s 319 1 min 29 s 522
7 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 31 s 075 1 min 29 s 506 1 min 29 s 799
8 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 30 s 954 1 min 30 s 369 1 min 29 s 918
9 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 1 min 31 s 152 1 min 30 s 421 1 min 30 s 184
10 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 31 s 180 1 min 30 s 408 1 min 33 s 420
11 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 1 min 31 s 445 1 min 30 s 461
12 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 30 s 972 1 min 30 s 533
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 30 s 865 1 min 30 s 544
14 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 30 s 964 1 min 30 s 738
15 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 31 s 166 1 min 31 s 440
16 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1 min 31 s 564
17 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 31 s 626
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 31 s 726
19 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 1 min 32 s 789
20 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 1 min 33 s 205
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 36 s 888 (107 % de 1 min 30 s 550)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Daniil Kvyat, auteur du seizième temps, est pénalisé d'un recul de vingt-cinq places sur la grille de départ. Le Russe utilise en effet la nouvelle spécification du moteur Honda ce qui le fait dépasser son quota de trois moteurs à combustion interne par saison. Condamné à écoper d’une pénalité, son écurie a choisi par la même occasion de remplacer trois des cinq autres composants de son groupe propulseur (MGU-H, batteries et boîte électronique de contrôle). Kvyat utilise également un nouvel exemplaire de turbocompresseur (ce changement se fait toutefois dans les limites du quota alloué pour la saison) ; il s'élance de la dix-neuvième place[7].
  • George Russell, auteur du dix-neuvième temps, est pénalisé d'un recul de vingt places sur la grille de départ après le changement de la batterie et du système électronique ; il s'élance de la vingtième place[8].
La grille de qualification du Grand Prix de France 2019.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de France 2019.
La grille de départ du Grand Prix de France 2019.

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[9]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 53 1 h 24 min 31 s 198 (226,775 km/h) 1 25
2 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 53 + 18 s 056 2 18
3 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 53 + 18 s 985 3 15
4 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 53 + 34 s 905 4 12
5 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 53 + 1 min 02 s 796 7 10 + 1
6 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 53 + 1 min 35 s 462 6 8
7 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 52 + 1 tour 12 6
8 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 52 + 1 tour 13 4
9 4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 52 + 1 tour 5 2
10 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 52 + 1 tour 9 1
11 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 52 + 1 tour (dont 10 s de pénalité) 8
12 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-Mercedes 52 + 1 tour (dont 5 s de pénalité purgées en course) 14
13 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-Mercedes 52 + 1 tour 17
14 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 52 + 1 tour pitlane
15 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 52 + 1 tour 11
16 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 52 + 1 tour 10
17 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 52 + 1 tour 15
18 88 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 51 + 2 tours 18
19 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 51 + 2 tours 20
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 44 Retrait volontaire 16

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[13]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 187
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 151
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 111
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 100
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 87
6 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 37
7 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 26
8 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 19
9 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 16
10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 16
11 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 14
12 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 14
13 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 13
14 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 10
15 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 7
16 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 6
17 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 2
Constructeurs[14]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 338
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 198
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 137
4 Drapeau de la Grande-Bretagne McLaren-Renault 40
5 Drapeau de la France Renault 32
6 Drapeau de la Grande-Bretagne Racing Point-BWT Mercedes 19
. Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 19
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 17
9 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 16

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de France 2019 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Mercedes Grand Prix place ses deux voitures sur la première ligne de la grille de départ pour la 63e fois et bat le record précédemment codétenu avec McLaren, Ferrari et Williams[21] ;
  • Lewis Hamilton passe la barre des 3 200 points inscrits en Formule 1 (3 205 points inscrits)[22] ;
  • Valtteri Bottas passe la barre des 1 100 points inscrits en Formule 1 (1 114 points inscrits)[23] ;
  • Lando Norris est élu « Pilote du jour » à l'issue d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[24] ;
  • Yannick Dalmas (24 départs en Grands Prix de Formule 1 entre 1987 et 1994 et quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans en 1992, 1994, 1995 et 1999) est nommé conseiller auprès des commissaires de course par la FIA pour les aider dans leurs jugements[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2019 French Grand Prix – Tyre compound choices », (consulté le 22 juin 2019)
  2. Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI GRAND PRIX DE FRANCE 2019 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 21 juin 2019)
  3. Cesare Ingrassia, « Nicholas Latifi au volant de la Williams en EL1 au Grand Prix de France. », sur f1only.fr, (consulté le 21 juin 2019)
  4. Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI GRAND PRIX DE FRANCE 2019 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 21 juin 2019)
  5. Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI GRAND PRIX DE FRANCE 2019 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  6. Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI GRAND PRIX DE FRANCE 2019 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  7. Grégory Demoen, « Lourde pénalité pour Kvyat. », sur f1i.auto-moto.com, (consulté le 22 juin 2019)
  8. Vincent lalanne-Sicaud, « F1 - RUSSELL SATISFAIT MALGRÉ SA PÉNALITÉ. », sur news.sportauto.fr, (consulté le 23 juin 2019)
  9. Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI GRAND PRIX DE FRANCE 2019 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  10. « France 2019 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  11. « France 2019 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  12. « France 2019 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  13. « France 2019 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  14. « France 2019 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  15. « Lewis Hamilton pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  16. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  17. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  18. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  19. « Constructeurs Doublés », sur statsf1.com, (consulté le 23 juin 2019)
  20. « Kimi Räikkönen - Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 24 juin 2019)
  21. « Premières lignes verrouillées », sur statsf1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  22. « Lewis Hamilton points », sur statsf1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  23. « Valtteri Bottas points », sur statsf1.com, (consulté le 22 juin 2019)
  24. Fabien Gaillard, « Lando Norris élu "Pilote du Jour" du GP de France 2019 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 23 juin 2019)
  25. Vincent Lalanne-Sicaud, « Grand Prix de France 2019 : Présentation et Horaires. », sur franceracing.fr, (consulté le 20 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :