Gouvernement en exil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un gouvernement en exil est un groupe politique qui revendique le fait d'être le gouvernement légitime d'un pays, mais qui pour diverses raisons n'est pas capable d'exercer son pouvoir et réside dans un pays étranger, ou dans une partie différente du pays. Les gouvernements en exil sont généralement établis dans le but de reconquérir le pouvoir dans le pays dont ils se réclament.

Dans un premier temps le gouvernement en exil est le gouvernement légal ayant fui. Toutefois si la situation se prolonge, il peut être renouvelé par des élections — c'est le cas par exemple de l'Administration centrale tibétaine.

Les gouvernements en exil surviennent fréquemment pendant les occupations militaires. Par exemple, pendant l'expansion allemande de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux gouvernements et chefs d'État (présidents ou monarques) trouvèrent refuge au Royaume-Uni.

Gouvernements en exil actuels[modifier | modifier le code]

Parmi les gouvernements en exil actuels :

Gouvernements en exil passés[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Plusieurs pays établirent un gouvernement en exil après la perte de leur souveraineté pendant la Seconde Guerre mondiale. Ceux originaire d'Europe s'installent pour la plupart à Londres, située en zone non occupée :

Voir aussi[modifier | modifier le code]