Bataille de Sanaa (2014-2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La bataille de Sanaa ou coup d'État yéménite de 2014-2015, est une bataille opposant les loyalistes et les Houthis et qui se déroule de septembre 2014 à janvier 2015[1],[2].

Prélude[modifier | modifier le code]

En juin 2014, des heurts éclatent entre les forces gouvernementales et des sympathisants de l'ancien président Ali Abdallah Saleh près de la mosquée Saleh[3].

Le , les Houthis prennent le contrôle de la route menant à l'aéroport international de Sanaa[4].

Déroulement[modifier | modifier le code]

En décembre 2014, les Houthis assiègent le QG du chef d'état-major, Hussein Nagui Khairan[5], quelques jours après avoir obtenu le départ de son prédécesseur, Ahmed Ali al-Achouel[6].

Le , le convoi du Premier ministre Khaled Bahah est victime de tirs houthis[7].

Un cessez-le-feu avait pourtant été signé le [8] mais les Houthis prirent le palais présidentiel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Khalil Harb, « Houthis take Sanaa but refrain from coup - Al-Monitor: the Pulse of the Middle East », Al-Monitor, (consulté le )
  2. « Moyen-orient - Des rebelles houthis se sont emparés du palais présidentiel à Sanaa », France 24, (consulté le )
  3. (en) Khaled Abdullah, « Yemeni forces seek to wrest Sanaa mosque from ousted president », REUTERS, (consulté le )
  4. (en) MEE and agencies, « Yemen's Houthi rebels block Sanaa airport road », Middle East Eye, (consulté le )
  5. (en) Reuters, « Houthis block Yemen army chief, accuse president of corruption », sur Mail Online, (consulté le )
  6. (en) « Yemen President fires military chief as militia digs in »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  7. AFP, « Au moins deux morts dans des heurts près du palais présidentiel yéménite », Libération, (consulté le )
  8. (en) Nick Paton Walsh and Susannah Cullinane, CNN, « Ceasefire in Yemen after day of clashes, officials say », CNN, (consulté le )