Gouvernement provisoire d'Albanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement provisoire d'Albanie
Govarnementa pravisioria e Shqipnis

19121914

Drapeau
Drapeau de l'Albanie
Blason
Emblème
Hymne Hymni i Flamurit
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du Gouvernement provisoire d'Albanie
Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle
Capitale Durrës
Langue albanais
Monnaie lek
Démographie
Population ~ 2 345 000 hab.
Superficie
Superficie 28 748 km2
Prince souverain
(1e) 1912-1913 Alexandre Ier de Glücksbourg
(2e) 1913-1914 Alexandre II de Glücksbourg

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le gouvernement provisoire d'Albanie est le régime politique de l'Albanie de 1912 à 1914.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1870, le gouvernement turc se rend compte de la vanité de ses efforts pour maintenir l'intégrité de l'empire. Partout dans les Balkans se développe l'idée du nationalisme. Les Albanais sont parmi les derniers à développer cette conscience nationale malgré un sentiment marqué d'appartenance ethnique, d'une part à cause de l'absence d'un clergé national (contrairement à l'Église orthodoxe serbe et à l'Église orthodoxe grecque), d'autre part à l'absence de la langue albanaise dans les écoles durant les quatre siècles d'occupation ottomane. En outre, les Albanais, majoritairement musulmans, se sentent mieux intégrés dans l'Empire que les nations chrétiennes (millet) et comptent de nombreux généraux et hauts fonctionnaires. S'y ajoutent leurs dissensions internes et la crainte de tomber sous le joug des nations voisines émergentes (Serbie, Monténégro, Bulgarie et Grèce).

Le mouvement se concrétise en 1878 avec la constitution de la Ligue de Prizren qui réclama l'autonomie albanaise (mais non la séparation). En 1912, la première guerre balkanique précipite cette évolution. Les exactions des armées balkaniques envers la population civile albanaise, rendues publiques par le rapport de la commission internationale sur la guerre des Balkans (en), amènent les puissances européennes à reconnaître le droit des Albanais à un État séparé déclaré le par l'assemblée de Vlorë constitué par le mouvement national albanais: ils l'obtiennent en 1913 avec le protocole de Florence. Mais le jeune État tombe rapidement dans le chaos de la Première Guerre mondiale. Il est tour à tour occupé par la Grèce, l'Italie, la Serbie et le Monténégro jusqu'à ce que la délimitation des frontières soit définitivement acquise.

Voir également[modifier | modifier le code]