Gare de Brionne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brionne
image illustrative de l’article Gare de Brionne
Ancien bâtiment voyageurs et entrée de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Brionne
Coordonnées géographiques 49° 11′ 47″ nord, 0° 42′ 42″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Normandie
Caractéristiques
Ligne(s) Serquigny à Oissel
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 11 547 voyageurs (2015)
Altitude 60 m
Historique
Mise en service 24 juillet 1865

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Brionne

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Brionne

Géolocalisation sur la carte : Eure

(Voir situation sur carte : Eure)
Brionne

La gare de Brionne est une gare ferroviaire française de la Ligne de Serquigny à Oissel, située sur le territoire de la commune de Brionne, dans le département de l'Eure en région Normandie.

Elle est mise en service en 1865 par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Normandie, desservie par des trains régionaux.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 60 mètres d'altitude, la gare de Brionne est située au point kilométrique (PK) 10,449 de la ligne de Serquigny à Oissel, entre les gares ouvertes de Serquigny et de Glos - Montfort et entre les gares fermées à l'exploitation de Pont-Authou et de La Rivière-Thibouville[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Brionne est mise en service le 24 juillet 1865 par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation l'embranchement de Serquigny à Rouen de la ligne de Paris à Caen et à Cherbourg[2].

En 1901, la charpente de la halle à marchandise est réparée[3]. En 1906, les peintures du bâtiment principal et de l'annexe de la gare sont refaites[4]

En 2014, le temps de parcours prévu est de h 40 min pour la gare de Rouen-Rive-Droite et de h 0 min pour la gare de Caen. La desserte voyageurs est de quatre trains par jour sur la relation Rouen-Caen, dans chaque sens, du lundi au vendredi et entre deux et quatre les samedis dimanches et fêtes[5]

En 2015, SNCF estime la fréquentation annuelle à 11 547 voyageurs[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre[7].

Un passage à niveau planchéié, permet la traversée des voies et l'accès aux quais[7].

Desserte[modifier | modifier le code]

Brionne est une gare du réseau TER Normandie desservie par des trains régionaux ayant pour destinations, les gares de Rouen-Rive-Droite ou de Caen[7].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[7].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs, n'est plus utilisé pour le service des voyageurs. Désaffecté il est utilisé par des associations de la commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français : (372) Serquigny - Oissel, vol. 1 - lignes 001 à 600, Paris, La Vie du Rail, , 238 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), p. 140
  2. François Palau et Maguy Palau, Le Rail en France - Le Second Empire : 8.6 Serquigny-Rouen : 24 juillet 1865, t. 3 : 1864 - 1870, Paris, Palau, , 239 p. (ISBN 2-950-9421-3-X), p. 51
  3. BNF, « Rapports et délibérations/ Conseil général de l'Eure », sur gallica.bnf.fr/, (consulté le 24 mai 2014), p. 34
  4. BNF, « Rapports et délibérations/ Conseil général de l'Eure », sur gallica.bnf.fr/, (consulté le 24 mai 2014), p. 43
  5. SNCF, TER Haute Normandie, « Rouen - Cernay - Caen, fiche horaire du 15 décembre 2013 au 5 juillet 2014 » [PDF], sur telechargement.ter-sncf.com (consulté le 24 mai 2014)
  6. SNCF Open Data, estimation de la fréquentation des gares en 2015.
  7. a, b, c et d SNCF, TER Haute Normandie, « Gare de Brionne », sur ter-sncf.com (consulté le 24 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Caen Serquigny TER Normandie Glos - Montfort Rouen-Rive-Droite