Gare Union de Toronto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gare Union (Toronto))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Union Station.
Union
Union Station
Image illustrative de l'article Gare Union de Toronto
Entrée principale
Localisation
Pays Canada
Commune Toronto
Adresse 65 rue Front ouest
Coordonnées géographiques 43° 38′ 43″ nord, 79° 22′ 50″ ouest
Gestion et exploitation
Exploitant Via Rail Canada
Services Train régional et de banlieue
Caractéristiques
Voies 14 (12 recouvertes)
Historique
Mise en service 11 août 1927
Architecte équipe de la firme montréalaise de G.A. Ross et R.H. MacDonald, Hugh Jones du CP et John M. Lyle de Toronto
Protection Lieu historique national (1975)
Gare ferroviaire patrimoniale (1989)

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
UnionUnion Station

Géolocalisation sur la carte : Ontario

(Voir situation sur carte : Ontario)
UnionUnion Station

Géolocalisation sur la carte : Toronto

(Voir situation sur carte : Toronto)
UnionUnion Station

La gare Union (en anglais Toronto Union Station) est la principale gare ferroviaire de la ville de Toronto au Canada. Située au 65 rue Front ouest, entre la rue Bay et la rue York, elle abrite également la station du métro de Toronto la plus proche du lac Ontario dans le sud.

La gare est plus utilisée que toutes les autres gares et aéroports du Canada.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare vers 1925.

La gare est construite par le Canadien Pacifique et le Chemin de fer Grand Tronc entre 1913 et 1927. Son nom signifie qu'elle unit deux chemins de fer dans le même bâtiment. Elle est l'oeuvre d'une équipe de la firme montréalaise de G.A. Ross et R.H. MacDonald, Hugh Jones du CP et John M. Lyle de Toronto [1], pour un prix de plus de 6 000 000 $ [2].

La gare s'ouvre le 6 août 1927. Edward prince de Galles (le futur Édouard VIII) coupe un ruban avec une paire de ciseaux d'or pour l'ouvrir officiellement. Le prince était accompagné de son frère et de sa belle-soeur, le duc et la duchesse d'York, du premier ministre britannique Stanley Baldwin et de sa femme ainsi que le premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King. La soirée de bienvenue comprenait aussi le lieutenant-gouverneur de l'Ontario, William Donald Ross et sa femme, le premier ministre de l'Ontario, G. Howard Ferguson et de nombreux autres membres des gouvernements de l'Ontario et du Canada. Le prince a acheté le premier billet vendu à la gare, un billet vers l'Alberta pour 71,20 $. Les premiers trains commencent à utiliser la gare le 11 août 1927 [1]

La Gare Union est le terminus de la ligne de métro de la rue Yonge lors de son ouverture en 1954. Celle-ci, ayant été prolongée au-delà d'Union en forme de la lettre U, s'appelle maintenant la ligne Yonge-University-Spadina.

La gare a abritée un champ de tir au septième étage de 1927 à 2008. Le champ de tir a été exploité pour que les services de polices du Canadian Pacifique et du Canadien National puissent exercer leurs techniques de tir. Il sera aussi disponible au public. La ville de Toronto a fermé le champ de tir en 2008 dans le but de réduire la violence armée [3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

Les chemins de fer qui utilisent la gare sont : Via Rail Canada, ligne Montréal-Ottawa-Vancouver (le Canadien), Windsor-Sarnia, et Niagara Falls (Ontario) ; GO Transit chemin de fer suburbain de Toronto ; Ontario Northland à Cochrane ; Amtrak à New York ; et Blue22, un train de passagers qui connecte Toronto avec son aéroport, ce service est géré par la société SNC-Lavalin.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Les lignes de la Toronto Transit Commission qui l'utilise sont : la ligne de métro Yonge-University-Spadina ; les lignes d'autobus 6 Bay, 65 Parliament, 72 Pape, et 97 Yonge ; les lignes de trams 503 Kingston Road, 509 Harbourfront, et 510 Spadina.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « A station with a rich history », sur Ville de Toronto (consulté le 20 novembre 2017)
  2. (en) Aleysha Haniff et Paula Wilson, « From the archives: Union Station in pictures », The Globe and Mail,‎ 22 juin, 2012 (lire en ligne)
  3. (en) Daniel Kitts, « Battle over Union Station shooting range underlines urban gun divide », sur TVOntario, (consulté le 20 novembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Station précédente VIA Rail Canada Station suivante
Terminus   Toronto – Montréal   Guildwood
Terminus   Toronto - Ottawa   Guildwood
Terminus Toronto - Niagara Falls Oakville
Oakville   Windsor - Toronto   Terminus
Malton   Sarnia - Toronto   Terminus
Washago   Le Canadien (Vancouver - Toronto)   Terminus
Station précédente Amtrak Station suivante
Terminus Maple Leaf (Toronto - New York) Oakville
Lignes GO Transit
York University   Ligne Barrie   Terminus
Bloor   Ligne Kitchener   Terminus
Terminus   Ligne Lakeshore East   Danforth
Exhibition   Ligne Lakeshore West   Terminus
Kipling   Ligne Milton   Terminus
Terminus   Ligne Richmond Hill   Oriole
Terminus   Ligne Stouffville   Kennedy