Flint (Michigan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flint.
Flint
Image illustrative de l'article Flint (Michigan)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Michigan Michigan
Comté Genesee
Type de localité City
Maire
Mandat
Dayne Walling (D)
depuis 2015
Démographie
Population 97 386 hab.[1] (2016)
Densité 1 104 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 00′ 36″ nord, 83° 41′ 24″ ouest
Altitude 229 m
Superficie 8 820 ha = 88,2 km2
· dont terre 87,1 km2 (98,75 %)
· dont eau 1,1 km2 (1,25 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation 1818
Municipalité depuis 1855
Localisation
Carte du comté de Genesee.
Carte du comté de Genesee.

Géolocalisation sur la carte : Michigan

Voir sur la carte administrative du Michigan
City locator 14.svg
Flint

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Flint

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Flint
Liens
Site web ci.flint.mi.us

Flint est une ville du comté de Genesee, dans l’État du Michigan, aux États-Unis. Avec une population d'environ 125 000 habitants, c'est la quatrième plus grande ville de l’État, et (en 2017) la ville la plus pauvre du pays[2] (45% des habitants dy vivent sous le seuil de pauvreté[2].
Flint est le siège du comté de Genesee.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jacob Smith, un commerçant en fourrures aux relations cordiales avec les Indiens Ojibwas et le gouvernement territorial fondèrent un comptoir commercial à Flint en 1819. À plusieurs reprises, Smith négocia la terre achetée aux Ojibwas au nom du gouvernement des États-Unis, et fut admiré des deux côtés. Smith répartit plusieurs de ses possessions entre ses enfants.

Dans la dernière moitié du XIXe siècle, Flint devint un centre industriel pour le bois de charpente, et dans la première moitié du XXe siècle la ville se développa grâce à l’industrie automobile. En 1904, Billy Durant acheta Buick Motor Company, qui devint le principal constructeur automobile en 1908. En 1911, Durant et Louis Chevrolet fondèrent la General Motors à Flint. Pendant le siècle dernier, l’histoire de Flint a été dominée par l'industrie automobile et la culture de la voiture.

Flint est une ville polluée, et sinistrée depuis la fermeture brutale des usines de General Motors, qui employaient 30 000 personnes dans les années 1980. Cette période difficile fait l'objet du documentaire Roger et moi de Michael Moore, originaire de la ville. Flint a depuis perdu 25 000 habitants. En 2012, le FBI en fait la ville la plus dangereuse des États-Unis, avec une chance sur 37 d'être victime d'un acte de violence[3].

Pour survivre à la crise économique, Flint a fait le choix de réduire sa surface bâtie, afin de se densifier[4],[5].

Pollution et santé[modifier | modifier le code]

Flint est une ville victime de lourdes séquelles de l'industrie automobile et de l'industrie lourde. En 2016, une crise sanitaire a justifié l'état d'urgence sanitaire est déclaré par le gouverneur[6] en raison d'un taux très anormalement élevé de plomb dans l'eau potable
En Avril 2014, pour économiser le coût d'importation d'eau potabilisée à parti du lac Huron la municipalité de Flint, confronté à une récession financière chronique a décidé d'utiliser la rivière qui traverse la ville pour produire son eau potable[2]. Le taux de plomb de l'eau distribuée aux robinets s'est en réalité avéré être bien trop élevé, même après le processus de potabilisation. Dès l'arrivée de la nouvelle eau, des résidents se sont plaint de son odeur et de son apparence, pourtant en 2015, la ville continuait à assurer à ses résidents que l'eau était sûre pour la boisson[2]. Un problème similaire avait concerné Washington, DC, (de 2000 à 2003), mais la leçon ne semble pas avoir été retenue[2].
Des analyses d'eau faites par les autorités de Flint et des agences extérieures ont finalement mis en évidence des taux de plomb très au dessus des normes (parfois plus de 10 voire plusieurs centaines de fois le seuil recommandé par l'Agence de protection de l'environnement (EPA)[2]. Dès septembre 2015 une étude montrait en outre que le taux d'enfants de Flint victimes de saturnisme infantile avait doublé depuis le changement d'eau, ce qui a conduit la municipalité a finalement réimporter de l'eau du lac Huron (à partir d'octobre 2015, mais fin de 2016 l'eau du robinet dans dix pour cent des maisons de Flint présentait encore des taux de plomb de 12 parties par milliard ou plus dans leur eau (trois fois le niveau observé à Detroit, autre ville industrielle en crise). On sait que les dégâts cérébraux du plomb sont en grande partie irréversibles quand l'enfant a été contaminé in utero ou très jeune. De plus outre des déficiences cognitives, et un comportement plus souvent violent et antisocial qui affecte le QI et le niveau de scolarité, ceux des enfants qui n'en sont pas morts risquent de connaitre des problèmes rénaux et du foie[2].
En 2017, la presse américaine[2] a attiré l'attention sur les séquelles de cet épisode, qui pourront durer des décennies. Une étude (2017) qui a comparé la chute du taux de natalité dans les foyers desservis par cette eau, par rapport à celui des foyers desservis par une eau moins polluée. Selon ce travail la natalité a brutalement chuté de 10% dans le district de Flint desservi par l'eau contenant du plomb et le taux de mort foetale déclarée a augmenté de 58 %. Ce sont 198 à 276 enfants qui se sont pas nés entre novembre 2013 et mars 2015 en raison d'une mortalité fœtale et d'un taux de fausse-couches très anormalement élevée[7]. Les auteurs estiment en outre que ces chiffres sous-estiment la gravité du problème car ils n'incluaient pas les fausses couches survenues avant 20 semaines de gestation, et car ils ne proviennent que des hôpitaux qui signalent ces événements[2].
L'exposition au plomb est source de délétion de la spermatogenèse (le plomb est reprotoxique), mais aussi saturnisme, de déficience intellectuelle, de comportements violents ; l'exposition à ce métal lourd neurotoxique est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants, les femmes enceintes et les jeunes filles qui devraient avoir des enfants dans les 10 à 20 ans suivants. Il est à craindre que de nombreux enfants qui ont pu naitre soient victimes de retards mentaux et de troubles du comportement induits par l'exposition in utero ou dans leur prime-enfance au plomb[7].

Article détaillé : saturnisme.

Événements notables[modifier | modifier le code]

  • 1936-1937 : grève sur le tas de Flint ;
  • 1953 : la seconde tornade la plus mortelle dans la banlieue de Beecher (115 morts et 844 blessés) ;
  • 2015 : scandale sanitaire lié à la pollution du réseau d'eau potable[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1850 1 670
1860 2 950 76,6 %
1870 5 386 82,6 %
1880 8 409 56,1 %
1890 9 803 16,6 %
1900 13 103 33,7 %
1910 38 550 194,2 %
1920 91 599 137,6 %
1930 156 492 70,8 %
1940 151 543 -3,2 %
1950 163 143 7,7 %
1960 196 940 20,7 %
1970 193 317 -1,8 %
1980 159 611 -17,4 %
1990 140 761 -11,8 %
2000 124 943 -11,2 %
2010 102 434 -18,0 %
Composition de la population en % (2010)[8],[9]
Groupe Flint Drapeau du Michigan Michigan Drapeau des États-Unis États-Unis
Afro-Américains 56,6 14,2 12,6
Blancs 37,4 79,0 72,4
Métis 3,9 2,3 2,9
Autres 1,2 1,5 6,4
Asiatiques 0,5 2,4 4,8
Amérindiens 0,5 0,6 0,9
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 3,9 4,4 16,7

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 96,89 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 1,60 % l'espagnol et 1,52 % une autre langue[10].

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Flint (Michigan).

Universités[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Flint possède un aéroport (Bishop International Airport, code AITA : FNT).

Jumelages[modifier | modifier le code]

Association[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « U.S. Census Bureau QuickFacts selected: Flint city, Michigan », sur www.census.gov.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Ingraham C (2017) Flint’s lead-poisoned water had a ‘horrifyingly large’ effect on fetal deaths, study finds, 21 sept 2017
  3. (en) « ‘Welcome To Flint’: Most Violent City In America Gets Closer Look From Brett Carlsen, Juan Madrid (PHOTOS) », sur Huffington Post, .
  4. http://www.climateactionplans.com/2009/06/us-cities-may-have-to-shrink-to-survive/
  5. http://www.telegraph.co.uk/finance/financetopics/financialcrisis/5516536/US-cities-may-have-to-be-bulldozed-in-order-to-survive.html
  6. (en) « Governor declares state of emergency over lead in Flint water », sur mlive.com.
  7. a et b Daniel S Grossman (West Virginia University) & David Slusky (University of Kansas) (2017) Panel Paper: The Effect of an Increase in Lead in the Water System on Fertility, Pregnancy, and Birth Outcomes: The Case of Flint, Michigan (Saturday, November 4, 2017) Stetson BC présentation APPAM
  8. (en) « Flint, MI Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 29 avril 2016).
  9. (en) « Population of Michigan - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 29 avril 2016).
  10. (en) « Language spoken at home by ability to speak English for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov.

Liens externes[modifier | modifier le code]