Cobalt (Ontario)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cobalt
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Province
District
Baigné par
Sasaginaga Lake (d), lac Cobalt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 118 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Municipalité à palier unique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
P0J 1C0Voir et modifier les données sur Wikidata
TGN
Indicatif téléphonique
705Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Ontario
voir sur la carte de l’Ontario
Red pog.svg

Cobalt est une ville du district de Timiskaming, en Ontario, au Canada. Sa population est de 1 118 personnes (selon le recensement de Statistique Canada de 2016)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Du minerai d'argent est découvert dans la région à l'été 1903 pendant la construction du chemin de fer. En l'espace de quelques années, la région devint la plus importante région productrice d'argent au monde. En 1911, elle excédait 30 000 000 onces (937,5 tonnes). L'extraction minière continua jusque dans les années 1930 puis déclina. L'activité reprit dans les années 1950 puis cessèrent. Par ailleurs, on a découvert d'autres richesses dont des diamants.

Démographie[modifier | modifier le code]

Recensement , Population
1911 5 638
1921 4 449
1931 3 885
1941 2 376
1951 2 230
1961 2 209
1971 2 197
1981 1 759
1991 1 470
1996 1 401
2001 1 229
2006 1 223
2011 1 122
2016 1 118

Le recensement de 1911 y dénombrait 5 638 habitants. Ce nombre a constamment diminué par la suite.

Langue maternelle[2]
  • L'anglais seulement : 76,0 %
  • Le français seulement : 19,5 %
  • L'anglais et le français : 2,0%
  • Autre langue : 2,4 %

Tourisme[modifier | modifier le code]

La municipalité fait partie d'un circuit touristique inspiré de l'oeuvre de la romancière Jocelyne Saucier[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement révisé 2016
  2. Recensement 2006 : Cobalt : langue maternelle
  3. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Un parcours touristique inspiré de l’œuvre de Jocelyne Saucier | Fureteur nord-ontarien », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  4. « Sur les traces de Jocelyne Saucier », sur 101 Experiences in Northern Ontario (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]