Franc CFA (CEMAC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Franc CFA.

Franc CFA
Unité monétaire moderne actuelle
Les pièces en francs CFA.
Les pièces en francs CFA.
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau du Cameroun Cameroun

Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Drapeau de la République du Congo République du Congo
Drapeau du Gabon Gabon
Drapeau de la Guinée équatoriale Guinée équatoriale

Drapeau du Tchad Tchad
Banque centrale Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC)
Symbole local FCAF
Code ISO 4217 XAF
Sous-unité 100 centimes
Taux de change 1 XAF = 0,001 911 80 USD[1]
()
Chronologie de la monnaie

Le franc CFA est, depuis sa création en 1958, la devise officielle des six États membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale. Il est divisé en cent centimes.

Son équivalent en Afrique de l'Ouest est également le franc CFA (UEMOA) mais, bien que les taux de conversion vis-à-vis de l'euro (auquel les deux monnaies sont arrimées) soient identiques (655,957 francs pour 1 euro[Note 1]), leur usage n'est pas interchangeable (on ne peut donc payer en CFA UEMOA des produits vendus en Afrique centrale).

États membres de la CEMAC

Le franc CFA est créé en 1945 par l'État français à la suite de la ratification des accords de Bretton Woods, sous le nom de franc des Colonies françaises d'Afrique. En 1958, il prend le nom de franc de la Communauté française d'Afrique puis en 1960, le nom de franc de la Coopération financière en Afrique centrale[2].

Son code ISO 4217 est XAF.

Pièces[modifier | modifier le code]

Billets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En plus d'un taux de change fixe, il s'agit aussi du taux moyen sur le marché dérivé du point médian (mid-market) entre les taux transactionnels « acheter » et « vendre » sur les marchés monétaires mondiaux. Le taux du marché intermédiaire indique la valeur d'une devise qui n'est pas pondérée par l'achat ou la vente. Les clients consommateurs ou les petites et moyennes entreprises n'ont pas accès à ces tarifs. Le sens de transaction (achat ou vente), l'établissement financier (frais et commissions) et le pays (où se déroule la transaction) sont autant de facteurs qui modifient le taux lors de la transaction réelle par un particulier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Taux de conversion franc CFA/dollar des États-Unis », sur Convertisseur de devises XE (consulté le 20 novembre 2014)
  2. « Stratégie de politique monétaire I - Cadre institutionnel » sur le site de la BEAC.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]