Dinar tunisien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dinar et TND.

Dinar tunisien
Unité monétaire moderne actuelle
Pièces diverses
Pièces diverses
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Tunisie Tunisie
Banque centrale Banque centrale de Tunisie
Appellation locale دينار تونسي
Symbole local DT
Code ISO 4217 TND
Sous-unité 1 dinar tunisien = 1 000 millimes
Taux de change Cours en EUR et USD
Chronologie de la monnaie

Le dinar tunisien (arabe : دينار تونسي, TND ou DT en Tunisie) est la monnaie de la Tunisie depuis le 1er novembre 1958, à la suite de la promulgation de la loi no 58-109 du . À partir de cette date, il remplace le franc tunisien au taux de 1 dinar pour 1 000 francs.

Le dinar tunisien est divisé en 1 000 millimes. On retrouve la trace de cet héritage dans l'appellation argotique frank pour désigner les millimes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son nom dérive du latin denarius aureus qui signifie pièce d'or et qui désigne à l'origine une monnaie romaine, ayant une valeur de dix as, qui est employée comme équivalent du solidus (monnaie byzantine que les Arabes connaissent avant l'avènement de l'islam). Après la conquête de la Syrie, les Arabes, n'ayant pas leur propre monnaie, continuent d'utiliser dans leurs transactions commerciales le solidus byzantin. Plus tard, ils frappent des imitations. Ce n'est que sous le règne du calife omeyyade Abd Al-Malik, en l'an 77 de l'hégire (696-697), qu'ils frappent enfin le premier dinar. Il est alors épigraphique et supprime toute représentation figurative.

Pièces de monnaie[modifier | modifier le code]

En 1960, des pièces en aluminium de 1, 2 et 5 millimes et des pièces en laiton de 10, 20, 50 et 100 millimes sont introduites. Les pièces de 1 et 2 millimes tombent, par la suite, en désuétude. En 1968, une pièces en nickel valant ½ dinar est introduite puis remplacée par un format plus petit, en cupronickel, en 1976. Une pièce en argent de 1 dinar est émise en 1970 pour les 25 ans de la FAO, rapidement thésaurisée. Une série de pièces de 5 dinars en argent est introduite à partir de 1976, essentiellement commémorative, puis retirée de la circulation[1].

Pièces démonétisées
Image Valeur Première mise en circulation
1 millime Tunisia TND 1960.png 1 millime 1960
2 millimes Tunisia TND 1960.png 2 millimes 1960

En 2002, des nouvelles pièces de 5 dinars mélangeant deux métaux sont introduites. En 2013, la banque centrale émet deux nouvelles pièces possédant une tranche tridécagonale, une de 200 millimes et une de 2 dinars[2].

Les diverses pièces émises depuis 1960 et toujours en circulation portent les valeurs suivantes :

Pièces en circulation
Image Valeur Première mise en circulation
5millimes.jpg
5 millimes 1960
10 millimes.jpg
10 millimes 1960
Unknown origin coin 7.JPG
20 millimes 1960
50 millimes.jpg
50 millimes 1960
Deux cent millimes tn.png
100 millimes 1960
200 millimes TND.png
200 millimes 2013
500millimes.jpg
½ dinar 1968
One Dinar Tunisia TND 2009.png 1 dinar 1976, avers Bourguiba, puis 1997, armes de la Tunisie
2 dinars TND.png
2 dinars 2013
Cinq dinars tunis.jpg
5 dinars 2002

Billets de banque[modifier | modifier le code]

Tous les billets émis entre 1958 et les dernières réformes monétaires de 2013 et 2017, n'ont plus cours et n'ont donc plus aucune valeur au change, à échanger éventuellement aux guichets de la Banque centrale de Tunisie. On trouve les séries de billets suivantes[3],[1] :

  • ½ dinar (séries 1958, 1965 et 1973)
  • 1 dinar (1958-1980)
  • 5 dinars Arche de pont / Bourguiba (1958-?)
  • 5 dinars violet Bourguiba (1983-1986)
  • 10 dinars Bourguiba (séries 1965, 1973 et 1983)
  • 10 dinars Ibn Khaldoun (1992-1997)
  • 20 dinars El Jem/Monastir (série 1980)
  • 20 dinars Sfax (série 1983)
Billets émis depuis 1987
Image Valeur Couleur dominante Description Mise en circulation
Avers Revers Avers Revers
Defaut.svg 5 TND reverse.jpg 5 dinars vert clair Hannibal Barca
Ports puniques de Carthage
7 novembre 1987 1993-2013
Avers Cinq Dinars 2013.jpg Revers Cinq Dinars 2013.jpg 5 dinars vert clair Hannibal Barca
Ports puniques de Carthage
Navires carthaginois 2013-
10 TND obverse.jpg 10 TND reverse.jpg 10 dinars bleu Ibn Khaldoun 7 novembre 1987 1994-2005
10 TND - 2005 - obverse.jpg 10 TND - 2005 - reverse.jpg 10 dinars bleu Mosquée Mâlik ibn Anas
Didon
Capitole de Dougga
Antenne parabolique
2005-2013
10 TND 2013 reverse.jpg 10 TND 2013 obverse.jpg 10 dinars bleu Abou el Kacem Chebbi Médersa El Bachia 2013-
20 TND - obverse.jpg 20 TND - reverse.jpg 20 dinars rose Kheireddine Pacha
Mosquée Sidi Mahrez
Escalier des lions du palais du Bardo
7 novembre 1987  1992-2011
20 TND - 2011 - obverse.png 20 TND - 2011 - reverse.png 20 dinars rose Kheireddine Pacha
Ksar Ouled Soltane
Collège Sadiki  2011-2017
20 TND - 2017 - obverse.png 20 TND - 2017 - reverse.png 20 dinars rouge Farhat Hached Amphithéâtre d'El Jem  2017-
30 TND obverse.jpg 30 TND reverse.jpg 30 dinars orange Abou el Kacem Chebbi
Cité des sciences
Agriculture
Fonds de solidarité nationale
 1997-2013
50 TND ob 2009.jpg Defaut.svg 50 dinars vert foncé Ibn Rachik
Musée de la monnaie
7 novembre 1987 2009-2011
50 TND - 2011 - obverse.png 50 TND - 2011 - reverse.png 50 dinars vert foncé Ibn Rachik
Musée de la monnaie
Place du Gouvernement 2011-

Après la révolution de 2011, les billets de cinq, dix, vingt et cinquante dinars qui contiennent des slogans liés au sont remplacés par de nouveaux billets. En décembre 2017, la Banque centrale décide de mettre en circulation un nouveau billet de 20 dinars représentant Farhat Hached[4].

Taux de change[modifier | modifier le code]

Historiquement, le dinar fondé en 1958, se négocie au début des années 1960 aux alentour de 9,50 francs français (FFr) de l'époque. Il s'apprécie sur le marché des changes, entre autres face au dollar américain, à partir de 1969, pour grimper jusqu'à plus de 12 FFr en 1973, avant de subir une rapide dégradation de son cours à partir de 1986-1987, décrochage qui le ramène à 6 FFr en moyenne à la veille de la conversion en euro[5].

Vis-à-vis des principales monnaies d'endettement et d'investissement du pays, l'euro et le dollar américain, le dinar n'a cessé de se déprécier depuis lors. Il connaît une lente dégradation face à l'euro entre 2011 et 2016, où il passe de 2 à 2,500 dinars pour un euro, puis un décrochage plus rapide entre 2017 et 2019, où il tombe à 3,450 avant de se redresser à 3,170 dinars.

L'évolution du dinar vis-à-vis de l'euro est la suivante :

L'évolution du dinar vis-à-vis du dollar est la suivante :

Au regard de l'évolution des deux dernières décennies, la dépréciation du dinar a tendance à prendre une dimension structurelle et à lui conférer le statut de monnaie faible[9]. Les observateurs, tels que la mission économique française en Tunisie, expliquent en 2006 « cette accélération de la baisse de la valeur internationale du dinar par une volonté de la Banque centrale de Tunisie (BCT) de préserver les parts de marché du pays dans le commerce international », mettant à l'actif de cette politique de change la bonne résistance des exportations du secteur textile car la dépréciation du dinar favorise les exportations en améliorant leur compétitivité[9].

Restrictions[modifier | modifier le code]

L'importation ou l'exportation de dinars est un délit en Tunisie. Aux boutiques hors taxes, les prix sont donc en monnaies convertibles comme l'euro, le dollar américain ou la livre sterling.

Tout résident en Tunisie a le droit à une allocation touristique qui lui permet d'exporter une somme en devise étrangère équivalente à 6 000 dinars par an[10],[11].

Pour les voyageurs non résidents en Tunisie, il existe beaucoup de guichets automatiques permettant de convertir les monnaies étrangères en dinars. Ils ont le droit, en quittant le pays, d'emporter avec eux l'équivalent en devise de 5 000 dinars sans justificatif. Au-delà de cette somme, il leur faut présenter la déclaration d'importation de ces devises ou éventuellement une autorisation de la BCT[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Liste des monnaies et billets démonétisés », sur bct.gov.tn (consulté le 8 août 2019)
  2. « Tunisie – Nouvelles pièces de 200 millimes et de 2 dinars », sur businessnews.com.tn, (consulté le 25 décembre 2017)
  3. « Tunisie : démonétisation de quatre billets de banque », sur businessnews.com.tn, (consulté le 8 août 2019)
  4. Jules Crétois, « Tunisie : un nouveau billet de vingt dinars mis en circulation à l’effigie de Farhat Hached », sur jeuneafrique.com, (consulté le 25 décembre 2017)
  5. « Historique des taux de change, avec graphique, depuis 1950 », sur fxtop.com (consulté le 8 août 2019)
  6. « Graphique EUR en TND », sur xe.com (consulté le 13 mars 2018)
  7. « Graphique EUR en TND », sur xe.com (consulté le 29 août 2019)
  8. « Graphique USD en TND », sur xe.com (consulté le 13 mars 2018)
  9. a et b Abou Sarra, « Le dinar ne cesse de se déprécier », sur turess.com, (consulté le 25 décembre 2017)
  10. « Exportation de devises », sur douane.gov.tn (consulté le 25 décembre 2017)
  11. « Réglementation de change »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur bct.gov.tn
  12. « Déclaration de devises », sur douane.gov.tn (consulté le 25 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :