Franc luxembourgeois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Franc luxembourgeois
Ancienne unité monétaire
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau du Luxembourg Luxembourg (1854-2002)
Autres pays
utilisateurs
Drapeau de la Belgique Belgique (1922-2002)
Code ISO 4217 LUF
Sous-unité 100 centimes
Taux de change 1 € = 40,3399 LUF
Monnaies alignées Drapeau de la Belgique BEF (1 LUF = 1 BEF)
Chronologie

Le franc luxembourgeois (en luxembourgeois : Lëtzebuerger Frang ; en allemand : Luxemburger Franken ; symbole : F ; code ISO : LUF) est l’ancienne unité monétaire du Luxembourg jusqu’au , date à laquelle il a perdu son cours légal.

Le franc était divisé en 100 centimes.

Taux de conversion[modifier | modifier le code]

1 euro = 40,3399 LUF

Histoire de la monnaie luxembourgeoise[1][modifier | modifier le code]

Sous la monarchie de Habsbourg, sont émises des pièces de monnaie spécifiques entre 1757 et 1792, sous le forme de sol (ou sou, ou asse) en cuivre et argent, pour des valeurs de ⅛, ¼, ½, 1, 3, 6, 12 et 72 sols. On trouve aussi des frappes de ½, 1 et 2 liards en cuivre[2].

Pendant la Révolution française, l'utilisation du franc germinal de l'an XI est en usage, de 1803 à 1825, date à laquelle il n'est plus accepté.

Après l'effondrement du Premier Empire en 1815, la monnaie procède provisoirement du système monétaire des Pays-Bas, un temps éclipsé par le système monétaire de la Belgique durant la Révolution belge de 1831.

Indépendant en 1839, le Grand-Duché voit circuler le thaler à partir de 1842 à la suite de l'adhésion à l'Union douanière allemande, le Zollverein.

Le franc luxembourgeois est introduit en 1848 dans les écrits administratifs et officiels. Les premières frappes monétaires spécifiques démarrent en 1854. C'est en 1856 que la Banque internationale à Luxembourg (BIL) est créée et obtient le privilège d'émission de billets. Les premiers billets de banque, libellés en thalers et en francs, sont émis par la Banque nationale du Grand-Duché de Luxembourg fondée en 1873, qui fait faillite en 1891. En 1918, un arrêté grand-ducal emploie pour la première fois le terme de « franc luxembourgeois ».

En 1921, l'union économique avec la Belgique (UEBL), fait que le franc luxembourgeois et le franc belge ont la même parité, confirmé par une loi en 1929. La convention du entre le Royaume de Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg définit une association monétaire entre les deux pays, officialisant une situation de fait depuis la fin de la Première Guerre mondiale : le franc belge est dévalué de 25 %, la parité devient 1 pour 1,25 FL entre les deux monnaies. En 1944, la parité de 1 pour 1 est rétablie.

Les pièces de monnaie luxembourgeoises[modifier | modifier le code]

Les billets de banque luxembourgeois[modifier | modifier le code]

Les billets de banque sont émis par l'Institut monétaire luxembourgeois (IML) jusqu'en 1998, puis par la Banque centrale du Luxembourg. Ils sont calqués sur les billets belges (même format, dessin proche, seuls les personnages changent).

  • Règne de Jean I grand-duc de Luxembourg (1964-2000)
    • Le billet de 100 francs, type 1986 (couleur dominante : le rouge)
      • Au recto, le portrait du grand-duc Jean devant le palais grand-ducal, au verso la ville de Luxembourg avec les mentions HONNERT FRANG.
    • Le billet de 1 000 francs, type 1985 (couleur dominante : le brun)
      • Au recto, le portrait du grand-duc Jean devant le château de Vianden, au verso la ville d'Echternach avec la mention DAUSEND FRANG.
    • Le billet de 5 000 francs, type 1993 (couleur dominante : le vert)
      • Au recto, le portrait du grand-duc Jean devant le château de Clervaux, au verso le centre européen de Luxembourg-Kirchberg avec la mention FENNEF DAUSEND FRANG.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « De l’émergence du franc luxembourgeois », site officiel de la Banque centrale du Luxembourg.
  2. Pièce de 72 asses 1795, sur Numista.com.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :