Franc marocain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le franc marocain (en arabe : فرنك) est l'ancienne l'unité monétaire du protectorat français au Maroc à partir du dahir du . La monnaie circula jusqu'au dahir du , date de la création du dirham marocain par Abderrahim Bouabid, alors ministre marocain des Finances. Il était divisé en 100 centimes (en arabe : سنتيم, prononcé sentimat)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du règne de Moulay Youssef, en 1912, le franc marocain est venu remplacer peu à peu la monnaie dite hassani, mais aussi les autres monnaies concurrentes. Sa valeur a été donc fixée par rapport au franc français avec un compte d'opérations qui devient effectif en 1917.

Deux ans après l'indépendance du Maroc, le franc marocain a cédé sa place au dirham marocain (MAD), qui est ainsi devenu la monnaie du pays, officiellement à partir du 15 octobre 1959.

Monnaie émise en franc marocain[modifier | modifier le code]

25 centimes Empire chérifien, 1924.
Un franc marocain en aluminium (1951).

Avant 1920, la situation monétaire marocaine est très confuse : à Tanger et dans les territoires du Protectorat espagnol au Maroc circule principalement la peseta espagnole, qui est également acceptée dans le reste du pays, où circule le franc français, via la Banque de l'Algérie, et des billets libellés en rial marocain de la Banque d'État du Maroc. On a donc trois monnaies différentes, peseta et franc sont au même taux de change, ce qui n'est pas le cas du rial.

Pièces de monnaie[modifier | modifier le code]

Les premières séries de pièce en franc marocain sont frappées par la Monnaie de Paris au millésime de 1921. Circule d'abord une pièce en cupro-nickel d'une valeur de 25 centimes, trouée en son centre, ainsi qu'une pièce de 50 centimes et d'un franc en nickel. En 1928, sont émises des pièces complémentaires de 5, 10 et 20 francs en argent titrées 680/1000.

De 1945 à 1947, une série est frappée en cuproaluminium pour les 50 centimes, 1, 2, 5 francs et en cupronickel pour les 10 et 20 francs.

L'aluminium apparait entre 1951 et 1953 pour les 1, 2 et 5 francs, tandis que l'alliage cuproaluminium était destiné aux pièces de 10, 20 et 50 francs. On compte aussi pour des pièces de 100 et 200 francs en argent. Une 500 francs en argent est frappée en 1956.

Billets de banque[modifier | modifier le code]

Entre 1919 et 1923, la Banque d'État du Maroc introduisit les coupures de 5, 10, 20, 50, 100, 500 et 1000 francs. En 1938, le 5 000 francs est émis.

Suivant une pénurie de petites liquidités, un tirage d'urgence en billets de 25, 50 centimes, 1 et 2 francs s'imposa en 1944.

Après-guerre, entre 1949 et 1953 une dernière série est imprimée aux montants de 50, 100, 500, 1000, 5 000 et 10 000 francs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens Externes[modifier | modifier le code]