Duroc (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duroc (homonymie).

Duroc
Quais de la ligne 13.
Quais de la ligne 13.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 6e / 7e / 15e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 49″ nord, 2° 18′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : 6e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 6e arrondissement de Paris)
Duroc

Géolocalisation sur la carte : 7e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 7e arrondissement de Paris)
Duroc

Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Duroc

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Duroc
Caractéristiques
Voies 4
Quais 4
Zone 1
Transit annuel 3 339 347 (2013)
Historique
Mise en service (10)
(ancienne 14)
(13)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 0207
Ligne(s) (10)(13)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 28 39 70 82 87 89 92
(10)
(13)

Duroc est une station des lignes 10 et 13 du métro de Paris, située à la limite des 6e, 7e et 15earrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée au carrefour dénommé place Léon-Paul-Fargue où se croisent l’axe du boulevard des Invalides et du boulevard du Montparnasse, d’une part, et la rue de Sèvres, d’autre part. Les quais sont établis :

  • sur la ligne 10, sous la rue de Sèvres au sud-ouest de l'intersection ;
  • sur la ligne 13, sous le boulevard des Invalides au nord-ouest du croisement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Schéma des remaniements des lignes 8, 10 et 14 en 1937.

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 10 entre Invalides et l'actuelle station fantôme Croix-Rouge.

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec la rue Duroc, laquelle rend hommage à Géraud Christophe Michel Duroc, duc de Frioul (1772-1813), général d’Empire, qui fut aide de camp de Bonaparte en Italie et en Égypte (voir campagne d'Italie (1796-1797) et campagne d'Égypte). Il fut nommé grand maréchal du palais en 1804. Il repose aux Invalides auprès de l’Empereur. La station est établie près de l’ancienne barrière de Sèvres du mur des Fermiers généraux.

Le , la station est modifiée dans le cadre d'un remaniement complexe des lignes 8, 10 et 14. À l'origine, le tunnel effectuait un coude très serré au sud du point d'arrêt, emprunté par les trains de la ligne 10. Cette courte portion est déferrée et une nouvelle station est construite au sud-ouest pour la ligne 10 redirigée vers Porte d'Auteuil. La desserte des quais d'origine est alors assurée par la ligne 14 de l'époque.

Le , cette dernière ligne est absorbée par la ligne 13 à la suite du prolongement de celle-ci par phases successives depuis Saint-Lazare.

Quai de la ligne 10, en , portant un nom de station modifié temporairement pendant le festival Rock en Seine.

La station a été renommée « Durock », sur les quais de la ligne 10, le 23 juin 2008 ainsi qu'en 2009 à l'occasion du festival Rock en Seine, avant de récupérer son nom initial une semaine plus tard. L'opération a été renouvelée du 1er au 7 juin 2010[1], ainsi qu'en 2012, 2013, 2014[2] et du au [3].

En 2012, les quais de la ligne 13 reçoivent des portes palières, de même que onze autres points d'arrêt de la ligne, dans le cadre du plan d'actions défini en 2010 visant à en améliorer la régularité.

En 2011, 3 218 029 voyageurs sont entrés à cette station[4]. Elle a vu entrer 3 339 347 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 158e position des stations de métro pour sa fréquentation[5].

Le 6 décembre 2017, en hommage à Johnny Hallyday mort dans la nuit, la RATP décide de renommer la station « Durock Johnny » le temps d'une journée tout en y diffusant une partie de sa discographie[6],[7].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de quatre accès :

  • Accès 1 : boulevard des Invalides - Institut national des jeunes aveugles, au 56, boulevard des Invalides.
  • Accès 2 : boulevard du Montparnasse - Hôpital Necker - Enfants malades, au 2, boulevard du Montparnasse.
  • Accès 3 : place Léon-Paul-Fargue, sur le côté est de la place.
  • Accès 4 : rue de Sèvres, sur le côté nord de la place Léon-Paul-Fargue.

Quais[modifier | modifier le code]

Les quais des deux lignes sont de configuration standard : au nombre de deux par point d'arrêt, ils sont séparés par les voies du métro situées au centre et la voûte est elliptique.

La décoration de la ligne 10 est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte et les tympans. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine (deux plaques émaillées avec police de caractères Parisine existent toutefois à l'extrémité occidentale). Les sièges « coque », caractéristiques du style « Motte », sont de couleur bleue (en remplacement d'assises vertes du même modèle).

La décoration de la ligne 13 est de style « Andreu-Motte » avec deux rampes lumineuses marron orangé et des sièges « Motte » de couleur rouge. Les carreaux de céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Comme pour les quais de la ligne 10, les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel et le nom de la station est également en faïence. Les quais sont équipés de portes palières.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 28, 39, 70, 82, 87, 89 et 92 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rock en Seine s'installe à « Durock », sur une version archivée du site de la RATP, sur web.archive.org (consulté le 18 juin 2014).
  2. « Du rock et de l'art à Durock », sur ratp.fr via web.archive.org, (consulté le 29 novembre 2015).
  3. « Le retour Duroc(k) », sur ratp.fr, article du (consulté le 17 juin 2018).
  4. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 février 2014).
  5. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  6. « Mort de Johnny Hallyday : la RATP renomme la station Duroc en son honneur », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  7. « Mort de Johnny Hallyday : la RATP rebaptise la station “Duroc” en son honneur », Huffington Post,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]