Saint-Denis - Porte de Paris (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Denis - Porte de Paris
Stade de France
Localisation
Pays France
Ville Saint-Denis
Coordonnées
géographiques
48° 55′ 49″ nord, 2° 21′ 28″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Saint-Denis - Porte de ParisStade de France
Caractéristiques
Transit annuel 3 729 178 (2015)
Historique
Mise en service 20 juin 1976
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 19-14
Ligne(s) (13)
Correspondances
Tramway (T)(8)
Bus (BUS) RATP 153 170 239 253 255 353
Noctilien (N) N44 N143
(13)

Saint-Denis - Porte de Paris est une station de la ligne 13 du métro de Paris, située sur le territoire de la commune de Saint-Denis, dans le département de Seine-Saint-Denis.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte en 1976 et est rénovée à l'occasion de la mise en service du Stade de France, afin de lui permettre de gérer des flux de passagers importants.

En octobre 2008, la décoration d'un quai entier de la station et en sus de tous les panneaux publicitaires papiers pour annoncer la sortie du jeu vidéo Saints Row 2 a déclenché une polémique. Les riverains se sont déclarés choqués par les images violentes (gangs avec armes à feu...) et ont demandé l'arrêt de cette campagne de promotion. Les panneaux papier ont été recouverts d'affiches noires, alors que le film plastique posé sur les murs est resté en place jusqu'à la fin de la campagne de promotion[1].

Elle a vu entrer 3 729 178 voyageurs en 2015, ce qui la place à la 136e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3]. Depuis fin 2012, ses quais sont équipés de portes palières.

Service aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

Elle dispose d'un vaste hall avec de nombreux sas permettant de canaliser les foules importantes fréquentant la station notamment lors des manifestations au Stade de France.

Elle possède trois accès :

  • Accès 1 : La Plaine - Stade de France (dispose d'un ascenseur pour les UFR) ;
  • Accès 2 : Hôpital Casanova (cet accès, créé en 2014, dispose d'escalators destinés à faciliter la correspondance avec le terminus de la ligne T8) ;
  • Accès 3 : Centre-Ville.

Un accès passant sous le boulevard Marcel-Sembat a été comblé lors des travaux de création de la plate-forme de la ligne T8.

Quais[modifier | modifier le code]

La station a un plafond plat soutenu par des poutrelles. Les murs sont verticaux, parés de carreaux blancs carrés sur lesquels des décors publicitaires sont fréquemment plaqués dans le cadre d'opérations de parrainage par Métrobus, comme notamment lors des grands tournois sportifs au Stade de France.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Depuis le 16 décembre 2014, la station de métro est le terminus sud de la ligne 8 du tramway d'Île-de-France (T8) dont les autres terminus sont, sur sa branche nord, la gare de Villetaneuse-Université — qui offre une correspondance avec la ligne de tramway T11 Express — et, sur sa branche ouest, la station de tramway Épinay-Orgemont.

La station est également desservie par les lignes 153, 170, 239, 253, 255 et 353 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N44 et N143 du réseau Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

La station dessert le nord du quartier de La Plaine Saint-Denis et le sud du centre-ville de Saint-Denis. C'est la station de métro la plus proche du Stade de France et du musée d'art et d'histoire de Saint-Denis. La Bourse du travail toute proche accueille de nombreuses réunions publiques ou congrès d'organisations non gouvernementales (ONG), d'organisations syndicales ou de partis politiques.

L'hôpital Casanova est situé à proximité immédiate, et la station dessert la partie nord du quartier tertiaire de La Plaine Saint-Denis (centre de recherche d'Engie, siège de l'établissement public territorial Plaine Commune).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La pub géante pour un jeu vidéo crée la polémique, Naïma Amiri, Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 14 octobre 2008, page II.
  2. Trafic annuel entrant par station du réseau ferré 2015, sur l'open data RATP (consulté le 29 mai 2016).
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]