Église d'Auteuil (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'édifice religieux, voir Église Notre-Dame-d'Auteuil.

Église d'Auteuil
Vue en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, au niveau de la sortie de la place Théodore-Rivière.
Vue en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, au niveau de la sortie de la place Théodore-Rivière.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 50″ nord, 2° 16′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Église d'Auteuil

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Église d'Auteuil
Caractéristiques
Voies 1
Quais 1
Zone 1
Transit annuel 177 017 voyageurs (2017)
Historique
Mise en service 30 septembre 1913 (8)
27 juillet 1937 (8)(10)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 07-08
Ligne(s) (10)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 22 52 62
(10)

Église d'Auteuil est une station de la ligne 10 du métro de Paris, située dans le 16e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée au débouché de la rue Wilhem sur la place de l'Église-d'Auteuil, en bordure des fondations de l'église Notre-Dame-d'Auteuil. Située sur la voie nord de la boucle d'Auteuil orientée selon un axe nord-ouest/sud-est, elle s'intercale entre la station de bifurcation Javel - André-Citroën (dont elle est séparée par une traversée de la Seine en souterrain et de la station Mirabeau) et la station de correspondance Michel-Ange - Auteuil.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du tronçon Beaugrenelle (aujourd'hui Charles Michels) - Porte d'Auteuil de la ligne 8.

Elle devait sa dénomination initiale de Wilhem à sa proximité avec la rue Wilhem. Bien que cette dernière rende hommage au compositeur parisien Wilhem, son nom pouvait évoquer à tort celui de l'ex-empereur d'Allemagne Guillaume II, raison pour laquelle le nom de la station est changé au profit d’Église d'Auteuil en 1921. Cette nouvelle appellation vient du voisinage de l'église Notre-Dame-d'Auteuil.

Dans la nuit du 26 au , la station est transférée à la ligne 10 lors du remaniement des lignes 8, 10 et de l'ancienne ligne 14.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, ses couloirs ainsi que l'éclairage du quai ont été rénovés le 21 août 2006[1].

En 2011, 178 152 voyageurs sont entrés à cette station[2]. En 2012, ils sont 179 009 entrants[3]. Elle en a comptabilisé 183 783 en 2013[4].

En 2017, selon les estimations de la RATP, 177 017 voyageurs sont entrés dans cette station, ce qui la place à la 302e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[5],[6].

Théoriquement, il s'agit de la station la moins fréquentée de l'ensemble du réseau. Toutefois, compte tenu de sa configuration de demi-station accueillant uniquement les rames en provenance du centre de Paris, ce classement est à relativiser, car elle est majoritairement utilisée par des voyageurs y descendant. Pour emprunter la ligne vers Gare d'Austerlitz, les usagers doivent se rendre aux stations mitoyennes Chardon-Lagache ou Mirabeau, faute de quoi ils seraient obligés de prendre une rame jusqu'à la station à quai unique Boulogne - Jean Jaurès puis de repartir en sens inverse.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de deux accès :

Quai[modifier | modifier le code]

Église d'Auteuil est une station en courbe de configuration particulière : elle possède une voie unique à quai latéral, dont la desserte n'est assurée que par les rames en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud. Les autres caractéristiques sont cependant classiques : la voûte est elliptique et la décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : le bandeau d'éclairage est blanc et arrondi dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, les tympans, la voûte et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractère Parisine sur plaques émaillées (du côté du quai uniquement). Les sièges, de style « Motte », sont de couleur orange. L'accès s'effectue uniquement depuis l'extrémité nord-occidentale, bien que la sortie soit également possible par l'autre extrémité.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 22, 52 et 62 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 27 avril 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 29 mars 2014).
  3. [xls]Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 29 mars).
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  5. « Trafic annuel entrant par station du réseau ferré 2017 - Métro EGLISE D'AUTEUIL », sur data.ratp.fr (consulté le 10 février 2019).
  6. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2017.
  7. « Métropolitain, station Églse d'Auteuil », notice no PA00086698, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]