Église d'Auteuil (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'édifice religieux, voir Église Notre-Dame-d'Auteuil.
Église d'Auteuil
Vue en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, au niveau de la sortie de la place Théodore-Rivière.
Vue en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, au niveau de la sortie de la place Théodore-Rivière.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 50″ N 2° 16′ 08″ E / 48.847169403664, 2.269020080566448° 50′ 50″ Nord 2° 16′ 08″ Est / 48.847169403664, 2.2690200805664

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Église d'Auteuil

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Église d'Auteuil
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 183 783 (2013)
Historique
Mise en service 30 septembre 1913 (8)
27 juillet 1937 (8)(10)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 07-08
Ligne(s) (10) dir. Boulogne
Correspondances
Bus (BUS) RATP 22 52 62
Précédent Michel-Ange - Auteuil Javel - André Citroën Suivant

Église d'Auteuil est une station de la ligne 10 du métro de Paris située dans le 16e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

La station est ouverte en 1913 sous le nom de Wilhem, en raison de sa proximité avec la rue Wilhem. En 1921, elle change de nom, car celui-ci aurait pu évoquer l'ex-empereur d'Allemagne Guillaume II, alors qu'il est celui d'un compositeur parisien. Sa nouvelle appellation vient du voisinage de l'église Notre-Dame-d'Auteuil. Elle n'est desservie que par les rames circulant vers le terminus de Boulogne - Pont de Saint-Cloud.

En 2011, 178 152 voyageurs sont entrés à cette station[1]. En 2012, ils sont 179 009 voyageurs[2]. Elle a vu entrer 183 783 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 302e et dernière position des stations de métro pour sa fréquentation[3],[4]. Elle serait donc la station la moins fréquentée de tout le réseau. Compte-tenu de sa configuration (demi-station n'accueillant que les métros en provenance du centre de Paris), ce classement doit être relativisé, car elle est principalement utilisée par des voyageurs y descendant. Les voyageurs qui fréquentent cette station, pour repartir en sens inverse, doivent se rendre aux stations Chardon-Lagache ou Mirabeau.

Accès[modifier | modifier le code]

La sortie en tête de rame (sortie 1) mène à la place Théodore-Rivière. La sortie en queue de rame (sortie 2), par où l'accès est interdit, mène à la rue Wilhem.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 22, 52 et 62 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 29 mars 2014.
  2. [xls]Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 29 mars.
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]