Pouillé (Loir-et-Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouillé.
image illustrant une commune de Loir-et-Cher
Cet article est une ébauche concernant une commune de Loir-et-Cher.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Pouillé
Le temple antique de Pouillé.
Le temple antique de Pouillé.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Romorantin-Lanthenay
Canton Saint-Aignan
Intercommunalité Val de Cher - Controis
Maire
Mandat
Alain Goutx
2014-2020
Code postal 41110
Code commune 41181
Démographie
Population
municipale
805 hab. (2014)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 08″ nord, 1° 17′ 20″ est
Altitude Min. 61 m – Max. 183 m
Superficie 18,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Pouillé

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Pouillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pouillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pouillé

Pouillé est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pouillé est situé en Touraine et plus précisément dans la vallée du Cher. C'est ainsi un village très viticole au milieu des châteaux de la Loire.

Localisation de la Commune de Pouillé dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher)
Localisation de la Commune de Pouillé dans le canton de Saint-Aignan (Loir-et-Cher)
Localisation de la Commune de Pouillé dans la Communauté de communes Val de Cher - Controis (Loir-et-Cher)

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Michel Delalande    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 805 habitants, en augmentation de 0,75 % par rapport à 2009 (Loir-et-Cher : 1,71 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
512 520 523 557 560 603 664 663 670
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
666 710 729 797 833 832 811 773 786
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
777 762 753 689 659 653 642 581 595
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
626 602 635 657 720 754 802 806 805
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006 [4].)
Histogramme de l'évolution démographique

D’après le recensement Insee de 2007, Pouillé compte 797 habitants (soit une augmentation de 6 % par rapport à 1999). La commune occupe le 11 364e rang au niveau national, alors qu'elle était au 11 010e en 1999, et le 101e au niveau départemental sur 291 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Pouillé depuis 1793. Le maximum de la population a été atteint 1876 avec 833 habitants.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (30,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,2 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,6 %, 15 à 29 ans = 10,4 %, 30 à 44 ans = 19,1 %, 45 à 59 ans = 22,6 %, plus de 60 ans = 29,3 %) ;
  • 49,8 % de femmes (0 à 14 ans = 16,8 %, 15 à 29 ans = 11,5 %, 30 à 44 ans = 17,8 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 32,3 %).
Pyramide des âges à Pouillé en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90  ans ou +
1,0 
11,7 
75 à 89 ans
15,0 
16,9 
60 à 74 ans
16,3 
22,6 
45 à 59 ans
21,6 
19,1 
30 à 44 ans
17,8 
10,4 
15 à 29 ans
11,5 
18,6 
0 à 14 ans
16,8 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Saturnin : nef du XIe siècle, petit chœur couvert d’une coupole, clocher et absidiole semi-circulaire début XIIe, remaniements aux XVIe et XIXe siècles, restauration intérieure après des bombardements de 1940 ; tableau de saint Saturnin.
  • Important habitat gallo-romain des Ier et IIe siècles : fours de potiers, petite villa ou fanum privé, poteries, tuiles à rebord, céramique, monnaies.
  • Barrage des Maselles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Fête champêtre : "fête du Gamay", dernier dimanche de juillet.

Union sportive, terrain de sport, tennis, pêche, gîtes ruraux, chambres d'hôtes, sentiers de randonnées pédestres, syndicat d'initiative.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]