Thésée (Loir-et-Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thésée (homonymie).

Thésée
Thésée (Loir-et-Cher)
Bâtiment des Mazelles (ruines gallo-romaines).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Romorantin-Lanthenay
Canton Saint-Aignan
Intercommunalité Val de Cher - Controis
Maire
Mandat
Daniel Charluteau
2014-2020
Code postal 41140
Code commune 41258
Démographie
Population
municipale
1 132 hab. (2017 en diminution de 4,63 % par rapport à 2012)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 37″ nord, 1° 18′ 16″ est
Altitude Min. 61 m
Max. 122 m
Superficie 17,61 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Thésée
Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher
Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Thésée
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thésée
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thésée

Thésée est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune de Thésée dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher).
Localisation de la commune de Thésée dans le canton de Saint-Aignan (Loir-et-Cher).
Localisation de la commune de Thésée dans la Communauté de communes Val de Cher - Controis (Loir-et-Cher).

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque gallo-romaine[modifier | modifier le code]

Thésée (Tasciaca) fut un vicus gallo-romain sur la voie romaine de Tours à Bourges, lieu de contact et d'échange entre trois peuples gaulois, les Turons, les Carnutes-Aureliani et les Bituriges. Ce fut également centre important de production de céramique[1],[2].

XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1968, le conseil municipal de Thésée demande à la préfecture de Loir-et-Cher l'autorisation de rebaptiser la commune « Thésée-la-Romaine » (sur le modèle de Vaison-la-Romaine) pour « rendre hommage » à son passé antique, en remplacement de « Thézée », nom alors en vigueur selon le Code officiel géographique. La préfecture refuse l'ajout du déterminant « -la-Romaine » — elle justifie son refus par le fait que plus de mille communes françaises pourraient demander de changer de nom pour le même motif — mais accepte la substitution du « s » au « z », plus conforme à l'évolution du toponyme antique[3],[4]. Pour autant, le vocable Thésée-la-Romaine est largement utilisé dans le langage courant[5],[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mai 2008 Jean-François Sommier    
mai 2008 En cours Daniel Charluteau    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2017, la commune comptait 1 132 habitants[Note 1], en diminution de 4,63 % par rapport à 2012 (Loir-et-Cher : +0,08 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7507778378389169079441 0201 090
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2051 2781 3381 3661 3851 4351 3761 3851 389
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4061 3971 3181 1841 1151 1081 1051 0791 034
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 0351 1171 0751 1111 0741 1231 2061 1841 167
2017 - - - - - - - -
1 132--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,2 % d'hommes (0 à 14 ans = 17,8 %, 15 à 29 ans = 15,3 %, 30 à 44 ans = 17,2 %, 45 à 59 ans = 22,6 %, plus de 60 ans = 27,1 %) ;
  • 50,8 % de femmes (0 à 14 ans = 16,6 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 18,5 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 30,4 %).
Pyramide des âges à Thésée en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,5 
9,8 
75 à 89 ans
12,8 
17,0 
60 à 74 ans
17,1 
22,6 
45 à 59 ans
21,3 
17,2 
30 à 44 ans
18,5 
15,3 
15 à 29 ans
13,1 
17,8 
0 à 14 ans
16,6 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[12]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Lieux, monuments et traditions[modifier | modifier le code]

Bâtiments gallo-romains des Mazelles[modifier | modifier le code]

Thésée, bâtiments des Mazelles.

Les bâtiments des Maselles, à la sortie de Thésée, en direction de Tours, portent les caractéristiques principales des techniques de construction gallo-romaine du IIe siècle apr. J.-C. Ces bâtiments sont exceptionnels pour de multiples raisons et en particulier pour l'élévation des murs à plus de 7 mètres de hauteur, pour les dimensions de la grande salle nord (40 m × 15 m) et pour leur état de conservation remarquable.

Musée archéologique[modifier | modifier le code]

Barrage de Maselles[modifier | modifier le code]

Biennale de Thésée[modifier | modifier le code]

  • L'association « L'Atelier des Artistes Peintres de Thésée » organise au rythme d'une biennale depuis 1996 une exposition-vente des tableaux des artistes de l'atelier à la mairie de Thésée pendant une semaine.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Maurice Druon. En 1965, Maurice Druon, amoureux des vieilles pierres, découvre et restaure après l'avoir racheté le site gallo-romain des Maselles à Thésée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. collectif, Le site archéologique de Thésée-Pouillé. Les fours de potiers de Tasciaca, Thésée, Les amis du musée de Thésée-Pouillé, , 17 p., p. 12.
  2. Jean-Philippe Chimier, « L'artisanat antique durant le Haut Empire (1er-3e s.) », dans Élizabeth Zadora-Rio (dir.), Atlas Archéologique de Touraine : 53e supplément à la Revue archéologique du Centre de la France, Tours, FERACF, , sur a2t.univ-tours.fr (lire en ligne).
  3. Stéphane Gendron, Les noms de lieux du Centre, Paris, C. Bonneton, , 232 p. (ISBN 978-2-8625-3226-4), p. 104.
  4. Philippe Pimbert, « Thésée-la-Romaine, chronique d’un toponyme », Bulletin des amis du musée et du site de Tasciaca, no 32,‎ , p. 10-20.
  5. « Thésée n'est pas officiellement « la Romaine » », La Nouvelle République du Centre-Ouest,‎ (lire en ligne [sur lanouvellerepublique.fr]).
  6. « Découvrir le musée archéologique de Thésée-la-Romaine », sur inrap.fr, Institut national de recherches archéologiques préventives (consulté le 19 octobre 2019).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. « Évolution et structure de la population à Thésée en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 11 octobre 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 11 octobre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]