Mareuil-sur-Cher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mareuil.
Mareuil-sur-Cher
Image illustrative de l'article Mareuil-sur-Cher
Blason de Mareuil-sur-Cher
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Romorantin-Lanthenay
Canton Saint-Aignan
Intercommunalité Val de Cher - Controis
Maire
Mandat
Annick Goineau
2014-2020
Code postal 41110
Code commune 41126
Démographie
Population
municipale
1 127 hab. (2014)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 36″ nord, 1° 19′ 47″ est
Altitude Min. 64 m – Max. 186 m
Superficie 31,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Mareuil-sur-Cher

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Mareuil-sur-Cher

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mareuil-sur-Cher

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mareuil-sur-Cher

Mareuil-sur-Cher est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de la Commune de Mareuil-sur-Cher dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher)
Localisation de la Commune de Mareuil-sur-Cher dans le canton de Saint-Aignan (Loir-et-Cher)
Localisation de la Commune de Mareuil-sur-Cher dans la Communauté de communes Val de Cher - Controis (Loir-et-Cher)

Histoire[modifier | modifier le code]

Mareuil-sur-Cher est célèbre pour son château du XVIIe siècle[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1813 Pierre Marteau    
1813 1831 Gabriel Poitelon du Tarde    
1831 1852 Casimir Mouton    
1852 1877 Pierre Patin    
1878 1888 Silvain Rochefort    
1888 1893 Arthur Johnston    
1893 1925 Joseph Bougrier    
1925 1929 Emile Coupechoux    
1929 1935 Anatole Buchet    
1935 1943 Augustin Patin    
1943 1945 Paul Catelin    
1945 1976 Maurice Ragot    
1976 1976 Henri Bizeau    
1976 1983 Armand Labbée    
1983 1989 Joseph Combeuil    
1989 2008 Jean-Claude Almyr    
2008   Annick Goineau    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 127 habitants, en augmentation de 2,83 % par rapport à 2009 (Loir-et-Cher : 1,71 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
633 712 699 707 784 784 826 811 819
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
833 886 919 942 963 1 031 1 093 1 135 1 120
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 131 1 167 1 139 1 039 1 001 1 003 993 954 1 006
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
1 050 1 033 1 101 963 977 957 1 079 1 131 1 127
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,9 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,1 %, 15 à 29 ans = 12,4 %, 30 à 44 ans = 21,1 %, 45 à 59 ans = 23 %, plus de 60 ans = 26,4 %) ;
  • 50,9 % de femmes (0 à 14 ans = 15,3 %, 15 à 29 ans = 10,7 %, 30 à 44 ans = 18,9 %, 45 à 59 ans = 23,6 %, plus de 60 ans = 31,5 %).
Pyramide des âges à Mareuil-sur-Cher en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
10,0 
75 à 89 ans
12,7 
16,0 
60 à 74 ans
17,5 
23,0 
45 à 59 ans
23,6 
21,1 
30 à 44 ans
18,9 
12,4 
15 à 29 ans
10,7 
17,1 
0 à 14 ans
15,3 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin (XIe siècle et XIIe siècle).
  • Château (XVe siècle et XVIIe siècle).
  • Notre Dame du Bas-Guéret, dite "Vierge de la Brahaudière" (1884).
  • Chapelle de Linière (XIIe siècle et XIIIe siècle).
  • Mairie-écoles (1892).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr mareuil sur cher (loir-et-cher).svg

Les armoiries de Mareuil-sur-Cher se blasonnent ainsi :

De sinople à l'orle d'argent rempli de pourpre, au chef-retrait aussi d'argent chargé d'une aigle issante de sable.

Création C. Chevy (1998)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Thierry Van Cauberg, plus connu sous le nom de François Pirette, humoriste et comédien belge, y réside.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]