Base de lancement de Wenchang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Centre spatial de Wenchang)
Aller à : navigation, rechercher
Base de lancement de Wenchang
Données générales
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ville/Région Wenchang (Ile de Hainan)
latitude 19°
Date de création 2016
Statut opérationnelle
Superficie km²
Installations
Pas de tirs actifs LC201 : Longue Marche 7
LC101 : Longue Marche 5
Lancement vols habités non
Lancement géostationnaire oui
Lancement orbite polaire oui
La base se trouve dans l'île de Hainan au sud de la Chine (en rouge sur la carte de gauche) et est implantée sur la côte est de la circonscription de Wenchang (en rouge sur la carte de droite).

La Base de lancement de Wenchang est la quatrième base de lancement d'engins spatiaux de la République populaire de Chine qui est entré en fonction le 25 juin 2016 avec le premier lancement d'une fusée Longue Marche 7. Elle est située à proximité de la ville de Wenchang sur la côte nord-est de l’île de Hainan, Cet ancien centre de lancement de fusées-sondes a été sélectionné spécialement pour sa faible latitude : situé sur le 19e parallèle nord, sa proximité avec l’équateur permet d’augmenter substantiellement la charge utile pour l'orbite géostationnaire. La base est construite pour permettre le tir des nouveaux lanceurs chinois en particulier le lanceur de moyenne puissance Longue Marche 7 qui doit assurer la majorité des lancements de satellites chinois à terme et le lanceur lourd Longue Marche 5 (charge utile de 25 tonnes en orbite basse) qui doit d'une part jouer un rôle central dans la réalisation du programme spatial habité en permettant la construction d’une station spatiale lourde d'autre part permettre l'envoi de sondes spatiales dans le système solaire.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La base de lancement de Wenchang est située près de la ville du même nom sur la péninsule de Tonggu Jiao à l'extrémité nord-est de l'île de Hainan. Cette dernière, qui bénéficie d'un climat tropical et dispose de belles plages, est surtout connue pour être une destination touristique prisée des chinois. Elle est située sur la côte sud de la Chine continentale dont elle est séparée par le détroit de Qiongzhou. Les installations techniques et les complexes de lancement de la base se trouvent le long de la côte et sur le plan administratif font partie de Longlou environ 20 km au nord est du centre la ville de Wenchang[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les spécialistes chinois des lanceurs de satellite étudient dès les années 1970 l'implantation d'une base dans l'île de Hainan afin de pouvoir bénéficier de l'effet de fronde généré par la proximité relative de l'équateur. Mais les dirigeants chinois repoussent ce projet car le site leur semble trop vulnérable à une attaque des États-Unis ou de l'Union soviétique qui maintiennent à cette époque une forte présence militaire dans la mer de Chine méridionale. Dans les années 1980 la fin de la guerre froide et l'amélioration des relations avec les pays voisins permettent la réactivation du projet. Un centre de lancement de fusées-sondes est édifié dans le nord est de l'île. Cinq vols suborbitaux sont effectués à compter de 1988. Une étude pour l'implantation d'une base de lancement de satellites est réalisée en 1994 et les conclusions sont soumises au Conseil d’État en 1996. Les responsables de l'île de Hainan mais également les industriels impliqués dans la construction des lanceurs, qui trouvent que la base de lancement de Xichang est trop excentrée, militent pour la construction de cette base. Après avoir étudié plusieurs sites d'implantation dans l'île de Hainan celui de Wenchang situé sur la côte au nord est retenu. Les études de faisabilité et le plan de la base sont achevés en 2005. Le Conseil d’État et la Commission Centrale Militaire donnent leur accord en aout 2007[1].

La base doit accueillir les lanceurs de nouvelle génération en cours de développement : la fusée Longue Marche 7 de moyenne puissance dont les différentes versions assureront l'essentiel des satellisations et le lanceur lourd Longue Marche 5 chargé de lancer les composants de la future station spatiale chinois Tiangong 3 de 60 tonnes ainsi que les sondes spatiales. Située près de l'équateur, la base assurera les lancements de satellites de télécommunications circulant en orbite géostationnaire. A terme, une fois les nouveaux lanceurs rodés, elle doit reprendre le rôle de la base de lancement de Xichang. Les premiers travaux débutent en novembre 2008 mais ne sont rendus officiels qu'en novembre 2009 et ils s'achèvent officiellement en novembre 2014 mais la mise au point des nouveaux lanceurs pour lesquels elle est conçue ont pris du retard. Les premiers lancements auront lieu en 2016[1],[2].

Installations[modifier | modifier le code]

Contrairement aux trois autres bases de lancement chinoises qui reçoivent les éléments du lanceur par rail ce qui limite le diamètre du corps des fusées, Wenchang reçoit ceux-ci par la voie maritime. L'usine, qui fabrique notamment le premier étage du lanceur Longue Marche 5 de cinq mètres de diamètre, se situe en bord de mer dans la ville de Tianjin à une centaine de kilomètres de Pékin. Les éléments de fusée sont transportés par deux navires spécialisé de 9000 tonnes de déplacement les Yuanwang 21 et 22 jusqu'au port de Quinglan situé près de la base puis transportés par route. Le centre de contrôle de la base est situé dans la ville de Wenchang. Deux stations de poursuite sont situées à Tongguling (près de Wenchang) et dans les Îles Paracels, un archipel situé au sud de Hainan que la Chine occupe militairement après en avoir chassé en 1974 les vietnamiens. La direction de la base et les locaux d'habitation des employés de la base se situent à Haikou la capitale de l'île[1].

Les complexes de lancement[modifier | modifier le code]

Wenchang comprend deux complexes de lancement[1] :

  • Le complexe de lancement 201 permettant l'assemblage et le tir du nouveau lanceur moyen Longue Marche 7 dont le premier vol depuis cette base est prévu en 2016
  • Le complexe de lancement 101 permettant l'assemblage et le tir du nouveau lanceur lourd Longue Marche 5 dont le premier vol depuis cette base est prévu en 2016

Les deux complexes présentent les mêmes caractéristiques. Le pas de tir proprement dit comprend une tour fixe ombilicale avec des carneaux pour évacuer les gaz et les flammes au décollage et 4 paratonnerres. La tour ombilicale dispose de bras amovibles pour permettre aux techniciens d'accéder au lanceur et à sa charge utile et de l'inspecter. Les pas de tir de Wenchang sont les premiers en Chine à disposer d'un système d'atténuation des vibrations utilisant le déversement de grandes quantités d'eau lorsque les moteurs sont mis à feu. Les tours d'assemblage hautes de 99,4 mètres sont fixes et disposent d'un hall permettant d'assembler le lanceur en position verticale. Celui-ci est posé sur une plateforme de lancement mobile qui circule sur deux voies ferrées écartées de 2 mètres. Le lanceur est ainsi convoyé sur sa plateforme jusqu'au pas de tir distant d'environ 2,8 km[1].

Premiers vols[modifier | modifier le code]

Deux missions doivent inaugurer les installations de Wenchang en 2016 :

  • me 25 juin, un lanceur Longue Marche 7 effectue son vol inaugural en placant en orbite notamment une maquette fonctionnelle d'un futur vaisseau spatial[3]
  • En septembre ce sera au tour de la fusée Longue Marche 5 d'effectuer son premier vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Wenchang Space Launch Centre », sur chinaspacereport.com (consulté le 23 juin 2016)
  2. (en) « Hainan / Wenchang », sur globalsecurity.org (consulté le 23 juin 2016)
  3. (en) Patric Blau, « China debuts Long March 7 Rocket from new Wenchang Satellite Launch Center »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]