La Barde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labarde.

La Barde
La Barde
L'église et la mairie de La Barde.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Jonzac
Canton Trois Monts
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute-Saintonge
Maire
Mandat
Jean-Pascal Cartron
2014-2020
Code postal 17360
Code commune 17033
Démographie
Gentilé Bardais
Population
municipale
498 hab. (2016 en augmentation de 14,22 % par rapport à 2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 28″ nord, 0° 02′ 20″ ouest
Altitude Min. 11 m
Max. 96 m
Superficie 21,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
La Barde

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
La Barde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Barde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Barde

La Barde est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Bardais et les Bardaises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

La Barde est une commune du sud de la Charente-Maritime limitrophe à la fois de la Dordogne et de la Gironde.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Barde
Saint-Aigulin
Saint-Martin-de-Coux La Barde La Roche-Chalais
(Dordogne)
Chamadelle
(Gironde)
Les Églisottes-et-Chalaures
(Gironde)

Hydrographie[modifier | modifier le code]

À l'est, la commune s'étend sur la rive droite de la Dronne faisant face au département de la Dordogne.

Au nord, la Mozenne la sépare de la commune de Saint-Aigulin comme au sud sud-ouest le Goulor fait de même avec celles de Chamadelle et de Saint-Martin-de-Coux.

Quatre principaux ruisseaux s'écoulent dans ce périmètre communal ; trois qui se jettent dans la Mozenne : la Gagne (2 km), l'Artois (1,8 km), le Tabournier (2,2 km) ; le quatrième, le Millat (2,9 km), étant un affluent direct de la Dronne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme « la barde » est assez répandu et donc à l'origine de quelques confusions (même de la part d'historiens régionaux). Néanmoins, dans tous les cas, il semble admis que le nom « Barde » soit issu de l'appellation des terres d'alluvions (marécageuses ?) qui bordent une rivière, dans le cas présent la Dronne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'occupation allemande, un jeune instituteur de La Barde, organisa un réseau de renseignements rattaché au service SOE anglais. Durant l'été 1944, un détachement SS basé depuis quelques semaines à Saint-Aigulin, reçut des lettres anonymes de dénonciation qui provoquèrent la perte d'une partie du réseau d'informateurs clandestins. Les arrestations se succédèrent dans toute la région et notamment à La Barde.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie en 2014.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
2001 2008 Alain Gringras    
2008 mars 2014 Guy Dubreuil SE Retraité
mars 2014 En cours Jean-Pascal Cartron SE Agent technique

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 498 habitants[Note 1], en augmentation de 14,22 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
687583372596665690638659664
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
664688696663636725683605565
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
588566577561542498480501472
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
450406413372377360393437483
2016 - - - - - - - -
498--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (33,2 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (28,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 8,8 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 19,4 %, plus de 60 ans = 31,9 %) ;
  • 50,6 % de femmes (0 à 14 ans = 17,2 %, 15 à 29 ans = 10,9 %, 30 à 44 ans = 19,5 %, 45 à 59 ans = 18,1 %, plus de 60 ans = 34,4 %).
Pyramide des âges à La Barde en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,9 
10,6 
75 à 89 ans
12,2 
21,3 
60 à 74 ans
21,3 
19,4 
45 à 59 ans
18,1 
22,2 
30 à 44 ans
19,5 
8,8 
15 à 29 ans
10,9 
17,6 
0 à 14 ans
17,2 
Pyramide des âges du département de la Charente-Maritime en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,6 
75 à 89 ans
11,9 
16,4 
60 à 74 ans
17,1 
21,3 
45 à 59 ans
21,1 
19,1 
30 à 44 ans
18,5 
16,8 
15 à 29 ans
14,7 
17,3 
0 à 14 ans
15,1 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale Notre-Dame.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]