Canton de Villemur-sur-Tarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Villemur-sur-Tarn
Canton de Villemur-sur-Tarn
Situation du canton de Villemur-sur-Tarn dans le département de Haute-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Villemur-sur-Tarn
Conseillers
départementaux
Ghislaine Cabessut
Jean-Luc Raysseguier
2015-2021
Code canton 31 27
Histoire de la division
Création 1801
Modification(s) 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 43 115 hab. (2016)
Densité 140 hab./km2
Géographie
Superficie 309 km2
Subdivisions
Communes 19

Le canton de Villemur-sur-Tarn est un canton français de l’arrondissement de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Villemur-sur-Tarn dans son arrondissement avant 2015.

Le canton de Villemur-sur-Tarn comprenait 7 communes et comptait 9 606 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[2].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Villemur-sur-Tarn 31584 CC Val'Aïgo 46,57 5 818 (2014) 125
Villematier 31583 CC Val'Aïgo 14,96 1 025 (2014) 69
Le Born 31077 CC Val'Aïgo 10,85 499 (2014) 46
Bondigoux 31073 CC Val'Aïgo 7,46 516 (2014) 69
Mirepoix-sur-Tarn 31346 CC Val'Aïgo 5,46 939 (2014) 172
Layrac-sur-Tarn 31288 CC Val'Aïgo 7,25 322 (2014) 44
La Magdelaine-sur-Tarn 31311 CC Val'Aïgo 6,82 1 150 (2014) 169

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nouveau canton comprend les 19 communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Villemur-sur-Tarn
(bureau centralisateur)
31584 CC Val'Aïgo 5 882 (2016)
Bessières 31066 CC Val'Aïgo 4 050 (2016)
Bondigoux 31073 CC Val'Aïgo 534 (2016)
Le Born 31077 CC Val'Aïgo 525 (2016)
Bouloc 31079 CC du Frontonnais 4 577 (2016)
Buzet-sur-Tarn 31094 CC Tarn et Agout 2 716 (2016)
Castelnau-d'Estrétefonds 31118 CC du Frontonnais 6 226 (2016)
Cépet 31136 CC du Frontonnais 1 754 (2016)
Fronton 31202 CC du Frontonnais 6 009 (2016)
Gargas 31211 CC du Frontonnais 689 (2016)
Layrac-sur-Tarn 31288 CC Val'Aïgo 327 (2016)
La Magdelaine-sur-Tarn 31311 CC Val'Aïgo 1 164 (2016)
Mirepoix-sur-Tarn 31346 CC Val'Aïgo 1 001 (2016)
Saint-Rustice 31515 CC du Frontonnais 472 (2016)
Saint-Sauveur 31516 CC du Frontonnais 1 762 (2016)
Vacquiers 31563 CC du Frontonnais 1 321 (2016)
Villaudric 31581 CC du Frontonnais 1 526 (2016)
Villematier 31583 CC Val'Aïgo 1 031 (2016)
Villeneuve-lès-Bouloc 31587 CC du Frontonnais 1 549 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 1556 8086 8046 8667 5577 7818 6799 7459 839
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique du canton avec la nouvelle délimitation 2015
2014 - - - -
41 770----
name=Insee/>.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Jean Gasc Droite
monarchiste
Avocat, adjoint au maire de Toulouse
Député (1849-1851), membre du Conseil d'État
1845 1848 Marquis
Eugène-Anne-Adolphe
de Boyer de Castanet de Tauriac
Majorité
dynastique
Propriétaire à Toulouse
Député (1846-1848)
1848 1852 Emmanuel de Vacquié   Avocat à Villemur-sur-Tarn
1852 1863
(décès)
Marquis
Eugène-Anne-Adolphe
de Boyer de Castanet de Tauriac
Majorité
dynastique
Propriétaire à Toulouse
Député (1846-1848 et 1852-1863)
1864 1871 Jean Gasc Droite
monarchiste
Membre du Conseil d'État
1871 1877 Alain Courthiade Républicain Manufacturier, maire de Villemur-sur-Tarn (1870-1874)
1877 1885
(décès)[5]
Gabriel Chapelon-Grasset Droite Poète, propriétaire du château de Peyraux, à Villemur-sur-Tarn
1885 1901 Xavier François Rémy Républicain Propriétaire, maire de Bondigoux
1901 1907 Jean Marie Elie Brusson Républicain Manufacturier, maire de Villemur-sur-Tarn
1907 1913 Célestin Calmel   Cultivateur, maire de Mirepoix
1913 1937 Charles Ourgaut Rad. Président du Conseil général (1928)
1937 1940 Urbain Vignères Rad. Médecin, maire de Villemur-sur-Tarn
1943 1945 Pierre-Désiré Barbe   Maire de Villemur-sur-Tarn
Nommé conseiller départemental en 1943[6]
1945 1951 Eugène Boudy SFIO Receveur principal des contributions indirectes
Maire de Villemur-sur-Tarn
1951 1994 Léon Eeckhoutte SFIO puis PS Professeur
Sénateur de 1971 à 1989
Président du Conseil général (1966-1988)
Maire de Villemur-sur-Tarn
1994 2015 Jean-Marc Dumoulin UDF puis UMP
puis UDI
Gérant de société, maire de Villemur-sur-Tarn depuis 2014

Après avoir démissionné (le )[7], Jean-Marc Dumoulin est réélu conseiller général lors d'une élection partielle les 16 et 23 septembre 2007[8].

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Ghislaine Cabessut   PS Maire de Bouloc
2015 en cours Jean-Luc Raysseguier   PS Maire de Bessières

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-152 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Garonne.
  2. « Populations légales 2010 des cantons du département », sur Insee (consulté le 16 janvier 2013).
  3. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  4. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

  5. (décès)
  6. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 7 juillet 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9616605j/f3.item.r=canton.zoom lire en ligne]).
  7. Article sur cette démission et ses causes : La Dépêche du 26 juin 2007
  8. Source : Ministère de l'intérieur

Liens externes[modifier | modifier le code]