Canton de Revel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Revel
Situation du canton de Revel dans le département Haute-Garonne
Situation du canton de Revel dans le département Haute-Garonne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Revel
Conseillers
départementaux
Gilbert Hébrard
Marie-Claude Piquemal-Doumeng
2015-2021
Code canton 31 13
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 1802[2],[3]
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 39 152 hab. (2013)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Superficie 595,96 km2
Subdivisions
Communes 59

Le canton de Revel est un canton français de l’arrondissement de Toulouse, dans le département de Haute-Garonne en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Revel est créé en 1790 sous la Révolution en même temps que les départements. Il est rattaché au district de Revel. En 1801, les arrondissements sont créés en remplacement des districts. Le canton de Revel est supprimé et ses communes viennent grossir le canton de Saint-Félix dépendant de l'arrondissement de Villefranche. En 1802, le chef-lieu de canton est transféré de Saint-Félix à Revel. Le canton prend à nouveau le nom de « canton de Revel ».

En 1926, l'arrondissement de Villefranche est supprimé et le canton est rattaché à l'arrondissement de Toulouse.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Revel dans le département de la Haute-Garonne avant 2015.

Le canton de Revel comprenait les 13 communes et comptait 13 161 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[5].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Revel
(chef-lieu)
31451 CC Lauragais Revel Sorèzois 35,31 9 364 (2013) 265
Vaudreuille 31569 CC Lauragais Revel Sorèzois 11,30 362 (2013) 32
Roumens 31463 CC Lauragais Revel Sorèzois 3,57 255 (2013) 71
Maurens 31329 CC Lauragais Revel Sorèzois 6,60 197 (2013) 30
Mourvilles-Hautes 31393 CC Lauragais Revel Sorèzois 6,59 167 (2013) 25
Bélesta-en-Lauragais 31060 CC Lauragais Revel Sorèzois 5,59 106 (2013) 19
Juzes 31243 CC Lauragais Revel Sorèzois 3,75 86 (2013) 23
Vaux 31570 CC Lauragais Revel Sorèzois 10,41 269 (2013) 26
Montégut-Lauragais 31371 CC Lauragais Revel Sorèzois 7,72 475 (2013) 62
Falga 31180 CC Lauragais Revel Sorèzois 5,38 113 (2013) 21
Saint-Félix-Lauragais 31478 CC Lauragais Revel Sorèzois 51,88 1 300 (2013) 25
Saint-Julia 31491 CC Lauragais Revel Sorèzois 11,46 379 (2013) 33
Nogaret 31400 CC Lauragais Revel Sorèzois 4,00 76 (2013) 19

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Revel comprend cinquante-neuf communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Revel
(bureau centralisateur)
31451 CC Lauragais Revel Sorèzois 9 364 (2013)
Albiac 31006 CC Cœur Lauragais 200 (2013)
Auriac-sur-Vendinelle 31026 CC Cœur Lauragais 991 (2013)
Aurin 31029 CC Cœur Lauragais 319 (2013)
Avignonet-Lauragais 31037 CC Cap Lauragais 1 438 (2013)
Beauteville 31054 CC Cap Lauragais 179 (2013)
Beauville 31055 CC Cœur Lauragais 150 (2013)
Bélesta-en-Lauragais 31060 CC Lauragais Revel Sorèzois 106 (2013)
Bourg-Saint-Bernard 31082 CC Cœur Lauragais 979 (2013)
Le Cabanial 31097 CC Cœur Lauragais 437 (2013)
Cambiac 31102 CC Cœur Lauragais 217 (2013)
Caragoudes 31105 CC Cœur Lauragais 227 (2013)
Caraman 31106 CC Cœur Lauragais 2 347 (2013)
Cessales 31137 CC Cap Lauragais 150 (2013)
Le Faget 31179 CC Cœur Lauragais 365 (2013)
Falga 31180 CC Lauragais Revel Sorèzois 113 (2013)
Folcarde 31185 CC Cap Lauragais 131 (2013)
Francarville 31194 CC Cœur Lauragais 184 (2013)
Gardouch 31210 CC Cap Lauragais 1 279 (2013)
Juzes 31243 CC Lauragais Revel Sorèzois 86 (2013)
Lagarde 31262 CC Cap Lauragais 375 (2013)
Lanta 31271 CC Cœur Lauragais 1 808 (2013)
Loubens-Lauragais 31304 CC Cœur Lauragais 433 (2013)
Lux 31310 CC Cap Lauragais 352 (2013)
Mascarville 31325 CC Cœur Lauragais 166 (2013)
Mauremont 31328 CC Cap Lauragais 325 (2013)
Maurens 31329 CC Lauragais Revel Sorèzois 197 (2013)
Maureville 31331 CC Cœur Lauragais 303 (2013)
Montclar-Lauragais 31368 CC Cap Lauragais 215 (2013)
Montégut-Lauragais 31371 CC Lauragais Revel Sorèzois 475 (2013)
Montesquieu-Lauragais 31374 CC Cap Lauragais 925 (2013)
Montgaillard-Lauragais 31377 CC Cap Lauragais 672 (2013)
Mourvilles-Basses 31392 CC Cœur Lauragais 73 (2013)
Mourvilles-Hautes 31393 CC Lauragais Revel Sorèzois 167 (2013)
Nogaret 31400 CC Lauragais Revel Sorèzois 76 (2013)
Prunet 31441 CC Cœur Lauragais 142 (2013)
Renneville 31450 CC Cap Lauragais 518 (2013)


Rieumajou 31453 CC Cap Lauragais 141 (2013)
Roumens 31463 CC Lauragais Revel Sorèzois 255 (2013)
Saint-Félix-Lauragais 31478 CC Lauragais Revel Sorèzois 1 300 (2013)
Saint-Germier 31485 CC Cap Lauragais 105 (2013)
Saint-Julia 31491 CC Lauragais Revel Sorèzois 379 (2013)
Saint-Pierre-de-Lages 31512 CC Cœur Lauragais 794 (2013)
Saint-Rome 31514 CC Cap Lauragais 55 (2013)
Saint-Vincent 31519 CC Cap Lauragais 185 (2013)
La Salvetat-Lauragais 31527 CC Cœur Lauragais 137 (2013)
Saussens 31534 CC Cœur Lauragais 197 (2013)
Ségreville 31540 CC Cœur Lauragais 247 (2013)
Tarabel 31551 CC Cœur Lauragais 378 (2013)
Toutens 31558 CC Cœur Lauragais 311 (2013)
Trébons-sur-la-Grasse 31560 CC Cap Lauragais 449 (2013)
Vallègue 31566 CC Cap Lauragais 527 (2013)
Vallesvilles 31567 CC Cœur Lauragais 386 (2013)
Vaudreuille 31569 CC Lauragais Revel Sorèzois 362 (2013)
Vaux 31570 CC Lauragais Revel Sorèzois 269 (2013)
Vendine 31571 CC Cœur Lauragais 274 (2013)
Vieillevigne 31576 CC Cap Lauragais 300 (2013)
Villefranche-de-Lauragais 31582 CC Cap Lauragais 4 235 (2013)
Villenouvelle 31589 CC Cap Lauragais 1 382 (2013)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 748 9 801 9 949 10 348 10 503 11 326 12 553 13 132 13 116
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique


Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Laurent Isidore de Terson   Ancien officier, maire de Revel
1842 1848 Jean Joseph Roquefort   Propriétaire, maire de Revel
1848 1851 Édouard Pontier de Laprade   Propriétaire à Revel
1851 1852 Alexandre de Séverac   Capitaine d'artillerie, propriétaire à Saint-Félix-Lauragais
1852 1860 Jean Joseph Roquefort   Propriétaire, maire de Revel
1860 1870 Vincent Piccioni Centre droit Ancien bâtonnier des avocats de Bastia
Maire de Bastia (1854-1858)
Député de Haute-Garonne (1863-1870)
1870 1871 Jean Get Droite Négociant et fabricant de liqueurs, maire de Revel
1871 1873
(décès)
Louis d'Auberjon Droite Grand propriétaire, député (1871-1873)
1873 1886 Jean Get Droite Négociant et fabricant de liqueurs, maire de Revel
1886 1896
(décès)
Paul Antoine Sarrat Républicain Professeur à l'université, maire de Revel
1896 1928 Arthur Taussac Républicain Maire de Revel
1928 1934 Louis Bastié Rad.  
1934 1940 Marius Audouy SFIO  
1945 1973 Roger Sudre SFIO
puis PS
Professeur
Maire de Revel
1973 1979 Jean Ricalens PS Médecin
Maire de Revel
1979 2004 Jean-François Lamarque PS Instituteur
Adjoint au maire de Revel
Député (1988-1993)
2004 2015 Francis Costes UMP Éducateur scolaire
Maire-adjoint de Revel

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Gilbert Hébrard   PS Ancien conseiller général du canton de Caraman
maire de Vendine depuis 1977
2015 en cours Marie-Claude Piquemal-Doumeng   PS Maire de Villefranche-de-Lauragais depuis 2001

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Gilbert Hébrard et Marie-Claude Piquemal-Doumeng (PS, 35,58 %), Marielle Garonzi et Louis Palosse (DVD, 27,45 %) et Olivier Lupion et Ghislaine Meyer (FN, 23,14 %). Le taux de participation est de 61,55 % (18 367 votants sur 29 841 inscrits)[8] contre 52,11 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Gilbert Hébrard et Marie-Claude Piquemal-Doumeng (PS) sont élus avec 47,53 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 62,05 % (8 434 voix pour 18 509 votants et 29 831 inscrits)[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]