Canton de Castanet-Tolosan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Castanet-Tolosan
Canton de Castanet-Tolosan
Situation du canton de Castanet-Tolosan dans le département de Haute-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Castanet-Tolosan
Conseillers
départementaux
Muriel Pruvot
Bernard Bagnéris
2015-2021
Code canton 31 04
Histoire de la division
Création 1921
Démographie
Population 44 340 hab. (2015)
Densité 479 hab./km2
Géographie
Superficie 92,5 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Castanet-Tolosan est un canton de l’arrondissement de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Castanet-Tolosan a été créé en 1921[1].

Un nouveau découpage territorial de la Haute-Garonne entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans la Haute-Garonne, le nombre de cantons passe ainsi de 53 à 27. La composition du canton de Castanet-Tolosan reste inchangée.

Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Toulouse. Le bureau centralisateur est situé à Castanet-Tolosan.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Louis Auguste Marie Fraisse   Avocat, juge de paix du Canton de Toulouse-Nord
1848 1852 Victor Barde   Docteur en médecine à Castanet
1852 1869 Alphonse Roques   Maître de poste
Maire de Castanet
1869 1880 Casimir de Planet Droite Propriétaire à Toulouse
Ancien Maire de Pechbusque
1880 1886 Gabriel Rodière Républicain Professeur à la Faculté de droit de Toulouse
Adjoint au Maire de Toulouse
1886 1892 Casimir de Planet Droite Propriétaire à Toulouse
1892 1904
(décès)
Xavier de Planet Conservateur Propriétaire, Maire de Mervilla
1904 1919 Paul Armaing Républicain Maire d'Auzeville
1919 1940 Louis Delherm Rad. Médecin
Maire d'Auzeville
nommé conseiller départemental en 1943[5]
1945 1955 Damase Auba Rad. Tonnelier, foudrier
Maire de Castanet-Tolosan
1955 1960
(démission)
Roger Le Goux Indépendant Conseiller de tribunal administratif
Maire de Péchabou
1960 1967 Lucien Sabathé MRP Vétérinaire
Maire de Castanet-Tolosan
1967 1983 Hubert Vidal SFIO puis PS Professeur à Toulouse
Maire de Castanet-Tolosan
1983 1992 Claude Ducert PS Ingénieur
Député de 1988 à 1993
Maire de Labège de 1971 à 2008
1992 1998 Etienne Lourme UDF Responsable de sécurité de la navigation
Maire-adjoint de Saint-Orens-de-Gameville
1998 2011 Louis Bardou PS Professeur
Maire de Castanet-Tolosan (1992 à 2001)
2011 2015 Muriel Pruvot PS Adjointe au maire de Saint-Orens-de-Gameville (2008 à ce jour)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Muriel Pruvot   PS Adjointe au maire de Saint-Orens-de-Gameville (2008 à ce jour)
2015 en cours Bernard Bagneris   PS Conseiller municipal de Castanet-Tolosan

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Castanet-Tolosan comprend 15 communes et comptait 40 552 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[6]. Sa composition a été inchangée par le redécoupage cantonal de 2014[2] :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Castanet-Tolosan
(bureau centralisateur)
31113 Sicoval 12 833 (2015)
Aureville 31025 Sicoval 851 (2015)
Auzeville-Tolosane 31035 Sicoval 4 162 (2015)
Auzielle 31036 Sicoval 1 393 (2015)
Clermont-le-Fort 31148 Sicoval 512 (2015)
Goyrans 31227 Sicoval 850 (2015)
Labège 31254 Sicoval 4 277 (2015)
Lacroix-Falgarde 31259 Sicoval 2 029 (2015)
Mervilla 31340 Sicoval 262 (2015)
Péchabou 31409 Sicoval 2 140 (2015)
Pechbusque 31411 Sicoval 844 (2015)
Rebigue 31448 Sicoval 499 (2015)
Saint-Orens-de-Gameville 31506 Communauté urbaine de Toulouse Métropole 11 631 (2015)
Vieille-Toulouse 31575 Sicoval 1 151 (2015)
Vigoulet-Auzil 31578 Sicoval 906 (2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 3726 59414 11021 90329 28835 95737 68940 97941 410
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale de Castanet-Tolosan sur le site de l'EHESS
  2. a et b Décret no 2014-152 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Garonne
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 12 mai 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. http://archives.haute-garonne.fr/pdf/histoirelocale/dico_conseillersgeneraux.pdf
  6. « Populations légales 2010 des cantons du département », sur Insee (consulté le 16 janvier 2013).
  7. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  8. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]