Canton de Léguevin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Léguevin
Situation du canton de Léguevin dans le département de Haute-Garonne.
Situation du canton de Léguevin dans le département de Haute-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Léguevin
Conseillers
départementaux
Alain Julian
Véronique Volto
2015-2021
Code canton 31 08
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 1801[2],[3]
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 52 665 hab. (2014)
Densité 118 hab./km2
Géographie
Superficie 447,99 km2
Subdivisions
Communes 36

Le canton de Léguevin est un canton français de l’arrondissement de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancien canton de Léguevin (1801-2014) : entité administrative[modifier | modifier le code]

Le canton de Léguevin a été créé en 1801[5].

Le nouveau canton de Léguevin (depuis 2015) : circonscription électorale[modifier | modifier le code]

À la suite de la réforme territoriale de 2014, les cantons ne sont plus des entités administratives mais des circonscriptions électorales. Un nouveau découpage territorial de la Haute-Garonne entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans la Haute-Garonne, le nombre de cantons passe ainsi de 53 à 27. Le nombre de communes du canton de Léguevin passe de 10 à 36.

Le nouveau canton de Léguevin est formé de communes des anciens cantons de Cadours (16 communes), de Grenade (13 communes) et de Léguevin (7 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Toulouse. Le bureau centralisateur est situé à Léguevin.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Léguevin dans le département de la Haute-Garonne avant 2015.

Le canton de Léguevin comprenait 10 communes et comptait 46 028 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[8].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Léguevin 31291 CC de la Save au Touch 24,45 8 892 (2014) 364
Plaisance-du-Touch 31424 CC de la Save au Touch 26,53 17 278 (2014) 651
Pibrac 31417 CU Toulouse Métropole 25,86 8 226 (2014) 318
La Salvetat-Saint-Gilles 31526 CC de la Save au Touch 5,75 7 512 (2014) 1 306
Brax 31088 CU Toulouse Métropole 4,42 2 668 (2014) 604
Lévignac 31297 CC de la Save au Touch 12,22 1 976 (2014) 162
Lasserre 31277 CC de la Save au Touch 9,51 1 021 (2014) 107
Mérenvielle 31339 CC de la Save au Touch 10,45 484 (2014) 46
Pradère-les-Bourguets 31438 CC de la Save au Touch 4,89 380 (2014) 78
Sainte-Livrade 31496 CC de la Save au Touch 6,16 292 (2014) 47

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Léguevin comprend trente-six communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Léguevin
(bureau centralisateur)
31291 CC de la Save au Touch 8 892 (2014)
Bellegarde-Sainte-Marie 31061 CC des Coteaux de Cadours 204 (2014)
Bellesserre 31062 CC des Coteaux de Cadours 108 (2014)
Bretx 31089 CC de Save et Garonne 617 (2014)
Brignemont 31090 CC des Coteaux de Cadours 392 (2014)
Le Burgaud 31093 CC de Save et Garonne 915 (2014)
Cabanac-Séguenville 31096 CC des Coteaux de Cadours 162 (2014)
Cadours 31098 CC des Coteaux de Cadours 1 088 (2014)
Le Castéra 31120 CC des Coteaux de Cadours 806 (2014)
Caubiac 31126 CC des Coteaux de Cadours 362 (2014)
Cox 31156 CC des Coteaux de Cadours 342 (2014)
Daux 31160 CC de Save et Garonne 2 245 (2014)
Drudas 31164 CC des Coteaux de Cadours 208 (2014)
Garac 31209 CC des Coteaux de Cadours 166 (2014)
Grenade 31232 CC de Save et Garonne 8 557 (2014)
Le Grès 31234 CC des Coteaux de Cadours 418 (2014)
Lagraulet-Saint-Nicolas 31265 CC des Coteaux de Cadours 260 (2014)
Laréole 31275 CC des Coteaux de Cadours 168 (2014)
Lasserre 31277 CC de la Save au Touch 1 021 (2014)
Larra 31592 CC de Save et Garonne 1 701 (2014)
Launac 31281 CC de Save et Garonne 1 396 (2014)


Lévignac 31297 CC de la Save au Touch 1 976 (2014)
Menville 31338 CC de Save et Garonne 707 (2014)
Mérenvielle 31339 CC de la Save au Touch 484 (2014)
Merville 31341 CC de Save et Garonne 5 112 (2014)
Montaigut-sur-Save 31356 CC de Save et Garonne 1 603 (2014)
Ondes 31403 CC de Save et Garonne 701 (2014)
Pelleport 31413 CC des Coteaux de Cadours 535 (2014)
Pradère-les-Bourguets 31438 CC de la Save au Touch 380 (2014)
Puysségur 31444 CC des Coteaux de Cadours 140 (2014)
Saint-Cézert 31473 CC de Save et Garonne 426 (2014)
Saint-Paul-sur-Save 31507 CC de Save et Garonne 1 471 (2014)
Sainte-Livrade 31496 CC de la Save au Touch 292 (2014)
La Salvetat-Saint-Gilles 31526 CC de la Save au Touch 7 512 (2014)
Thil 31553 CC de Save et Garonne 1 175 (2014)
Vignaux 31577 CC des Coteaux de Cadours 123 (2014)

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 voir Canton de Cadours    
1848 1849
(démission)
Adolphe Dardenne   Avocat
1849 1852 Charles Picquot   Propriétaire à Pibrac
1852 1853
(décès)
Félix Aimé Lasnon[9] Bonapartiste Général
1854 1871 Casimir Lafon   Propriétaire à Toulouse
1871 1877 M. Cavaré Républicain Maire de Mérenvielle
1877 1895 Casimir Landes Orléaniste Propriétaire à Plaisance
1895 1903
(décès)[10]
Casimir Timbal Républicain
Radical
Propriétaire à Léguevin
1904[11] 1907 François Azimont Républicain
Progressiste
Maire de Sainte-Livrade (1899-1922)
1907 1919 Lucien Sirvin Républicain Maire de Plaisance-du-Touch
1919 1925 Gabriel Armaing[12] URD Maire d'Aureville (1881-....)
1925 1931 Oneste Larrieu Rad. Maire de Lévignac
1931 1940 Lucien Sarraute Rad.  
1945 1951 Alfred Molinier SFIO Exploitant forestier à Léguevin
1951 1976 Joseph Garravet RGR puis
Rad. puis MRG
Conducteur de chantier aux Ponts et Chaussées
Maire de Lévignac
1976 1996 Philippe Lardit app. PS Censeur de lycée
Adjoint au Maire de Léguevin
1996 2008 Louis Escoula PS Chargé de recherches à l'INRA
Maire de Plaisance-du-Touch depuis 1989
2008 2015 Marie-Claude Leclerc PS Maire-adjoint de Plaisance-du-Touch

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Alain Julian   PS Ancien conseiller général du canton de Cadours
2015 en cours Véronique Volto   PS Ancienne conseillère générale du canton de Grenade-sur-Garonne

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 602 8 169 13 021 18 422 28 426 38 741 42 844 46 193 47 214
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]