Canton de Toulouse-4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Toulouse-4
Canton de Toulouse-4
Situation du canton de Toulouse-4 dans le département de Haute-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Toulouse
Conseillers
départementaux
André Ducap
Jacqueline Winnepenninckx-Kieser
2015-2021
Code canton 31 18
Histoire de la division
Création 16 août 1973[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 52 846 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Toulouse

Le canton de Toulouse-4 est un canton français de l’arrondissement de Toulouse, situé dans le département de la Haute-Garonne et la région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Toulouse-4 a été créé par décret du 16 août 1973 lors du remplacement des cantons de Toulouse-Centre, Toulouse-Nord, Toulouse-Ouest et Toulouse-Sud[1].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014 de la Haute-Garonne, défini par le décret du 13 février 2014[2], le canton est remanié.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Lors de sa création en 1973, le canton de Toulouse-IV se composait de la portion de territoire de la ville de Toulouse déterminée par l'axe des voies ci-après : pont de Blagnac, une ligne joignant les trois points suivants : extrémité Nord de la route de Blagnac, carrefour du chemin de Roques et du chemin des Sept-Deniers, extrémité Nord de la rue des Troènes, limite Sud de l'usine d'épuration, le canal latéral, chemin de Prat-Long, boulevard Silvio-Trentin, boulevard Pierre-Curie, avenue Frédéric-Estèbe, avenue des Minimes, avenue Honoré-Serres, boulevard Lascrosses, boulevard Armand-Duportal et la Garonne[1].

Quartiers de Toulouse inclus dans le canton :

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Toulouse
(bureau centralisateur)
31555 Toulouse Métropole Fraction : 53 354 (2015)
Commune : 479 553 (2017)

Le nouveau canton de Toulouse-4 comprend la partie de la commune de Toulouse située à l'intérieur d'un périmètre défini par l'axe des voies et limites suivantes : rue de la Colombette, rue Maury, place de Danloup, rue Gabriel-Péri, rue des Sept-Troubadours, boulevard Lazare-Carnot, boulevard de Strasbourg, rue d'Alsace-Lorraine, rue de Metz, place Esquirol, pont Neuf, cours de la Garonne, pont Saint-Michel, avenue du Maréchal-Juin, boulevard des Récollets, boulevard Delacourtie, avenue Crampel, boulevard Griffoul-Dorval, port Saint-Sauveur, avenue Jean-Rieux, rue Henri-Lanfant, rue Lucien-Cassagne, rue Marancin, rue Travot, avenue Raymond-Naves, avenue Camille-Pujol, avenue Jean-Chaubet, boulevard des Crêtes, impasse de Soupetard, avenue de la Gloire[2].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1979 Jean Rossignol PS puis UDF Directeur de collège
1979 1985 Jacques Roger-Machart PS Ingénieur-économiste
Député (1981 à 1993)
1985 1989
(démission)
Dominique Baudis UDF Journaliste
Député (1988-1994 et 1997-2001)
Maire de Toulouse de 1983 à 2001
1989 2004 Jean-Claude Paix UDF puis UMP Professeur d'EPS
Député de 1994 à 1997
2004 2015 Jean-Michel Fabre PS Vétérinaire-consultant
Maire-adjoint de Toulouse (2008-2014)

Canton faisant partie de la première circonscription de la Haute-Garonne

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours André Ducap   LR Conseiller municipal de Toulouse (1977-2008)
Ancien conseiller général du Canton de Toulouse-2
2015 en cours Jacqueline Winnepenninckx-Kieser   MoDem Conseillère municipale de Toulouse depuis 2014

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : André Ducap et Jacqueline Winnepenninckx-Kieser (Union de la Droite, 35,47 %) et Isabelle Hardy et Serge Soula (PS, 28,7 %). Le taux de participation est de 46,96 % (14 736 votants sur 31 380 inscrits)[3] contre 52,11 % au niveau départemental[4] et 50,17 % au niveau national[5]. Au second tour, André Ducap et Jacqueline Winnepenninckx-Kieser (Union de la Droite) sont élus avec 51,91 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,59 % (7 185 voix pour 14 620 votants et 31 380 inscrits)[6].

Démographie découpage 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 52 846 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017
53 35453 50952 846
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[7].)

Démographie découpage avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--25 13331 01634 68438 32938 877
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]