Chouain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Calvados
Cet article est une ébauche concernant une commune du Calvados.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Chouain
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Canton Bayeux
Intercommunalité Communauté de communes Bayeux Intercom
Maire
Mandat
Gérard Ichmoukametoff
2014-2020
Code postal 14250
Code commune 14159
Démographie
Population
municipale
219 hab. (2013)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 38″ Nord, 0° 38′ 04″ Ouest
Altitude Min. 37 m – Max. 86 m
Superficie 3,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Chouain

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Chouain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chouain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chouain

Chouain est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 219 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à sept kilomètres de Bayeux et vingt kilomètres de Caen, dans le Bessin. Chouain se trouve dans la vallée de la Seulles, sur l'axe routier Bayeux - Tilly-sur-Seulles.

Communes limitrophes de Chouain[1]
Condé-sur-Seulles Condé-sur-Seulles Ducy-Sainte-Marguerite (sur quelques dizaines de mètres),
Audrieu
Juaye-Mondaye Chouain[1] Audrieu
Juaye-Mondaye Bucéels Bucéels

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ceconio vers 1082[2], Chooig en 1180[2], Ciconium en 1158[3] et Chouing en 1217[3],[2]. Le toponyme peut être issu de l'anthroponyme roman Ciconius[3] ou du bas latin ciconiola, « cigogne », d'où le normand chignole désignant une manivelle, rappelant la forme du cou de l'animal, puis le puits à manivelle (le terme est passé en français pour désigner un outil en forme de manivelle)[4]. L'origine de ce toponyme serait dans ce cas similaire à Soignolles, désignant également un lieu doté d'un puits[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Chouain a été libérée le par la 8e brigade blindée d’infanterie et la 151e brigade d’infanterie, puis reprise le lendemain par les troupes allemandes et libérée définitivement par la 8e brigade.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1936 1965 - Bouin    
1977 mars 2008 François Bouin    
mars 2008[5] mars 2014 Jean-Charles Dassonville SE Technicien EDF
mars 2014[6] en cours Gérard Ichmoukametoff PCF[7]  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 219 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Chouain[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Chouain a compté jusqu'à 321 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
312 315 321 316 312 312 278 275 271
1856 1861 1866 1872 1881 1886 1891 1896 1901
275 256 253 203 197 175 174 179 170
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
168 167 157 146 136 154 145 177 167
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2008 2009 2013
135 151 170 205 188 198 214 209 219
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2004[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le cimetière militaire britannique.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a, b et c Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 297
  3. a, b et c Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. a et b René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253-247-9), p. 138
  5. « Jean-Charles Dassonville succède à François Bouin », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 octobre 2014)
  6. « Gérard Ichmoukametoff élu maire à l'unanimité », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 octobre 2014)
  7. « Déclaration de Gérard Ichmoukametoff Conseiller municipal communiste de Bayeux et conseiller communautaire à Bayeux InterCom », sur 14.pcf.fr, le site de la fédération du Calvados du PCF (consulté le 28 mars 2016)
  8. « Chouain (14250) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 août 2016)
  9. Date du prochain recensement à Chouain, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2008, 2009, 2013.
  12. « Ancien château de Belleval », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Le patrimoine des communes du Calvados, vol. 1, Paris, Flohic Éditions, (ISBN 2-84234-111-2), p. 95

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :