François d'Harcourt (1928)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François d'Harcourt
Fonctions
Député du Calvados
Réélection


Gouvernement Ve République
Groupe politique UDF
Biographie
Date de naissance (88 ans)
Lieu de naissance Paris
Résidence Calvados

François d'Harcourt est un homme politique français. Il est député du Calvados de 1973 à 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

François d'Harcourt est né à Paris 8e le . Il est le fils de François-Charles d'Harcourt , 11e duc d'Harcourt, député du Calvados, et d'Antoinette Gérard.

Il est le petit-fils de François Gérard, baron Gérard, conseiller-général et député du Calvados.

En 1954-1955, il est chef de cabinet du ministre de la Défense.

Egalement journaliste, il est rédacteur à "Jours de France" de 1956 à 1958, puis grand reporter à l'étranger, en Afrique (1960), puis en Asie (1962).

Il est élu conseiller général du canton de Balleroy de 1955 à 1958 et de 1967 à 1994.

Il devient député de la quatrième circonscription du Calvados le . Il est réélu sans discontinuer jusqu'en 1986.

Il siège à l'Assemblée dans les rangs de l'Union centriste, puis, à partir de 1978 dans ceux de l'Union pour la Démocratie Française (UDF).

Le 17 janvier 1975, il vote, comme la majorité de l'Assemblée, la loi dépénalisant l'avortement, dite "loi Veil" [1].

En 1988, il est élu député de la cinquième circonscription du Calvados, siège qu'il conserve jusqu'en 1997.

A la mort de son père, en 1997, il devient le 12e duc d'Harcourt.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages :

  • L'Afrique à l'heure H, préface de Joseph Kessel, 1960, Paris, Gallimard, 316 p. (traduction allemande, Afrikas kritische stunde, publiée en 1962) ;
  • Asie, réveil d'un monde, illustration et collaboration de Daniel Manchon, 1962, Nancy, Berger-Levrault, 277 p. (traduction anglaise, Asia, awakening of a world, publiée en 1964) ;
  • Demain, la France, l'Europe, le Monde, 1965, Paris, Hachette, 270 p..

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]