Communauté de communes Intercom Balleroy Le Molay-Littry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes Intercom Balleroy Le Molay-Littry
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Forme Communauté de communes
Siège Le Molay-Littry
Communes 22
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 241400613
Démographie
Population 10 975 hab. (2014)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Superficie 218,87 km2
Localisation
Situation de la communauté de communes dans le Calvados.
Situation de la communauté de communes dans le Calvados.
Liens
Site web www.ibml.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Intercom Balleroy Le Molay-Littry est une ancienne communauté de communes française, située dans le département du Calvados.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est créée le .

Le , elle fusionne avec les communautés de communes de Trévières et Isigny Grandcamp Intercom pour former la communauté de communes Isigny-Omaha Intercom[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Elle était composée de vingt-et-une communes du canton de Trévières :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Molay-Littry
(siège)
14370 Molystriens 27,12 3 092 (2014) 114
Balleroy-sur-Drôme 14035 11,77 1 432 (2014) 122
La Bazoque 14050 Bazoquois 10,14 180 (2014) 18
Le Breuil-en-Bessin 14103 4,37 437 (2014) 100
Cahagnolles 14121 Cahagnollais 7,17 255 (2014) 36
Castillon 14140 11,02 333 (2014) 30
Cormolain 14182 Cormolinais 11,04 405 (2014) 37
Foulognes 14282 Foulonais 6,43 202 (2014) 31
Litteau 14369 6,94 274 (2014) 39
Montfiquet 14445 19,54 96 (2014) 4,9
Noron-la-Poterie 14468 3,01 385 (2014) 128
Planquery 14506 14,37 226 (2014) 16
Sainte-Honorine-de-Ducy 14590 4,99 130 (2014) 26
Sainte-Marguerite-d'Elle 14614 20,49 765 (2014) 37
Saint-Paul-du-Vernay 14643 Saint-Paulois 15,13 797 (2014) 53
Sallen 14664 11,21 297 (2014) 26
Saon 14667 5,24 234 (2014) 45
Saonnet 14668 Saonnetiens 5,34 287 (2014) 54
Tournières 14705 3,41 157 (2014) 46
Le Tronquay 14714 Tronquois 13,07 766 (2014) 59
Trungy 14716 Trungiens 7,07 225 (2014) 32

Compétences[modifier | modifier le code]

  • Aménagement de l'espace
  • Développement et aménagement économique
    • Action de développement économique (Soutien des activités industrielles, commerciales ou de l'emploi, soutien des activités agricoles et forestières...) (à titre obligatoire)
    • Création, aménagement, entretien et gestion de zone d'activités industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale ou touristique (à titre obligatoire)
    • Tourisme (à titre obligatoire)
  • Développement et aménagement social et culturel
    • Activités culturelles ou socioculturelles (à titre facultatif)
    • Activités périscolaires (à titre facultatif)
    • Activités sportives (à titre facultatif)
    • Établissements scolaires (à titre optionnel)
  • Environnement - Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés (à titre optionnel)
  • Logement et habitat - Programme local de l'habitat (à titre facultatif)
  • Sanitaires et social - Action sociale (à titre facultatif)
  • Voirie - Création, aménagement, entretien de la voirie (à titre optionnel)

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents
Période Identité Étiquette Qualité
1997 (?)[2] décembre 2016 Michel Granger[3] DVD Maire de Vaubadon
Les données manquantes sont à compléter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recueil des actes administratifs du 19 octobre 2016 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 11 novembre 2017).
  2. « Le bureau de l'Intercom Balleroy Le Molay Littry, une instance de propositions et de décisions », sur .ibml.fr, la communauté de communes Intercom Balleroy Le Molay-Littry (consulté le 17 février 2016) (« Michel GRANGER, a été réélu, pour son quatrième mandat »).
  3. Réélection 2014 : « Michel Granger a été réélu à la tête du conseil communautaire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 mars 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]