Communauté de communes du Pays d'Auros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes du Pays d’Auros
Communauté de communes du Pays d'Auros
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Siège Auros
Communes 12
Président Francis Zaghet (PS)
Date de création 15 décembre 2003
Date de disparition 31 décembre 2013
Démographie
Population 4 680 hab. (2011)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Superficie 118,35 km2
Localisation
Localisation de la communauté en Gironde
Localisation de la communauté en Gironde
Liens
Site web www.cc-auros.fr

La communauté de communes du Pays d'Auros était un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) français, situé dans le département de la Gironde, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Pays d'Auros fut créée par arrêté préfectoral en date du 15 décembre 2003[1] sur la base de 13 communes adhérentes, avec prise d'effet au 1er janvier 2004.

Le 1er janvier 2013, la commune de Sigalens a quitté cette communauté pour rejoindre la Communauté de communes de Captieux-Grignols.

Au 1er janvier 2014, la communauté de communes du Pays d Auros a fusionné avec la communauté de communes du Réolais et trois communes du Monségurais (Monségur, Saint-Vivien-de-Monségur, Roquebrune) pour former la communauté de communes du Réolais en Sud Gironde et, de ce fait, a été dissoute.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Pays d'Auros est composée des 12 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Auros
(siège)
33021 Aurossais 15,32 1 004 (2014) 66
Aillas 33002 Aillassais 35,13 805 (2014) 23
Barie 33027 Bariauds 5,33 289 (2014) 54
Bassanne 33031 Bassannais 2,54 103 (2014) 41
Brouqueyran 33074 Brouqueyranéens 5,66 203 (2014) 36
Berthez 33048 Berthéziens 6,03 257 (2014) 43
Brannens 33072 Brannensois 6,04 226 (2014) 37
Castillon-de-Castets 33107 Castillonnais 4,47 311 (2014) 70
Lados 33216 Ladossais 6,49 171 (2014) 26
Pondaurat 33331 Dorépontais 8,74 486 (2014) 56
Puybarban 33346 Puybarbanais 5,58 414 (2014) 74
Savignac 33508 Savignacais 17,02 628 (2014) 37

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2004 2008 Martine Faure PS Conseillère générale (1998-2011), Député (2007-)
2008 décembre 2013 Francis Zaghet PS Maire de Pondaurat (1995-), conseiller général (2011-)
Les données manquantes sont à compléter.

Compétences[modifier | modifier le code]

Développement économique[modifier | modifier le code]

La compétence « Développement économique » est une des compétences phares de la Communauté de communes. En effet, le territoire bénéficie d'un atout indispensable : la Zone d'Activités Économiques du Bois-Majou qui se trouve sur un nœud autoroutier, à proximité immédiate d'une bretelle d'autoroute de l'A62 (sortie La Réole no 4) sur l'axe Bordeaux – Toulouse et à 5 minutes de la nouvelle autoroute A65 Langon – Pau[2].

Aménagement de l'espace communautaire[modifier | modifier le code]

  • Élaboration d'un projet de développement local,
  • Étude de tous documents d'urbanisme concernant le territoire de la Communauté de communes,
  • Schéma de cohérence territoriale (SCOT),
  • Aménagement numérique du territoire.

Tourisme[modifier | modifier le code]

D'un point de vue touristique, le territoire de la Communauté offre de nombreuses potentialités. Cet espace de transition entre la Garonne, le Bazadais et les Landes offre un paysage diversifié, de qualité et un patrimoine naturel et culturel riche. La Communauté a délégué les missions de Pays d'accueil touristique (PAT) à l'OTEM (Office de Tourisme de l'Entre-deux-Mers) et a confié par convention au syndicat d'Initiative du canton la mission d'animation locale[3].

Politique du logement et du cadre de vie - habitat[modifier | modifier le code]

La gestion de cette compétence a été confiée à la Maison de l'Habitat située à La Réole qui a notamment mis en œuvre une OPAH (Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat) qui permet aux particuliers de bénéficier de subventions pour des travaux d'amélioration dans leur logement (principal ou locatif)[4].

Protection et mise en valeur de l'environnement[modifier | modifier le code]

- La gestion de la compétence « collecte, élimination et la valorisation des déchets ménagers et assimilés a été déléguée au SICTOM du Langonnais. - La CDC est chargée de l'entretien des chemins de randonnée inscrits au schéma départemental.

Voirie d'intérêt communautaire[modifier | modifier le code]

La communauté est chargée : - des travaux de réparations des voies classées communales revêtues, - du fauchage et du faucardage des accotements des voies classées communales revêtues.

Développement social et vie associative[modifier | modifier le code]

La communauté soutien des actions sociales et socioculturelles en faveur des populations de la Communauté de communes, notamment par l'Adhésion à la mission locale du Sud Gironde, le soutien à l'APEFEM, Insermeca, ou par l'octroi de subventions versées à des associations œuvrant en faveur du développement social local. La communauté apporte également son soutien financier à des manifestations et des actions se déroulant sur au moins deux communes et favorisant l'animation locale du territoire.

Petite enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Par la construction et la gestion de structures d'accueil pour la petite enfance et l'enfance jeunesse - maison de la Petite Enfance (0-3 ans) et Accueil de Loisirs (3-11 ans) - la communauté a souhaitée répondre à de réels besoin de la population[5],[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Recueil des actes administratifs de la Gironde du 1er au 31 décembre 2003, p. 101 & 102 : arrêté préfectoral de création de la communauté de communes du Pays d'Auros en date du 15 décembre 2003, consulté le 25 juin 2014.
  2. Descriptif de la ZAE
  3. .http://pays-auros-tourisme.com/z/index.php
  4. Site du Siphem
  5. Maison de la petite encfance
  6. ALSH