Communauté de communes du Réolais en Sud Gironde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes du Réolais en Sud Gironde
Blason de Communauté de communes du Réolais en Sud Gironde
Communauté de communes du Réolais en Sud Gironde
Carte des communes jusqu'en 2017
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Forme Communauté de communes
Siège 81 rue Armand Caduc
33190 La Réole
Communes 41
Président Francis Zaghet (PS)
Date de création
Code SIREN 200044394
Démographie
Population 23 620 hab. (2016)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Superficie 324,87 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes du Réolais en Sud Gironde
Localisation de la communauté en Gironde
Liens
Site web http://www.reolaisensudgironde.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes du Réolais en Sud Gironde[Note 1] est une communauté de communes française, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

La fusion de la communauté de communes du Réolais avec la communauté de communes du Pays d'Auros et de trois communes du Monségurais (Monségur, Saint-Vivien-de-Monségur et Roquebrune) a été actée par arrêté préfectoral en date du 30 mai 2013[1] après accord des 38 communes participantes.

La communauté de communes du Réolais en Sud Gironde est entrée en vigueur le 1er janvier 2014[2].

Le 1er janvier 2015, la communauté de communes du Réolais en Sud Gironde ne compte plus que 36 communes, la commune de Castillon-de-Castets ayant intégré la communauté de communes du Sud Gironde et la commune de Lados celle du Bazadais[3].

Le , elle s'étend en intégrant les communes de Saint-Pierre-d'Aurillac, Saint-Martin-de-Sescas, Caudrot, Sainte-Foy-la-Longue et Saint-Laurent-du-Plan, issues de la communauté de communes des Coteaux Macariens[4] ; elle comprend alors 41 communes.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Réolais en Sud Gironde est composée des 41 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
La Réole
(siège)
33352 Réolais 12,53 4 265 (2016) 340
Aillas 33002 Aillassais 35,13 817 (2016) 23
Auros 33021 Aurossais 15,32 1 017 (2016) 66
Bagas 33024 Bagassons 3,63 290 (2016) 80
Barie 33027 Bariauds 5,33 299 (2016) 56
Bassanne 33031 Bassannais 2,54 120 (2016) 47
Berthez 33048 Berthéziens 6,03 266 (2016) 44
Blaignac 33054 Blaignacais 3,18 289 (2016) 91
Bourdelles 33066 Bourdellais 7,06 94 (2016) 13
Brannens 33072 Brannensois 6,04 237 (2016) 39
Brouqueyran 33074 Brouqueyranéens 5,66 197 (2016) 35
Camiran 33087 Camiranais 5,8 415 (2016) 72
Casseuil 33102 Casseuillais 6,34 401 (2016) 63
Caudrot 33111 Caudrotais 6,12 1 211 (2016) 198
Les Esseintes 33158 Esseintais 5,1 237 (2016) 46
Floudès 33169 Floudésiens 3,7 103 (2016) 28
Fontet 33170 Fontésiens 7,67 794 (2016) 104
Fossès-et-Baleyssac 33171 Baleyssacois 9,4 220 (2016) 23
Gironde-sur-Dropt 33187 Girondais 8,84 1 229 (2016) 139
Hure 33204 Hurois 7,09 514 (2016) 72
Mongauzy 33287 Mongauzyns 6,84 598 (2016) 87
Morizès 33294 Morizéens 5,87 545 (2016) 93
Noaillac 33306 Noaillacais 7,94 448 (2016) 56
Monségur 33289 Monségurois 9,91 1 542 (2016) 156
Montagoudin 33291 Montagoudinois 3,34 184 (2016) 55
Lamothe-Landerron 33221 Lamothais 9,18 1 204 (2016) 131
Loubens 33250 Loubatons 5,89 301 (2016) 51
Loupiac-de-la-Réole 33254 Loupiacais 5,32 490 (2016) 92
Pondaurat 33331 Dorépontais 8,74 473 (2016) 54
Puybarban 33346 Puybarbanais 5,58 418 (2016) 75
Roquebrune 33359 Roquebrunais 6,52 274 (2016) 42
Saint-Exupéry 33398 Exupériens 4,19 165 (2016) 39
Sainte-Foy-la-Longue 33403 Foyens 9,37 121 (2016) 13
Saint-Hilaire-de-la-Noaille 33418 Saint-Hilairois 11,45 381 (2016) 33
Saint-Laurent-du-Plan 33428 2,39 96 (2016) 40
Saint-Martin-de-Sescas 33444 Sescassiens 8,19 603 (2016) 74
Saint-Pierre-d'Aurillac 33463 Pétrusiens-Aurillacois 6,52 1 329 (2016) 204
Saint-Michel-de-Lapujade 33453 Lapujadais 7,47 224 (2016) 30
Saint-Sève 33479 Saint-Sévais 4,8 254 (2016) 53
Saint-Vivien-de-Monségur 33491 Saint-Viviennais 15,83 358 (2016) 23
Savignac 33508 Savignacais 17,02 637 (2016) 37

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010 2014 2016
21 60020 69319 93520 30220 26522 68823 24923 620
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[5])



Administration[modifier | modifier le code]

À compter du renouvellement général des conseils municipaux de mars 2014 jusqu'au 31 décembre 2014, l'administration de l'intercommunalité a reposé sur 51 délégués titulaires, à raison d'un délégué par commune membre, sauf La Réole qui en dispose de sept, Monségur de trois et Aillas, Auros, Fontet, Gironde-sur-Dropt et Lamothe-Landerron qui en disposent chacune de deux[6].
Le 1er janvier 2015, à la suite du retrait des communes de Castillon-de-Castets et de Lados de la communauté de communes et du retrait des deux délégués qui en a découlé, le nombre des délégués a été réduit à 49[7].
À compter du 1er mars 2015, en raison, d'une part, de la parution du décret ministériel du 24 décembre 2014 authentifiant les nouveaux chiffres de population en France et, d'autre part, de la démission de sept des onze membres du conseil municipal de la commune de Saint-Sève — dont le maire Christophe Rault — entraînant une élection complémentaire de conseillers municipaux dans ladite commune, le nombre des délégués chargés de l'administration de l'intercommunalité est fixé à 53 délégués titulaires, à raison d'un délégué par commune membre, sauf La Réole qui en dispose de dix, Monségur et Gironde-sur-Dropt de trois chacune et Aillas, Auros, Fontet, et Lamothe-Landerron de deux chacune[8].

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2014 c. décembre 2015 Bernard Castagnet PS Médecin, ancien maire de La Réole (1989-2014), 1er adjoint au maire de La Réole (2014-),
ancien président de la CC du Réolais (-2013), vice-président du syndicat mixte du Pays du Haut Entre-deux-Mers (2014-)
c. janvier 2016 En cours Francis Zaghet PS Fonctionnaire, maire de Pondaurat (1995-en cours), ancien président de la CC du Pays d'Auros (2008-2013),
ancien conseiller général du canton d'Auros (2011-2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Le président est assisté de cinq vice-présidents[9] :

  • Francis Zaghet, maire de Pondaurat, chargé de l'économie, du tourisme et des finances,
  • Clara Delas, maire de Mongauzy, chargé de l'enfance-jeunesse et du développement social,
  • Jean-Louis Saumon, maire de Brouqueyran, chargé du sport, de la culture et de la vie associative,
  • Pascal Lavergne, maire de Monségur, chargé de l'urbanisme, du projet de territoire et du développement durable,
  • Patrick Monto, maire de Savignac, chargé de la voirie et du patrimoine.

Compétences[modifier | modifier le code]

Les informations suivantes proviennent du site internet de la communauté de communes[10].

Compétences obligatoires[modifier | modifier le code]

  • Développement économique,
  • Aménagement de l'espace (dont SCOT dans le cadre du SCOT du Sud Gironde).

Compétences optionnelles[modifier | modifier le code]

  • Voirie et espaces publics,
  • Politique du logement social en faveur des personnes défavorisées,
  • Protection et mise en valeur de l’environnement.

Compétences facultatives[modifier | modifier le code]

  • Politique sportive et gestion de certains équipements sportifs,
  • Petite enfance et enfance-jeunesse,
  • Actions sociales et actions liées à l’insertion,
  • Prévention de la délinquance,
  • Aménagement numérique de l’espace.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bien que le site internet de la communauté de communes annonce Sud-Gironde avec un tiret, l'arrêté préfectoral du 31 décembre 2013 acte la spécification Sud Gironde sans tiret.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Arrêté préfectoral en date du 30 mai 2013 actant la fusion de la communauté de communes du Réolais et de la communauté de communes du Pays d'Auros étendues aux communes de Monségur, Roquebrune et Saint-Vivien-de-Monségur, consulté le 20 juin 2014.
  2. [PDF] Arrêté préfectoral en date du 31 décembre 2013 approuvant les statuts de la communauté de communes du Réolais en Sud Gironde, consulté le 20 juin 2014.
  3. [PDF] Arrêté préfectoral en date du 19 décembre 2014 actant le retrait des communes de Castillon-de-Castets et de Lados de la communauté de communes du Réolais en Sud-Gironde, consulté le 20 février 2015.
  4. Préfecture de la Gironde, Schéma Départemental de Coopération Intercommunale de la Gironde, Bordeaux, , 73 p. (lire en ligne)
  5. Séries historiques sur la population et le logement en 2015 - CC du Réolais en Sud Gironde (200044394)., sur le site de l'Insee (consulté le 10 octobre 2018)
  6. [PDF] Arrêté préfectoral en date du 21 octobre 2013 portant composition du Conseil communautaire de la Communauté de Communes du Réolais en Sud Gironde, consulté le 20 juin 2014.
  7. [PDF] Arrêté préfectoral en date du 19 décembre 2014 portant composition du Conseil communautaire de la Communauté de Communes du Réolais en Sud Gironde à compter du 1er janvier 2015, consulté le 20 février 2015.
  8. [PDF] Arrêté préfectoral en date du 11 février 2015 portant composition du Conseil communautaire de la Communauté de Communes du Réolais en Sud Gironde à compter du 1er mars 2015, consulté le 20 février 2015.
  9. La Communauté > Actus, Élections du Président et des Vice-Présidents sur le site internet de la communauté de communes, consulté le 20 juin 2014.
  10. La communauté, Compétences sur le site officiel de la communauté, consulté le 17 septembre 2014.