Article 75-1 de la Constitution de la Cinquième République française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'article 75-1 de la Constitution de la Cinquième République française introduit les langues régionales dans la Constitution. Il a été créé par la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008.

Contenu de l'article[modifier | modifier le code]

« Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France. »

— Article 75-1 de la Constitution du 4 octobre 1958[1]

Portée de l'article[modifier | modifier le code]

L'article 75-1 ne constitue pas un droit ou liberté opposable[modifier | modifier le code]

Une décision du Conseil Constitutionnel de suite à une question prioritaire de constitutionnalité déclare que cet article ne donne aucun droit ou liberté opposable par les particuliers et les collectivités[2]. Cet article avait pourtant été mis en avant par de nombreux parlementaires de tout bord comme « un pas en avant important » (François Bayrou), le fait que « les langues régionales vont être reconnues » (Philippe Folliot) ou encore que « l'unité n'est pas l'uniformité » (Patrick Braouezec) [3].

L'article 75-1 et la Charte des langues régionales[modifier | modifier le code]

Le constitutionnaliste Guy Carcassonne considère que l'insertion de l'article 75-1 dans la Constitution pourrait constituer un fondement pour une ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires[4].

Le Conseil constitutionnel a en effet décidé le 15 juin 1999[5] que la Charte comportait des clauses contraires à la Constitution, notamment parce que l'article 2 de cette dernière dispose que « la langue de la République est le français ». En , la ministre de la justice Rachida Dati affirme que celle-ci n'est pas à l'ordre du jour[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article 75-1 de la Constitution du 4 octobre 1958, sur Légifrance
  2. Conseil constitutionnel, « Commentaire sur la Décision n° 2011-130 QPC du 20 mai 2011 », sur http://www.conseil-constitutionnel.fr, Conseil constitutionnel,‎ (consulté le 23 mai 2011)
  3. lefigaro.fr avec AFP et AP, « Les langues régionales inscrites dans la Constitution », sur http://www.lefigaro.fr, Le Figaro,‎ (consulté le 23 mai 2011)
  4. Guy Carcassonne, La Constitution, dixième édition, 2011.
  5. Décision n° 99-412 DC du 15 juin 1999, Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.
  6. Voir la dernière réponse de la garde des sceaux lors des débats de l'Assemblée nationale relatifs à la création de l'article 75-1 : « Il n’y aura pas de ratification de la charte ! ».