Arnaud Viviant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arnaud Viviant
Description de cette image, également commentée ci-après
Arnaud Viviant en 2012 lors du Masque et la Plume
Naissance (59 ans)
Tours, France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Arnaud Viviant, né à Tours le , est un journaliste, critique littéraire, écrivain et éditeur français.

Il est le fondateur et directeur de la rédaction de la revue Charles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine et formation[modifier | modifier le code]

Arnaud Viviant a passé le Capes et a été professeur de Français, notamment au lycée Ferdinand-Buisson d’Elbeuf[1],[2].

Carrière de journaliste et critique littéraire[modifier | modifier le code]

Arnaud Viviant collabore au journal Libération en tant que critique rock, critique de télévision et critique littéraire. Il intègre par la suite la rédaction de Best (magazine), puis des Inrockuptibles, magazine culturel dont il est l’un des fondateurs[3].

À la télévision, après avoir été chroniqueur à Arrêt sur images sur France 5, à Rive Droite / Rive Gauche sur Paris Première puis à Starmag présentée par Éric Naulleau, sur TPS Star, Arnaud Viviant devient éditorialiste sur i-Télé puis Canal+. Il fait partie de l’équipe de chroniqueurs des émissions Ça balance à Paris sur Paris Première et Le Cercle sur Canal+ Cinéma. À la radio, Arnaud Viviant a collaboré à Radio Nova ; il est depuis de nombreuses années régulièrement ’présent à la tribune littéraire du Masque et la Plume[4] et dans l’émission musicale Système Disque sur France Inter, station sur laquelle il tient une chronique littéraire : « Un livre sous le bras[5]».

À partir de 2003, il dirige la collection « Chroniques », aux éditions Léo Scheer[6].

Il fait partie du jury du prix Décembre.

En 2012, il lance une nouvelle revue politico-littéraire trimestrielle intitulée Charles sur le modèle de l’ancien magazine George[7],[8]. En 2019, associé à l’ancien Secrétaire d’État et ancien député Thomas Thevenoud et à Henri J. Nijdam, patron du Nouvel économiste, il rachète la revue à l’éditeur Le Tengo qui en avait suspendu la parution en 2018 en raison du faible tirage[9].

Engagements politiques[modifier | modifier le code]

Arnaud Viviant est candidat (étiqueté extrême gauche) aux élections législatives de 2017 dans la dix-huitième circonscription de Paris[10] ; le 11 juin, il recueille 0,54 % des voix.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :