Pierre Combescot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Combescot
Description de l'image defaut.svg.
Naissance (75 ans)
Limoges
Activité principale
écrivain
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

Les Funérailles de la Sardine
Les Filles du Calvaire

Pierre Combescot, né le à Limoges, est un journaliste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Combescot travaille sous le pseudonyme de Luc Décygnes pour le Canard enchaîné, où il tient la rubrique consacré aux spectacles lyriques et à la danse (ce qui explique le nom qu'il s'est choisi). Il est également chroniqueur à Paris Match. Il a obtenu le prix Médicis en 1986 pour Les Funérailles de la Sardine et le prix Goncourt en 1991 pour Les Filles du Calvaire. Il a reçu le prix Prince Pierre de Monaco pour l'ensemble de son œuvre.

Il vit au Cailar depuis 1992[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Bastide (dir.), Hocine Rouagdia et al. (préf. Christian Giudicelli), Balade dans le Gard : sur les pas des écrivains, Paris, Alexandrines, coll. « Les écrivains vagabondent » (réimpr. 2014) (1re éd. 2008), 255 p. (ISBN 978-2-370890-01-6, présentation en ligne), « Les romans, c'est comme une forêt qu'on survole », Pierre Combescot », p. 220-225
  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide,‎ 2009, 255 p. (présentation en ligne), p. 75-76

Notes et références[modifier | modifier le code]