Olivia de Lamberterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivia de Lamberterie
Image illustrative de l’article Olivia de Lamberterie
Olivia de Lamberterie en 2019.

Date de naissance (56 ans)
Nationalité Française
Émissions Télématin, Le Masque et la Plume
Chaîne France 2, France Inter

Olivia de Lamberterie, née le , est une journaliste et critique littéraire française. Rédactrice en chef adjointe au magazine Elle depuis 2012, elle est aussi responsable du service Livres et chroniqueuse depuis 2005 dans l'émission Télématin sur France 2. Elle participe également à l'émission radiophonique Le Masque et la Plume sur France Inter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Olivia de Lamberterie est la fille d'un père courtier en assurances et d'une mère au foyer[1], originaire du village de La Chapelle-Montmoreau en Dordogne[réf. nécessaire]. Elle a deux sœurs et un frère, Alexandre de Lamberterie (1969-2015), qui sera le sujet de son premier livre Avec toutes mes sympathies paru en 2018[2],[3]. Par ailleurs, elle a un fils avec Gilles de Bure et deux fils avec le designer Jean-Marc Piaton[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Olivia de Lamberterie fait des études de lettres, écrit des articles pour Le Matin de Paris[2], avant de rentrer, en 1992, au magazine Elle pour écrire des chroniques littéraires. Elle en devient cheffe du service littéraire en 2001[1]. À partir de 2002, elle intervient régulièrement dans l'émission de France Inter, Le Masque et la Plume.

Entre 2006 et 2008, Olivia de Lamberterie collabore en tant que chroniqueuse littéraire à l’émission Le Bateau livre, animée par Frédéric Ferney sur France 5[4]. Plusieurs fois jurée dans des concours littéraires, elle fait partie du jury du Prix du Cercle littéraire en [5] et du jury du Prix France Télévisions 2011.

Depuis fin , elle est chroniqueuse dans l'émission Il n'y en a pas deux comme Elle sur Europe 1[6]. Sur France 2, elle présente tous les vendredis la rubrique « Mots » dans Télématin depuis .

Le , elle devient rédactrice en chef adjointe du magazine Elle[1].

Publication[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2014, Olivia de Lamberterie reçoit le prix Hennessy du journalisme littéraire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Virginie Bloch-Lainé, « Olivia de Lamberterie, linceul et unique », Libération, 11 septembre 2018.
  2. a et b Alexandre Demidoff, « Olivia de Lamberterie, un amour de sœur », Le Temps, 28 novembre 2018.
  3. « Olivia de Lamberterie : "Je voulais que mon frère devienne immortel" », Elle, 7 novembre 2018.
  4. Biographie de Olivia de Lamberterie sur Première.fr.
  5. « Création du Prix du cercle littéraire », Le Figaro, 20 avril 2011.
  6. Il n'y en a pas deux comme Elle, site de l'émission d'Europe 1.
  7. Jean-Paul Enthoven, « Prix Renaudot de l'essai : Olivia de Lamberterie, l'âme frère », Le Point,‎ (lire en ligne)
  8. « Prix Montyon », sur Académie française (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :