Danièle Heymann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Danièle Heymann
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Paris 15e
Nationalité
Activités
Père
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Danièle Heymann, née le à Paris et morte le dans la même ville, est une critique de cinéma et journaliste française, ancienne chef du service culture du Monde, critique de cinéma à Marianne et à L'Express, et participante chronique de l'émission Le Masque et la Plume sur France Inter (encore trois semaines avant son décès...).

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1933 dans le 9e arrondissement de Paris[1], Danièle Heymann est la fille du cinéaste Claude Heymann et la seconde épouse du chanteur Jean Bertola[2].

Elle fut l'amie de Michèle Morgan et de Françoise Arnoul durant sa jeunesse.

Son premier travail salarié est à la Cinémathèque française[3].

Elle commence sa carrière à France-Soir dont elle est assez vite renvoyée après une critique très négative d'un film avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault[4].

Elle est critique cinéma à L'Express[5] et à Marianne[6], et chef du service culture du Monde[7].

De 1977 à 2006 elle dirige L'Année du cinéma[3], où elle écrit seule ou en compagnie de Pierre Murat ou Alain Lacombe.

Elle est membre du jury du festival de Cannes en 1987[3].

De 1989 à 2019, elle est chroniqueuse cinéma à l'émission de radio Le Masque et la Plume[8].

Danièle Heymann meurt le [9] dans le 15e arrondissement de Paris[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Insee, « Fichier des personnes décédées », sur data.gouv.fr, (consulté le 15 avril 2020).
  2. « Biographie Danièle Heymann », sur Who's Who in France (consulté le 29 août 2019).
  3. a b c et d « Le prix Bernard Chardère 2014 est attribué à Danièle Heymann », sur institut-lumiere.org, (consulté le 20 octobre 2014).
  4. Danièle Heymann, « Être critique », sur institut-lumiere.org, (consulté le 20 octobre 2014).
  5. « Danièle Heymann, la "madame cinéma de la France", est morte », sur lexpress.fr, (consulté le 26 juillet 2019).
  6. « Mort de Danièle Heymann, ancienne critique cinéma de Marianne », sur marianne.net, (consulté le 26 juillet 2019).
  7. « Mort de Danièle Heymann, figure française de la critique du cinéma », sur lemonde.fr, (consulté le 26 juillet 2019).
  8. Jérôme Garcin, « Chère Danièle… », sur nouvelobs.com,
  9. Le monde de la culture pleure la mort de Danièle Heymann, la «Madame cinéma de la France».
  10. Décret du 29 mars 1993, JORF n°86 du 11 avril 1993 page 6230, [lire en ligne]
  11. Décret du 29 mai 2019 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :