Blandine Rinkel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Blandine Rinkel
Citronblandine.jpg
Blandine Rinkel, été 2018.
Biographie
Naissance
(28 ans)
Rezé, Loire-Atlantique
Nationalité
Française
Formation
Master de littérature, École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris
Activité
Écrivaine, Journaliste, Musicienne, Danseuse
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Catastrophe
Œuvres principales
L'Abandon des prétentions (2017)

Blandine Rinkel, née le 29 mars 1991 à Rezé en Loire-Atlantique, est une journaliste, musicienne et écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Loire-Atlantique, Blandine Rinkel obtient son bac de français avec la note de 20/20 en 2008 puis emménage à Paris. En 2011, elle se consacre à l'écriture et s'installe à Londres pour un an seulement. En 2015, elle ressort diplômée d'un Master en littérature de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris[1].

Sa mère, Jeanine, ancienne professeure d'anglais au collège, est l'héroïne principale de son premier roman, L'Abandon des prétentions[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Femme de lettres et journaliste, Blandine Rinkel écrit pour divers médias tels Le Matricule des anges, Citizen K, Gonzaï ou France Inter[3].

Blandine Rinkel et le gardien de l'inconscient sur le tournage d'Expérience Intègre, film de Gurwann Tran Van Gie en 2014.

Son premier ouvrage, L'Abandon des prétentions est édité en 2017 aux éditions Fayard[4]. S'inspirant de sa propre mère, l'auteure réalise en soixante-cinq courts chapitres, un portrait de Jeanine et de son accueil inconditionnel des réfugiés, gens de passage ou immigrés[5]. Pour ce projet autobiographique, Blandine Rinkel est sélectionnée pour le prix Goncourt du premier roman[6] (finalement remporté par Maryam Madjidi pour Marx et la Poupée), et finaliste du premier prix Blù–Jean-Marc-Roberts[7].

Arts scéniques et engagements[modifier | modifier le code]

En 2013, L'Année bisexuelle est une émission proposée et présentée par Bertrand Burgalat et Benoît Forgeard. Retransmis sur la chaîne Paris Première, le show musical mêlant humour, onirisme, comédie et métaphysique s'installe dans un décor électronique du Palais de la découverte. Aux côtés de Barbara Carlotti, Marc Lavoine, Chassol, Dick Rivers, Daniel Darc, Alice Lewis ou les musiciens d'A.S Dragon, la comédienne y incarne l'année 2012 et l'année 2019[8].

Blandine Rinkel, en concert avec son groupe Catastrophe, à Amiens, le .

Blandine Rinkel participe sous hypnose au tournage d'Expérience intègre réalisé par l'hypnologue et comédien Gurwann Tran Van Gie en 2014. Le film est présenté dans le cadre de la dixième édition du festival de l'image en mouvement Hors Pistes, organisé par le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou[9].

Également musicienne et danseuse, elle participe à « Catastrophe »[10] un groupe artistique engagé à Paris en 2015 par une dizaine d’individus de moins de trente ans[11]. Les questionnements autour de la fin et de l'infini, du commun, du contemporain et de l'adresse au futur sont au cœur des expérimentations de cet ensemble signé, pour sa partie musicale, chez Tricatel, le label de Bertrand Burgalat[12] et pour son versant littéraire aux éditions Pauvert[13].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Actrice, elle participe à la réalisation de courts métrages incarnant tout à tour une femme blonde dans Trans Mundia Express de la réalisatrice Anne-Sophie Delseries ou le personnage de Sophie pour Viken Armenian dans le film Silence du léopard produit en 2015 chez Bobi Lux[14].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Collectif, sous la direction de Michka Assayas, Nouvelles Nouvelles d’Azerbaïdjan, éd. Intervalles[15] — recueil de nouvelles
  • 2017 : Catastrophe (nom du collectif), sous la direction de Blandine Rinkel et Pierre Jouan, La nuit est encore jeune, éd. Pauvert[16] — essai du groupe « Catastrophe »

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : L'année bisexuelle de Benoît Forgeard : L'année 2012 / L'année 2019 (émission de télévision)
  • 2014 : Expérience Intègre de Gurwann Tran Van Gie, Centre Georges Pompidou (documentaire)
  • 2014 : La Crème de la crème de Kim Chapiron : une fille
  • 2014 : Trans Mundia Express d'Anne-Sophie Delseries : la femme blonde (court métrage)
  • 2015 : Silence du léopard de Viken Armenian : Sophie (court métrage)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Sélection pour le Prix Goncourt du premier roman[6]
  • 2017 : Finaliste du premier Prix Blù Jean-Marc Roberts[7]
  • 2017 : Lauréate de la Bourse de la découverte de Monaco[17]
  • 2017 : Prix Littéraire des lycéens et apprentis des Pays de La Loire[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nantes. De sa mère discrète, Blandine Rinkel en fait une héroïne », sur https://www.ouest-france.fr,
  2. Luc Le Vaillant, « Blandine Rinkel, miss catastrophe », sur http://next.liberation.fr,
  3. « L'Abandon des prétentions, Blandine Rinkel | Fayard », sur www.fayard.fr (consulté le 10 avril 2017)
  4. « Blandine Rinkel, à bonne distance », sur https://www.lemonde.fr,
  5. « Une femme sans prétentions, sous la plume de Blandine Rinkel », sur http://www.lexpress.fr,
  6. a et b « L'Académie Goncourt dévoile sa liste pour le Goncourt du premier roman », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  7. a et b Article du site Livres Hebdo, du 3 mai 2017.
  8. « L’année bisexuelle de Forgeard et Burgalat sur Paris Première », sur http://www.lesinrocks.com,
  9. « Solo Show : Gurwann Tran Van Gie - Expérience intègre », sur https://www.centrepompidou.fr,
  10. « CATASTROPHE | Catastrophe se propose de restituer en musique, en images, par les voix écrites ou chantées, l'adrénaline qui accompagne les fins de monde. », sur lacatastrophe.fr (consulté le 10 avril 2017)
  11. « Puisque tout est fini, alors tout est permis », sur http://www.liberation.fr,
  12. Matthieu Conquet, « L'actualité musicale - Catastrophe : Dernier soleil et promesse du crépuscule », sur https://www.franceculture.fr,
  13. « La nuit est encore jeune, Catastrophe | Fayard », sur www.fayard.fr (consulté le 19 septembre 2017)
  14. « Silence du léopard (2015) », sur www.unifrance.org (consulté le 19 avril 2017)
  15. « Nouvelles nouvelles d’Azerbaïdjan - Editions Intervalles », sur www.editionsintervalles.com (consulté le 20 mai 2017)
  16. « La nuit est encore jeune, Catastrophe - Livres - Télérama.fr », sur www.telerama.fr (consulté le 19 septembre 2017)
  17. Le Site, « Bourse de la Découverte | Fondation Prince Pierre », sur www.fondationprincepierre.mc (consulté le 29 octobre 2017)
  18. « Prix littéraire des lycéens et apprentis des Pays de la Loire - édition 2016/2017 | Mobilis », sur www.mobilis-paysdelaloire.fr (consulté le 14 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]