Armoiries de l'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de l'Espagne
Image illustrative de l'article Armoiries de l'Espagne
Détails
Souverain Juan Carlos Ier
Adoption 1981
Timbre Couronne royale d'Espagne.
Écu Écartelé au 1 de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur, au 2 d'argent au lion de pourpre armé, lampassé et couronné d'or, au 3 d'or aux quatre pals de gueules, au 4 de gueules aux chaînes d'or posées en orle, en croix et en sautoir, chargées en cœur d'une émeraude au naturel, enté en pointe d'argent à une grenade de gueules tigée et feuillée de sinople et sur le tout d'azur aux trois fleurs de lys d'or à la bordure de gueules.
Supports Colonnes d'Hercule, surmontées des couronnes impériale (à dextre) et royale (à senestre)
Devise Plus Ultra
Précédentes versions 1977
Usage Gouvernement
Drapeau espagnol avec les armoiries nationales

Les actuelles armoiries du royaume d'Espagne ont été établies par la Loi 33/1981 en replacement des précédentes qui dataient de 1977. Elles ont été adoptées suite à la transition démocratique qui a sorti l'Espagne du franquisme. Elles se blasonnent ainsi : « Écartelé, au 1 de Castille ; au 2 de Léon ; au 3 d'Aragon ; au 4 de Navarre ; enté en pointe de Grenade ; sur-le-tout de Bourbon-Anjou ».

Description et composition des armoiries[modifier | modifier le code]

Ces armoiries comprennent plusieurs éléments séculaires : un blason composé de six parties, la couronne royale espagnole qui surmonte l'écu, et deux colonnes qui le flanquent à droite et à gauche surmontées des couronnes impériale (gauche) et royale (droite). Le blason est constitué des blasons des royaumes historiques et de la dynastie régnante :

  • Le royaume de Castille, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur (château jaune sur fond rouge, fenêtres et portes bleues)
  • Le royaume de León, d'argent au lion de pourpre couronné armé et lampassé d'or (lion violet-mauve sur fond blanc, couronne, griffes et langue jaunes). Notons qu'en intégrant les armes d'Espagne, le lion du León voit ses griffes et sa langue passer au rouge : toujours couronné d'or, il devient armé et lampassé de gueules.
  • La Couronne d'Aragon, d'or à quatre pals de gueules (quatre bandes verticales rouges sur fond jaune)
  • Le royaume de Navarre, de gueules aux chaînes d'or posées en orle, en croix et en sautoir, chargées en cœur d'une émeraude au naturel (chaînes d'or sur fond rouge, une émeraude verte au centre)
  • Le royaume de Grenade, d'argent à une grenade au naturel, ouverte de gueules, tigée et feuilleté de sinople (Une grenade dans sa couleur naturelle, laissant voir des grains rouges, la tige et ses deux feuilles vertes sur fond blanc)[1]
  • La maison de Bourbon-Anjou, qui règne sur l'Espagne depuis Philippe V : d'azur aux trois fleurs de lys d'or à la bordure de gueules (trois fleurs de lys sur fond bleu bordé de rouge)

L'écu est flanqué d'une évocation de la devise personnelle de Charles Quint, roi des Espagnes et Empereur romain germanique : les colonnes d'Hercule, accompagnées des mots Plus Ultra. Cette devise, à l'origine chevaleresque, les colonnes et le mot évoquant le permanent dépassement de soi que doit s'imposer le chevalier chrétien, a pris un sens géographique en devenant peu à peu la devise nationale de l'Espagne : elle représentait l'empire espagnol, s'étendant des deux côtés de l'océan, les colonnes d'Hercule reprenant alors le sens que leur avait donnés les Grecs en baptisant ainsi le détroit de Gibraltar. Cette évocation prend la forme de deux colonnes d'argent au pied et au chapiteau d'or mouvantes d'une mer d'azur et d'argent et entourées d'un listel de gueules. Celle de gauche est couronnée d'une couronne royale et porte le mot « Plus », celle de droite l'est d'une couronne impériale et porte le mot « Ultra ».

Ces armoiries ont leur place sur le drapeau de l'Espagne.

Armoiries ou logotype ?[modifier | modifier le code]

dessin officiel des armoiries

Le décret royal de 1981 a été complété, l'année suivante, par une circulaire technique définissant un dessin « officiel » des armoiries, à la manière d'un logotype. Tout y est fixé de façon rigide : tracé, disposition et couleurs (CIE Lab). Cette approche a été critiquée par les héraldistes pour plusieurs raisons. D'abord, sur le fond, une telle rigidité ne correspond pas du tout aux usages de l'héraldique, qui considère comme indifférente la façon de représenter un meuble ou une couleur, dès lors que ceux-ci sont clairement identifiables de loin sans erreur possible. Or sur plan visuel, les couleurs choisies par le décret sont justement peu lisibles : l'or, et le gueules, en particulier sont représentés respectivement par un jaune brunâtre et un rouge presque bordeaux, trop sombres pour distinguer clairement les figures. La couleur choisie pour représenter le pourpre est également critiquée : le décret préconise un rose fané, comme s'il refusait de trancher entre les deux traditions des armes de Léon qui représentent le lion tantôt pourpre, tantôt de gueules (rouge).

Les héraldistes espagnols soulignent enfin plusieurs incohérences stylistiques et s'agacent parfois d'un dessin officiel fort peu représentatif de la tradition héraldique espagnole. L'écu dans lequel sont figurées les armes utilise ainsi un dessin à mi-chemin entre l'écu dit « français », c'est-à-dire rectangulaire avec un bord inférieur dessinant une accolade et l'écu dit « espagnol », dont le bord inférieur est un demi-cercle. L'enté en pointe de Grenade est, de même, représenté selon la tradition française, les deux bords supérieurs de l'enté formant des lignes concaves, et non une accolade, comme cela se fait plus fréquemment dans la tradition ibérique. Le sur-le-tout, enfin, représenté sous la forme d'un écusson ovale, est parfois considéré comme incohérent avec le dessin général de l'écu.

VARIANTES INSTITUTIONNELLES
Coat of Arms of the Senate of Spain.svg Coat of Arms of the Spanish Council of State.svg Coat of Arms of the General Council of the Judicial Power of Spain.svg
Coat of Arms of Spanish Judiciary Badges (Magistrates, Judges and Attorneys).svg
Sénat Conseil d'État Conseil général du pouvoir judiciaire Variante de l'insigne judiciaire
Emblem of Spanish Customs Surveillance Service.svg Coat of Arms of the Spanish Legal Representatives of the State.svg Coat of Arms of the General Council of Spanish Lawyers.svg Coat of Arms of the General Council of Spanish Solicitors.svg
Service de surveillance douanière Corps supérieur des avocats de l'État Conseil général des avocats Conseil général des huissiers de justice

Armoiries historiques[modifier | modifier le code]

Il faut noter qu'avant le XVIIIe siècle et l'arrivée sur le trône des Bourbons, il n'existe pas à proprement parler de royaume d'Espagne. L'expression existe par commodité, mais l'entité politique qui occupe cette région est en fait une union dynastique de plusieurs principautés réputées indépendantes. Depuis le mariage de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle de Castille, qui donne à cette myriade de territoires un souverain unique, le roi se désigne par une succession de près d'une vingtaine de titres qui reflètent la nature composite de la monarchie. Quand on voulait rapidement parler du monarque, on le désignait sous les vocables « rois catholiques » ou « roi des Espagnes ».

Antécédents des armes royales espagnoles

 
Jean II de Castille
 
Isabelle de Portugal
 
 
 
 
 
 
 
Jean II d'Aragon
 
Juana Enríquez
 
Arms of the Crown of Castile (15th Century).svg
 
Arms of Isabella of Portugal, Queen Consort of Castile.svg
 
 
 
 
 
 
 
Royal arms of Aragon.svg Arms of the Aragonese Kings of Sicily.svg
 
Arms of Juana Enríquez, Queen of Aragon.svg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isabelle Irede Castille
(la Catholique)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ferdinand d'Aragon
(le Catholique)
 
 
 
 
 
Arms of the Crown of Castile (15th Century).svg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arms Aragon-Sicily (Template).svg
 
 
 
Union personnelle de la Couronne d'Aragon et la Couronne de Castille
Armoiries Période et intitulé Détail
Coat of Arms of Queen Isabella of Castile (1474-1492).svg
Arms of the Catholic Monarchs (1474-1492).svg
Rois catholiques
1474-1492
Partitions

Autres éléments
Couronne royale ouverte, l'aigle de saint Jean, le joug de Ferdinand II d'Aragon et le faisceau de flèches d'Isabelle Ire de Castille

Coat of Arms of Queen Isabella of Castile (1492-1504).svg
Arms of the Catholic Monarchs (1492-1504).svg
Rois catholiques
1492-1504
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade

Autres éléments
Couronne royale ouverte, l'aigle de saint Jean, le joug de Ferdinand II d'Aragon, le faisceau de flèches d'Isabelle Ire de Castille et la devise des Rois Catholiques « Tanto Monta » (« Autant monte », abréviation de: « Autant monte, monte autant, Isabelle comme Ferdinand »)

Couronne d'Aragon
Armoiries Période et intitulé Détail
Coat of Arms of Ferdinand II of Aragon (1504-1513).svg
Arms of Ferdinand II of Aragon (1504-1513).svg
Ferdinand II
1504-1513
Partitions

Autres éléments
Couronne royale ouverte

Coat of Arms of Ferdinand II of Aragon (1513-1516).svg
Arms of Ferdinand II of Aragon (1513-1516).svg
Ferdinand II
1513-1516
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Naples
    (armes de Jérusalem et Hongrie)
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade

Autres éléments
Couronne royale ouverte

Couronne de Castille
Armoiries Période et intitulé Détail
Coat of Arms of Queen Joanna of Castile.svg
Arms of Queen Joanna and Philip I of Castile.svg
Jeanne Ire
1504-1506
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche


Autres éléments
Couronne royale ouverte

Petites armes
Coat of Arms of Philip I of Castile.svg
Arms of Queen Joanna and Philip I of Castile.svg
Philippe Ier
(avec Jeanne Ire)
1504-1506
Charles Ier

1506-1516
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol

Autres éléments
Couronne royale ouverte et collier de l'ordre de la Toison d'or

Royaume d'Espagne
Armoiries Période et intitulé Détail
Coat of Arms of Charles I of Spain (1516-1520).svg
Arms of Charles I of Spain (1516-1520).svg Arms of Queen Joanna and Philip I of Castile.svg

Charles Ier

1516-1520
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol
    (depuis 1518)

Autres éléments
Couronne royale ouverte et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Coat of Arms of Charles I of Spain (1520-1530).svg
Greater Arms of Charles I of Spain, Charles V as Holy Roman Emperor.svg

Charles Ier

1520-1530
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Naples
    (armes de Jérusalem et Hongrie)
  • Royaume de Sicile
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol
  • Royaume de Grenade

Autres éléments

Couronne royale ouverte et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Greater Coat of Arms of Charles I of Spain, Charles V as Holy Roman Emperor (1530-1556).svg
Greater Arms of Charles I of Spain, Charles V as Holy Roman Emperor.svg

Charles Ier

Charles V,
empereur du
Saint-Empire

1530-1556
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Naples
    (armes de Jérusalem et Hongrie)
  • Royaume de Sicile
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol
  • Royaume de Grenade

Autres éléments

Couronne impériale, collier de l'ordre de la Toison d'or, l'aigle du Saint-Empire, la croix de Bourgogne et les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel

Moyennes armes
Coat of Arms of Philip II of Spain, English King Consort-Spanish Variant (1556-1558).svg
Arms of Philip II of Spain, English King Consort-Spanish Variant (1556-1558).svg

Philippe II

Roi consort d'Angleterre et d'Irlande
1556-1558
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Naples
    (armes de Jérusalem et Hongrie)
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche

Autres éléments

Couronne royale ouvert et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Coat of Arms of Philip II of Spain (1558-1580).svg
Arms of Philip II of Spain (1558-1580).svg

Philippe II

1558-1580
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Naples
    (armes de Jérusalem et Hongrie)
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol

Autres éléments

Couronne royale ouverte et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Royal Coat of Arms of Spain (1580-1668).svg
Royal Arms of Spain (1580-1668).svg

Philippe II

Philippe Ier de Portugal
1580-1598
Philippe III
et II de Portugal
1598-1621
Philippe IV
1621-1665
Philippe III de Portugal
1621-1640
Charles II
1665-1668
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Royaume du Portugal
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol

Autres éléments

Couronne royale fermée et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Coat of Arms of Charles II of Spain (1668-1700).svg
Arms of Charles II of Spain (1668-1700).svg
Charles II
1668-1700
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol

Autres éléments

Couronne royale fermée et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Royaume d'Espagne et des Indes
Armoiries Période et intitulé Détail
Royal Coat of Arms of Spain (1700-1761)-Common Version.svg
Arms of Spain (1700-1761).svg

Philippe V
(Premier règne)
1700-1724
Louis Ier
1724
Philippe V
(Second règne)
1724-1746
Ferdinand VI
1746-1759
Charles III
1759-1761
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol
  • Anjou

Autres éléments

Couronne royale fermée de huit diademes, collier de l'ordre de la Toison d'or et insigne de l'ordre de Ordre du Saint-Esprit

Petites armes
Royal Coat of Arms of Spain (1761-1868 and 1874-1931) Golden Fleece Variant.svg
Greater Royal Arms of Spain (1761-1868 and 1874-1931).svg

Charles III
1761-1788
Charles IV
1788-1808
Ferdinand VII
1808
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)

Autres éléments

Couronne royale fermée de huit diademes et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Royaume d'Espagne et des Indes (Occupation française)
Armoiries Période et intitulé Détail
Grand Coat of Arms of Joseph Bonaparte as King of Spain.svg
Arms of Joseph Bonaparte as King of Spain.svg

Joseph Ier
1808-1813
Partitions

Autres éléments

Couronne royale fermée de huit diademes, manteau royal, main de justice et sceptre, collier de l'ordre de la Toison d'or et insigne de l'ordre de la Légion d'honneur

Petites armes
Royaume d'Espagne
Armoiries Période et intitulé Détail
Royal Coat of Arms of Spain (1761-1868 and 1874-1931) Golden Fleece Variant.svg
Greater Royal Arms of Spain (1761-1868 and 1874-1931).svg

Ferdinand VII
(Restauré)
1813-1833
Isabelle II
1833-1868
Usé comme des armes personnelles
Alphonse XII
1874-1885
Alphonse XIII
1886-1931
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Sicile
  • Royaume de Grenade
  • Archiduché d'Autriche
  • Bourgogne
    (armes modernes)
  • Duché de Parme
  • Grand-duché de Toscane
  • Bourgogne
    (armes anciennes)
  • Duché de Brabant
  • Comté de Flandre
  • Tyrol
  • Anjou

Autres éléments

Couronne royale fermée de huit diademes et collier de l'ordre de la Toison d'or

Petites armes
Espagne
Armoiries Période Détail
Coat of Arms of Spain (1868-1870 and 1873-1874).svg
Arms of Spain (1868-1870 and 1873-1874).svg

Gouvernement provisoire
1868-1870
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
    (Retirée l'émeraude)
  • Royaume de Grenade

Autres éléments

Couronne murale et les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel

Proposée n'adoptée
Coat of Arms of Spain (1871-1873) Pillars of Hercules Variant.svg
Arms of Spain (1871-1873).svg

Royaume d'Espagne
(Amédée Ier)

1871-1873
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Grenade
  • Savoie

Autres éléments

Couronne royale fermée de huit diademes et les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel

Autres versions
Coat of Arms of Spain (1868-1870 and 1873-1874).svg
Arms of Spain (1868-1870 and 1873-1874).svg

Première République
1873-1874
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
    (Retirée l'émeraude)
  • Royaume de Grenade

Autres éléments

Couronne murale et les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel

Coat of Arms of Spain (1874-1931) Pillars of Hercules Variant.svg
Arms of Spain (1874-1931).svg Arms of Spain (c.1880-1931).svg

Royaume d'Espagne
(Restauration bourbonienne)

1874-1931
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Grenade
  • Anjou
    (depuis 1883 avec fréquence Royaume de France)

Autres éléments

Couronne royale fermée de huit diademes et les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel

Autres versions
Coat of Arms of Spain (1931-1939).svg
Arms of Spain (1931-1939).svg

Seconde République
1931-1936
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
    (retirée la couronne du lion)
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
    (retirée l'émeraude)
  • Royaume de Grenade

Autres éléments

Couronne murale et les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel

Version du Drapeau
Coat of Arms of Spain (1939-1945).svg
Arms of Spain (1939-1945).svg

État espagnol
(Franquisme)

1939-1945
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Grenade

Autres éléments
Couronne ouverte, l'aigle de saint Jean, le joug de Ferdinand II d'Aragon, le faisceau de flèches d'Isabelle Ire de Castille, les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel et la devise franquiste « Una Grande Libre » (« Une Grande Libre »)

Petites armes
Coat of Arms of Spain (1945-1977).svg
Arms of Spain (1945-1977).svg

État espagnol
(Franquisme)

1945-1977
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Grenade

Autres éléments
Couronne ouverte, l'aigle de saint Jean, le joug de Ferdinand II d'Aragon, le faisceau de flèches d'Isabelle Ire de Castille, les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel et la devise franquiste « Una Grande Libre »

Petites armes (officieuses)
Coat of Arms of Spain (1977-1981).svg
Arms of Spain (1977-1981).svg

Transition démocratique
1977-1981
Partitions
  • Royaume de Castille
  • Royaume de León
  • Couronne d'Aragon
  • Royaume de Navarre
  • Royaume de Grenade

Autres éléments
Couronne ouverte, l'aigle de saint Jean, le joug de Ferdinand II d'Aragon, flèches d'Isabelle Ire de Castille, les colonnes d'Hercule avec la devise « Plus Ultra » inscrite sur un listel et la devise franquiste « Una Grande Libre »

Petites armes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On trouve aussi « d'argent à une grenade de sinople ouverte de gueules ou d'argent à la grenade d'or, ouverte de gueules, feuillée et tigée de sinople »

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]