Adjami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’adjami (en arabe عجمي ʿaǰamī) est un ensemble d’alphabets dérivés de l’alphabet arabe, utilisés en Afrique. Ces alphabets ont été ou sont encore utilisés en Afrique de l’Ouest, pour l’écriture du haoussa, du peul, du wolof, du diola-fogny et de plusieurs langues mandingues comme le mandinka, le bambara et le dioula, et en Afrique de l’Est pour l’écriture du swahili ou du somali. En Afrique de l’Ouest, une harmonization a été organisée par l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) et l’Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (Isesco) au niveau international. Au niveau national, les adjamis sont normalisés au Sénégal avec les Caractères coraniques harmonisés et au Tchad avec l’alphabet national tchadien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mamadou Cissé, « Écrit et écriture en Afrique de l’Ouest », Revue électronique internationale des sciences du langage Sud Langues, no 6,‎ (lire en ligne)
  • (en) Scott Clark, Alphabet and orthography statement for Fulfulde [FUB] Ajamiya (found in Nigeria, Cameroon, Chad and Central African Republic), Yaoundé, SIL, (lire en ligne)
  • (en) Fiona Mc Laughlin, « Ajami writing practices in Atlantic-speaking Africa », dans Friederike Lüpke, The Atlantic Languages, Oxford University Press, (lire en ligne)
  • (en) Fallou Ngom, « Ajami Scripts in the Senegalese Speech Community », Journal of Arabic and Islamic Studies, vol. 10,‎ , p. 1–23 (lire en ligne)
  • « Culture », sur Présidence de la République de Guinée (consulté le 21 janvier 2015)
  • (en) Lameen Souag, « Ajami in West Africa », Afrikanistik online, vol. 2010,‎ (lire en ligne)
  • (en) Tom Verde, « From Africa, in Ajami », Saudi Aramco World, vol. 62, no 5,‎ (lire en ligne)
  • (en) Valentin Vydrin, « Ajami script for the Mande languages », dans Meikal Mumin et Kees Versteegh, The Arabic Script in Africa: Studies in the Use of a Writing System, , 199‒224 p. (ISBN 9789004256804, DOI 10.1163/9789004256804_011, lire en ligne)
  • Valentin Vydrine, « Sur l’écriture mandingue et mandé en caractères arabes (mandinka, bambara, soussou, mogofin) », Mandenkan, no 33,‎ (lire en ligne)
  • (en) Andy Warren-Rothlin, « Arabic script in modern Nigeria », dans Roger Blench et Stuart McGill, Advances in Minority Language Research in Nigeria, vol. 1, Köln, Rüdiger Köppe Verlag, coll. « Kay Williamson Educational Foundation African languages monographs » (no 5), (lire en ligne)
  • (en) Mohamed Ziadah, « Que sont les ajami ? », Le Courier de l’UNESCO, no 8,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]