ۀ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.

Ë, heh yeh suscrit, heh hamza suscrit
هٔ
Graphies
Isolée ۀ ou هٔ
Finale ـۀ ou ـهٔ
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Alphabets ourdou, pachto, persan

Ë est une lettre additionnelle de l’alphabet arabe, ‹ ۀ ›, et heh yeh suscrit ou heh hamza suscrit est une ligature, ‹ هٔ ›, qui est utilisée dans l’écriture du persan, ou du pachto au Pakistan.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En pachto au Pakistan, ‹ هٔ › (avec la forme isolée ‹ هٔ › et la forme finale ‹ ـهٔ ›) représente une voyelle moyenne centrale /ə/, transcrite avec ‹ ه › (avec la forme isolée ‹ ه › et la forme finale ‹ ـه ›) en pachto en Afghanistan[1].

En persan, le heh avec yeh suscrit ‹ هٔ › (avec la forme isolée ‹ هٔ › et la forme finale ‹ ـهٔ ›), représente le son [ je] de l’ezafe après les voyelles [] et [][2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Pour des raisons techniques historiques, cette lettre ou ligature peut être codés de manières différentes et non équivalentes[3] :

  • ۀ U+06C0, équivalent à ۀ U+06D5 U+0654 (voir ە U+06D5, utilisé en kazakh, kirghiz, kurde sorani, ouïghour, ouzbek, turkmène), forme proscrite en persan[4] ;
  • هٔ U+0647 U+0654, caractères heh et hamza suscrit en théorie utilisés en ourdou, pachto, persan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]