ڊ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.

Ḍal
ڊ
Graphies
Isolée ڊ
Finale ـډ
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Alphabets javanais, malgache, malayalam, sindhi, tamoul
Phonèmes principaux /ɖ/, /ʈ/

Ḍal (ڊ) est une lettre additionnelle de l’alphabet arabe utilisée dans l’écriture du sindhi, du javanais écrit avec le pegon, du malayalam mappila écrit avec l’arabi malayalam, du malgache écrit avec le sora-be, ainsi que du tamoul écrit avec l’arwi.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dans l’écriture du sindhi avec l’alphabet arabe, ‹ ڊ › représente une consonne occlusive rétroflexe voisée [ɖ].

Dans l’écriture du tamoul arwi avec l’alphabet arabe, ‹ ڊ › représente une consonne occlusive rétroflexe sourde [ʈ]. Celle-ci est représentée avec le ra ‹ ட › dans l’alphasyllabaire tamoul[1].

Dans l’écriture du malgache avec le sora-be, ‹ ڊ › représente une consonne occlusive rétroflexe voisée [ɖ][2],[3].

Dans l’écriture du javanais avec le pegon, ‹ ڊ › représente une consonne occlusive rétroflexe voisée [ɖ][4], et est aussi parfois remplacer par un dāl trois points souscrits ‹ ࢮ ›[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) « Moplah (in Arabic script) », dans ALA-LC Romanization Tables: Transliteration Schemes for Non-Roman Scripts, (lire en ligne)
  • (en) Alexander Adelaar, « Asian roots of the Malagasy; A linguistic perspective », Bijdragen tot de taal-, land- en volkenkunde / Journal of the Humanities and Social Sciences of Southeast Asia, vol. 151, no 3,‎ , p. 325–356 (DOI 10.1163/22134379-90003036)
  • Philippe Beaujard, « Les manuscripts arabico-malgaches (sorabe) du pays Antemoro (Sud-Est de Madagascar) », dans Constant Hamès, Coran et talismans : textes et pratiques magiques en milieu musulman, , 219–265 p.
  • (en) Michael Everson, Extension of the Arabic alphabet coded character set for bibliographic information interchange (ISO 11822:1996), (lire en ligne)
  • (en) Annabel Teh Gallop et al., « A Jawi sourcebook for the study of Malay palaeography and orthography », Indonesia and the Malay World, vol. 43 « A Jawi sourcebook »,‎ (DOI 10.1080/13639811.2015.1008253, lire en ligne)
  • (jv) Abu M. Ghithrof Danil-Barr, الإتْقانْ ڤٓدَومان ماچالَن نوليس عَرَبْ ڤَيࢴَونْ [Al-Itqan Pêdoman Baca Tulis Arab Pegon],‎ 20?? (lire en ligne)
  • (en) Torsten Tschacher, « From script to language: the three identities of ‘Arabic-Tamil’ », South Asian History and Culture, vol. 9, no 1,‎ , p. 16–37 (DOI 10.1080/19472498.2017.1411052, lire en ligne)
  • (en) E.P. Wieringa, « Dotting the dal and penetrating the letters; The Javanese origin of the Syair seribu masalah and its Bantenese spelling », Bijdragen tot de taal-, land- en volkenkunde / Journal of the Humanities and Social Sciences of Southeast Asia, vol. 159, no 4,‎ , p. 499–518 (DOI 10.1163/22134379-90003740, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]