ڠ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.

Ġayn trois points suscrits
ڠ
Graphies
Isolée ڠ
Initiale ڠـ
Médiane ـڠـ
Finale ـڠ
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Alphabets malais, dioula, swahili
Phonèmes principaux /ŋ/, /ɡ/, /ɡ͡b/

Le ġayn trois points suscrits est une lettre de l'alphabet arabe utilisée dans l’écriture du malais avec le jawi ou du swahili. Elle est composée d’un ġayn ‹ غ › diacrité de trois points suscrits au lieu d’un seul point.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Au xixe siècle, ‹ څ › est utilisé dans l’elifba albanais, notamment par Daut Boriçi dans son abécédaire de 1869[1],[2].

En malais écrit avec le jawi, ‹ ڠ › représente une consonne nasale vélaire voisée [ŋ].

En dioula écrit avec l’adjami, ‹ ڠ › représente une consonne occlusive labio-vélaire voisée [ɡ͡b][3].

En swahili écrit avec l’adjami, ‹ ڠ › représente une consonne occlusive vélaire voisée [ɡ][4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]