ڭ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gāf.

Ng, gāf, kāf trois points suscrit
Ng, forme isolée
Ng, forme isolée
Graphies
Isolée ڭ
Initiale
Médiane
Finale
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Alphabets arabe algérien, arabe marocain, ouïghour, turc ottoman
Phonèmes principaux /ŋ/

Ng, gāf ou kāf trois points suscrit, est une lettre additionnelle de l'alphabet arabe utilisé dans l’écriture du ouïghour ; elle était utilisée dans l’écriture du turc ottoman. Elle est composée d’un kāf ‹ ك › diacrité de trois points suscrits. Elle n’est pas à confondre avec le kāf ouvert trois points suscrits ‹ ݣ › utilisé au Maghreb, avec laquelle elle partage ses formes initiale et médiane ‹ ڭ‍ ‍ڭ‍ › ; les formes isolée et finales du kāf varient selon le style calligraphique tandis que le kāf ouvert à toujours la même forme.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En ouïghour, ‹ ڭ › représente une consonne nasale vélaire voisée [ŋ].

Ng est transcrit [ñ] en turc ottoman, et correspond au son [n] en turc moderne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Julie D. Allen (dir.) et Unicode Consortium, « Arabic Extended-A, Range: 08A0–08FF », dans The Unicode Standard, Version 8.0, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Extension of the Arabic alphabet coded character set for bibliographic information interchange (ISO 11822:1996), (lire en ligne)
  • (en) Jonathan Kew, Proposal to encode Jawi and Moroccan Arabic GAF characters, (lire en ligne)