ں

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.
Ne doit pas être confondu avec Nūn africain ‹ ࢽ ›.

Nūn sans point, nūn ghunna
Image illustrative de l’article ں
Graphies
Isolée ں
Initiale ںـ‍
Médiane ـںـ
Finale ـں
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Alphabets cachemiri, kohistani de Kalam, kalasha, ormuri, ourdou, pendjabi, phalura, seraiki, shina

Le nūn sans point ou nūn ghunna est une lettre de l’alphabet arabe qui était anciennement utilisée dans l’écriture de l’arabe. Elle est aussi utilisée comme variante du nūn dans l’écriture du cachemiri, du kohistani de Kalam, du kalasha, de l’ourdou, du pendjabi, du phalura, du seraiki et du shina, dans lesquelles elle indique la nasalisation de la voyelle qui la précède. En ormuri, c’est une lettre à part entière, indiquant aussi la nasalisation.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En ancien arabe écrit dans le style d’écriture rasm, la forme archaïque du nūn ‹ ن › n’avait de point dans aucunes de ses formes et était identique au bā sans point ‹ ٮ ›, forme archaïque commune du bāʾ ‹ ب ›, du tāʾ ‹ ت › et du ṯāʾ ‹ ث ›[1].

En ourdou, les formes isolées et finales du nūn ghunna ‹ ں ‍ں › n’ont pas de point suscrit et indiquent la nasalisation de la voyelle qui les précède. Pour indiquer la nasalisation au milieu d’un mot, les formes initiales et médianes du nūn (avec point) ‹ ن‍ ‍ن‍ › sont utilisées et auxquelles peut-être ajouté un signe diacritique nun ghunna ‹ ن٘‍ ‍ن٘‍ ›. Par exemple :

  • ‹ ماں › māṅ [mãː] « mère » ;
  • ‹ سماں › samāṅ [samãː] « image » ;
  • ‹ کنواں › kuṅwāṅ [kũvãː] « bien » ;
  • ‹ ٹانگ › ou ‹ ٹان٘گ › ṭāṅg [ʈãːɡ] « jambe » ;
  • ‹ ہنسنا › ou ‹ ہن٘سنا › hṅsna [hə̃snaː] « rire ».
  • ‹ اينٹ › ou ‹ اين٘ٹ › īṅṭ [ĩːʈ] « brique ».

En ormuri, ‹ ں › indique la nasalisation en début, au milieu ou en fin de mot[2].

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
lettre ں ںU+06BA U+06BA lettre arabe noûn sans point

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Julie D. Allen (dir.) et Unicode Consortium, « Arabic, Range: 0600–06FF », dans The Unicode Standard, Version 8.0, (lire en ligne)
  • (en) Rozi Khan Burki, « Dying languages: special focus on Ormuri language », Pakistan Journal of Public Administration, Karachi, National Institute of Public Administration, vol. 6, no 2,‎ (présentation en ligne, lire en ligne)
  • (en) Richard Delacy, Beginner’s Urdu Script, Londres, Teach Yourself, (ISBN 0-340-86028-6)
  • (en) Richard Ishida, « Arabic character notes, s.v. U+06BA » (consulté le 20 février 2016)
  • (en) Richard Ishida, « Arabic character notes, s.v. U+0658 » (consulté le 20 février 2016)
  • (en) Muhammad Numan Chishti, « Proposal of Inclusion of Certain Characters in Unicode », dans Proceedings of the Conference on Language & Technology 2009, 132-138 p. (lire en ligne)
  • (en) Roozbeh Pournader, Initial and medial forms of Arabic Letter Noon Ghunna (no L2/12-381), (lire en ligne)
  • (en) Lorna A. Priest, Proposal to add ARABIC MARK SIDEWAYS NOON GHUNNA (no L2/11-033R), (lire en ligne)
  • (en) Unicode Consortium, Proposal to encode two Arabic characters to the UCS, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]