ڛ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.

Sīn trois points souscrits
ڛ
Graphies
Isolée ڛ
Initiale ڛ‍
Médiane ‍ڛ‍
Finale ‍ڛ
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Phonèmes principaux []

Sīn trois points souscrits ‹ ڛ › est une lettre additionnelle de l’alphabet arabe qui a été utilisée dans l’écriture de l’arabe maghrébin, du persan ou du polonais.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Anciennement, en arabe maghrébin, en particulier dans le style d’écriture maghrébine, ‹ ڛ › a représenté une consonne affriquée palato-alvéolaire sourde []. Elle était aussi transcrite avec le tche ‹ چ ›[1].

En persan, dans une copie de 1056 du Livre des remèdes (Kitab al-abnyia 'an Haqa'iq al-adwiya) de Muvaffak, le sīn trois points souscrits ‹ ڛ › est utilisé au lieu du sīn simple ‹ س › pour le différencier le du shīn ‹ ش ›[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) I. Afshar, « Manuscripts in the domains of the Persian language », dans J.T.P. de Bruijn, General introduction to Persian literature: History of Persian, vol. 1, I. B. Tauris, (ISBN 978-1-84511-886-0, présentation en ligne)
  • (en) Julie D. Allen (dir.) et Unicode Consortium, « Arabic, Range: 0600–06FF », dans The Unicode Standard, Version 8.0, (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Extension of the Arabic alphabet coded character set for bibliographic information interchange (ISO 11822:1996), (lire en ligne)
  • Antoine Paulin Pihan, Notice sur les divers genres d’écriture ancienne et moderne des Arabes, des Persans et des Turcs, Imprimerie impériale, (lire en ligne)