Kasra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kasra
ـِـ
Utilisation
Phonèmes principaux i, e
Le kasra placé sous un cercle pointillé

Le kasra (كسرة en arabe, littéralement « brisure ») est un signe diacritique de l’écriture arabe indiquant la vocalisation brêve [i] de la lettre qu’il modifie. Il est composé d’un trait placé au-dessous de la lettre.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première utilisation du kasra a été faite à l’aide d’un point pour noter le ʼiʻrāb dans les textes coraniques, comme pour le fatḥa et le ḍamma. Leur invention est attribuée à Abū l-Aswad Ad-Duʼalī[1].

Au VIIIe siècle, le gouverneur omeyyade Al-Hajjaj ibn Yusuf Al-Thaqafi, demanda à deux étudiants de Ad-Duʼalī de créer et codifier un nouveau système plus clair. Al Khalil Ibn Ahmad Al-Farahidi créé un système utilisant des traits au lieu de points pour les signes de vocalisation et celui-ci est utilisé universellement depuis le XIe siècle[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]