Diola-fogny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Dioula.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue diola-fogny. Pour le peuple Diola et les langues diola, voir Diolas et diola.

Diola, diola-fogny
jóola
Pays Gambie, Sénégal, Guinée-Bissau
Région Casamance au Sénégal
Originaire de West Coast, Sédhiou et Ziguinchor
Nombre de locuteurs 407 000 (2006)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 dyo
IETF dyo
WALS dio
Glottolog jola1263
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Fujuum 1

Bukanak búrom nan kuwolimi kurere kererer di waafaw búrom. Kubabaj poop búyejet di karampenoor. (dyo)

Le diola-fogny ou diola (jóola en diola-fogny) est un des dialectes principaux du diola, un continuum linguistique de langues nigéro-congolaises. Il est parlé principalement au Sénégal mais aussi en Gambie et en Guinée-Bissau.

C'est l'une des langues nationales du Sénégal avec le wolof, le sérère, le mandingue, le peul et le soninké.

Écriture[modifier | modifier le code]

Au Sénégal[modifier | modifier le code]

Au Sénégal, le décret no  2005-981 règlemente l’orthographe du diola[1].

Lettres de l’alphabet (Sénégal)
majuscules A B C D E F G H I J K L M N Ñ Ŋ O P R S T U W Y
minuscules a b c d e f g h i j k l m n ñ ŋ o p r s t u w y

Les voyelles longues sont indiquées en doublant la lettre ‹ aa ee ii oo uu ›. L’accent aigu au-dessus d’une voyelle ‹ á é í ó ú › indique que l’avancement de la racine de la langue pour cette voyelle et les autres voyelles du mots par harmonie vocalique.

Patronymes[modifier | modifier le code]

En général on peut les identifier par les noms de famille suivants :

Adioye, Assine, Biagui, Badiane, Badiate, Badji, Bassène, Bodian, Batendeng, Batiga, Coly, Deme, Diabone, Diamacoune, Diatta, Diadhiou, Diamé, Diandy, Diassy, Diédhiou, Diémé, Djiba, Djibalène, Djiboune, Djicoune, Djihounouck, Ehemba, Goudiaby, Himbane, Lambal, Mané, Manga, Niassy, Ngandoul, Nyafouna, Sadio, Sagna, Sambou, Sané, Senghor, Sonko, Tamba, Tendeng, etc.

Exemples[modifier | modifier le code]

Mot Traduction Prononciation standard
terre yintam
ciel émite
eau moumélam mou mel
feu sambunass samboun
homme a niné aniné
femme a naré anaré
manger é tign / futign / fouri fouri
boire ka hob / baran baran
grand ka baak
petit titi dia titi
nuit fou dionarafou fou dionarafou
jour funak / hounak funak
  • Safoul !  : bonjour
  • Masumé ! : bonjour (réponse à Safoul)
  • Kasumay ?  : Comment ça va ? (littéralement: que la paix soit sur toi)
  • Kasumay balay ou Kassumay Kéb! : Ça va bien. (littéralement: que la paix soit sur toi aussi)
  • Iyo !  : Merci.
  • Aw pop kasumay ? : Et toi, ça va ?
  • Kate bolul ? : Comment va la famille ?
  • KuKu Bo (mais se prononce Coucou Bo)! : Elle est là-bas. (comprendre : Elle va bien)
  • Pé ! karessi bu ? : Parfaitement. Comment t'appelles-tu ?
  • Karessom Christophe ! : Je m'appelle Christophe.
  • Aw pop Karessi bu ? : Et toi, Comment t'appelles-tu ?
  • Karessom François ! : On m'appelle François !
  • Aw bay ? (ou: Bay nu kinè ?) : D'où es-tu ?
  • Montpellier ! : De Montpellier !
  • Aw Bébay ? (ou: Aw é djow bay ?) : Où vas-tu ?
  • Bé Husuy ! : À Oussouye !
  • Yo ! Ujow kasumay ! : merci ! Bonne route ! (littéralement: Pars avec la paix)
  • Susum ! : c'est bon


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Sénégal, Décret no 2005-981.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacob Coly, Dictionnaire bilingue diola fogny français, Dakar, Sénégal, Éditions des Écoles Nouvelles Africaines (ÉÉNAS), , 245 p. (ISBN 9782356970176)
  • Christian Sina Diatta, Parlons jola : Langue et culture diolas, L’Harmattan, (ISBN 2-7384-7169-2)
  • Michel de Lavergne, « Description succincte du diola du Fogny (Sénégal) », Bulletin de l’IFAN, série B, no 41,‎ , p. 568-652
  • Paul Diédhiou, L’identité joola en question : La bataille idéologique du MFDC pour l’indépendance, Karthala,
  • Pierre-Marie Sambou (thèse de 3e cycle), Diola Kaasa esuulaalur : Phonologie, morphophonologie et morphologie, Dakar, Université de Dakar, , 211 p.
  • Pierre-Marie Sambou et J. Lopis, « Le trait atr et ses manifestations en joola et en noon », Bulletin de l’IFAN, série B, vol. 43, nos 1/2,‎ , p. 203-214
  • (en) J. David Sapir, A Grammar of Diola-Fogny, Cambridge, Cambridge University Press, coll. « West African Language Monographs 3 »,
  • (fr + en) J. David Sapir, Bara Goudjabi, Amang Badji, Kalilou Badji et Chérif Afo Coly, Dictionnaire Jóola Kujamutay / A Dictionary of Jóola Kujamutay : (Diola Fogny), 1994-2011 (lire en ligne)
  • Gouvernement du Sénégal, Décret no 2005-981 du 21 octobre 2005 relatif à l’orthographe et à la séparation des mots en jóola
  • Pape Chérif Bétrand Akandijack Bassène, Histoire authentique de la Casamance, Injé Ajamaat / La Brochure,
  • Henri Weiss, Grammaire et Lexique Diola du Fogny (Casamance), Paris, Larose,
  • R.P. Édouard Wintz, Dictionnaire français-dyola et dyola-français, précédé d’un essai de grammaire, Paris, Elinkine, , 190 p., réimprimé en Angleterre, Gregg Press Ltd en 1968

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]