Russeting

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une pomme Egremont Russet, presqu'entièrement couverte de russeting.

Le russeting sur les pommes est un type particulier de peau, légèrement rugueuse, avec une couleur allant habituellement du brun-verdâtre au brun-jaunâtre ou gris-roussâtre, suggérant une fine pellicule liégeuse.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Beaucoup de cultivars de pommes ont un peu de russeting naturel mais certaines en sont presque totalement recouvertes, en particulier l'Egremont Russet ou la Reinette grise du Canada.

Les pommes Russet procurent souvent un parfum et une saveur de noix et sont souvent très douces, sucrées. Malgré cela, les obtenteurs modernes acceptent rarement le russeting pour les nouvelles variétés de pommes[1].

L'apparition du russeting peut avoir plusieurs origines dont la météo, la maladie, les microbes et les applications agrochimiques : insecticides, fongicides et régulateurs de croissance (hormones).

Jus de pomme de Russet Bolney, Mid Sussex, Angleterre, dans un verre.

Les pommes Russet s'appellent aussi "rusticoat", "russeting" et "leathercoat" (veste en cuir). La dernière appellation est apparue à l'époque de Shakespeare ; par exemple dans Henry IV (deuxième partie), Davy dit à Bardolph : « Il y a un plat de "leathercoats" pour vous ».

Types de pommes russet[2][modifier | modifier le code]

Pomme reinette grise du Canada, naturellement recouverte de russeting.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Méthode de détermination des variétés de pommes, André Marlaud, Société pomologique du Berry.

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]