Action directe du 27-28 mars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Action directe du 27-28 mars a été le nom utilisé pour revendiquer deux attentats à Toulouse en 1980, l'un un sabotage contre la société Phillips[1], l'autre un incendie contre la société CII-Honeywell-Bull (incendie aussi renvendiqué par le Comité pour la Liquidation Ou la Destruction des Ordinateurs[2]). L'appellation vient de la date de l'arrestation de 32 militants autonomes proche d'Action directe.

Notes et références[modifier | modifier le code]