Adducteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’anatomie
Cet article est une ébauche concernant l’anatomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Un muscle adducteur est un muscle qui tend à rapprocher entre eux deux éléments squelettiques.

Dans le cas des vertébrés, il rapproche le segment mobile vers le corps.

Exemples :

Chez les invertébrés, on parle également de muscle adducteur pour le muscle reliant les deux valves d'une coquille bivalve et qui permet de les rapprocher, c'est-à-dire de fermer la coquille.

Phase 1 (aiguë)[modifier | modifier le code]

Glace, repos, élévation et compression (GREC)

  • Anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS)
  • Massage
  • Stimulation électrique transcutanée (TENS)
  • Ultrason

Phase 2 (sub-aiguë)[modifier | modifier le code]

  • Vélo/natation
  • Squat de sumo : 45 ° de RE des jambes et plus large que les épaules
  • Appui unipodal sans appui des MS
  • Exercice concentrique en ADD avec poids contre gravité
  • Exercice d’équilibre avec une planche de proprioception bidirectionnelle (avant/arrière)
  • Faire de l’ADD avec une jambe en position debout avec un élastique accroché à une jambe et à une table du côté opposé
  • Machine à ADD assise

Phase 3 (entraînement pour blessure sportive)[modifier | modifier le code]

  • Exercice de la phase 2 avec augmentation de la charge, l’intensité, la vitesse et le volume
  • Faire des enjambées avant/arrière
  • Fente de côté avec 1 jambe alors que le genou est au sol (c’est la base de support)
  • Fente dans tous les plans

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :