1959 en cyclisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1956 1957 1958  1959  1960 1961 1962
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Années du thème Sport
1958 ◄◄ 1959 en sport ►► 1960
Athlétisme - Baseball - Basket-ball - Catch - Combiné nordique - Cyclisme - Football - Football américain - Gymnastique - Handball - Hockey sur glace - Natation - Rugby à XIII - Rugby à XV - Ski - Sport automobile - Sports équestres - Tennis -
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie du cyclisme

1958 en cyclisme - 1959 en cyclisme - 1960 en cyclisme


Les faits marquants de l'année 1959 en cyclisme.


Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

8 février : l'Espagnol Miguel Pacheco gagne le Tour d'Andalousie.

15 février : le Français Francis Anastasi gagne le Grand Prix de Saint Raphaël pour la deuxième fois. L'épreuve n'aura pas lieu en 1960 et reprendra en 1961.

17 février : le Français Joseph Groussard gagne le Grand Prix de Monaco.

23 février : l'Irlandais Seamus Elliott gagne le Grand Prix de Nice pour la deuxième année d'affilée.

27 février : le Belge Rik Van Looy gagne le Tour de Sardaigne.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 1er mars : le Belge Edgard Sorgeloos gagne Sassari-Cagliari.
  • 1er mars : le Français Jean Graczyk gagne le Grand Prix d'Antibes.
  • 1er mars : le Français Claude Mattio gagne la Course de côte du Mont Agel.
  • 8 mars : le Belge Gentiel Saelens gagne Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
  • 8 mars : le Français Francis Anastasi gagne le Grand Prix d'Aix en Provence.
  • 9 mars : l'Italien Nello Fabbri gagne Milan-Turin.
  • 9 mars : le Français Francis Anastasi gagne le Grand Prix de Cannes.
  • 14 mars : pour une année seulement Paris-Nice devient Paris-Nice-Rome, le Français Jean Graczyk l'emporte.
  • 15 mars : le Belge Rik Van Looy gagne le Tour du Levant.
  • 15 mars : le Belge Maurice Meuleman gagne le Circuit des 11 villes.
  • 19 mars : l'Espagnol Miguel Poblet gagne Milan-San Remo pour la deuxième fois.
  • 22 mars : le Français André Darrigade gagne le Critérium national de la route.
  • 22 mars : l'Italien Pierino Baffi gagne Milan-Mantoue.
  • 22 mars : l'espagnol Gabriel Company gagne le Trophée Masferrer pour la deuxième fois.
  • 29 mars : l'Italien Waldemaro Bartolozzi gagne le Tour de Reggio Calabre.
  • 29 mars : l'Espagnol Antonio Bertran gagne le Grand Prix de Pâques. L'épreuvre ne sera pas disputée en 1960 et reprendra en 1961.
  • 29 mars : le Français Michel Dejouhannet gagne le Circuit de l'Indre.
  • 30 mars : le Belge Rik Van Looy gagne le Tour des Flandres.
  • 31 mars : l'Espagnol Miguel Pacheco gagne le Grand Prix de Navarre. L'épreuve ne sera pas disputée en 1960 et reprendra en 1961.
  • 31 mars : l'Irlandais Seamus Elliott gagne la première édition du Grand Prix de Denain.
  • 31 mars : le Français Nicolas Barone gagne Paris-Camembert pour la deuxième année d'affilée.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 4 avril : le Belge Léon Van Daele gagne Gand-Wevelgem.
  • 5 avril : l'Irlandais Seamus Elliott gagne le Het Volk. L'épreuve ne sera pas disputée en 1960 et reprendra en 1961.
  • 5 avril : l'Italien Rino Benedetti gagne le Tour de Campanie.
  • 5 avril : l'Espagnol Roberto Morales gagne le Grand Prix de Printemps.
  • 5 avril : le Français Roger Rivière gagne la Course de côte du Mont Faron contre la montre.
  • 12 avril : le Belge Noël Foré gagne Paris-Roubaix.
  • 19 avril : le Belge Frans Schoubben gagne Paris-Bruxelles.
  • 22 avril : le Belge Roger Baens gagne "A Travers la Belgique".
  • 25 avril : le Belge Joseph Hoevenaars gagne la Flèche wallonne.
  • 26 avril : le Belge Fred de Bruyne gagne Liege-Bastogne-Liege comme l'année précédente, en tout c'est sa troisième victoire dans cette épreuve. Le Belge Frans Schoubben gagne le Week End ardennais pour la deuxième fois.
  • 26 avril : l'Italien Loris Guernieri gagne le Tour de Sicile.
  • 26 avril : le Français Jean Plaudet gagne le Tour de l'Aude.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 3 mai : l'Italien Angelo Conterno gagne le Championnat de Zurich.
  • 7 mai : le Belge Armand Desmet gagne le Tour de Belgique.
  • 10 mai : l'Espagnol Antonio Suárez gagne le Tour d'Espagne.
  • 10 mai : le Suisse Kurt Gimmi gagne le Tour de Romandie.
  • 10 mai : le Français Jacques Anquetil gagne les 4 jours de Dunkerque pour la deuxième fois d'affilée.
  • 10 mai : l'Italien Giuseppe Fallarini gagne le Grand Prix de Prato.
  • 10 mai : le Français René Pavard gagne la Polymultipliée .
  • 17 mai : le Belge Norbert Kerckhove gagne le Grand Prix E3.
  • 18 mai : le Belge Jean Brankart gagne le Grand Prix du Midi libre.
  • 18 mai : le Français Joseph Wasko gagne le Tour de l'Oise.
  • 24 mai : le Français Louison Bobet gagne Bordeaux-Paris.
  • 31 mai : le Français Louison Bobet gagne le Grand Prix de Fréjus pour la deuxième fois. L'épreuve ne sera pas disputée en 1960 et reprendra en 1961.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 7 juin : le Luxembourgeois Charly Gaul gagne le Tour d'Italie pour la deuxième fois.
  • 7 juin : le Français Henri Anglade gagne le Dauphiné Libéré.
  • 7 juin : le Suisse Hans Hollenstein gagne le Tour du Nord Ouest Suisse pour la deuxième fois.
  • 7 juin : l'Espagnol Federico Bahamontes gagne la Subida a Arrate pour la deuxième année d'affilée.
  • 13 juin : l'Italien Rino Benedetti gagne le Tour de Vénétie.
  • 14 juin : l'italien Ercole Baldini gagne le grand prix de Forli pour la deuxième année d'affilée.
  • 14 juin : le français Roger Hassenforder gagne les Boucles de la Seine.
  • 15 juin : le Luxembourgeois Charly Gaul gagne le Tour du Luxembourg pour la deuxième fois.
  • 17 juin : l'Irlandais Seamus Elliott gagne le Manx Trophy.
  • 19 juin : l'Italien Adriano Zomboni gagne le Tour de Toscane.
  • 21 juin : l'Allemand Hans Junkermann gagne le Tour de Suisse.
  • 21 juin : l'Espagnol Antonio Suarez devient champion d' Espagne sur route.
  • 21 juin : le Luxembourgeois Charly Gaul devient champion du Luxembourg sur route pour la troisième fois.
  • 21 juin : le Belge Petrus Oellibrandt devient champion de Belgique sur route.
  • 21 juin : le Français Henry Anglade devient champion de France sur route.
  • 26 juin : le Britannique Ron Coe est champion de Grande-Bretagne sur route pour la troisième année d'affilée.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 18 juillet : l'Espagnol Federico Bahamontes est le premier Ibérique à gagner le Tour de France.
  • 25 juillet : l'Espagnol José Luis Talamillo gagne le Grand Prix de Villafranca.
  • 26 juillet : l'Italien Adriano Zomboni gagne Milan-Vignola pour la deuxième année d'affilée.
  • 27 juillet : le Néerlandais Piet Damen devient champion des Pays-Bas sur route.
  • 27 juillet : le Suisse Rolf Graf devient champion de Suisse sur route pour la deuxième fois.
  • 28 juillet : le Belge Willy Butzen gagne le Grand Prix de l'Escault.

Août[modifier | modifier le code]

2 août : l'Italien Noe Conti gagne le Trophée Bernocchi.

2 août : l'Allemand Hans Junkermann devient champion de R F A sur route.

2 août : le Belge André Noyelle gagne le Grand Prix de Fourmies.

6 août : l'Italien Adriano Zomboni gagne le Trophée Matteotti.

6 août : le Français Gérard Saint gagne le Bol d'Or des Monedières.

9 août : l'Italien Silvano Ciampi gagne le Tour des Apennins.

8-13 août : championnats du monde de cyclisme sur piste à Amsterdam (Pays-Bas). L'Italien Antonio Maspes est champion du monde de vitesse professionnelle pour la troisième fois. L'Italien Valentino Gasparella est champion du monde de vitesse amateur pour la deuxième année d'affilée. Le Français Roger Rivière est champion du monde de poursuite professionnelle pour la troisième année d'affilée. L'Allemand Rudi Altig est champion du monde de poursuite amateur.

15 aout : à Zandvoort (Pays-Bas) la Belge Yvonne Reynders est championne du monde sur route féminine.

15 août : à Zandvoort (Pays-Bas) l'Allemand de l'est Gustav-Adolf Schur conserve son titre de champion du monde amateur sur route.

16 août : à Zandvoort (Pays-Bas) le Français André Darrigade devient champion du monde sur route, l'Italien Michele Gismondi est médaille d'argent et le Belge Noël Foré est médaille de bronze.

29 aout : l'Espagnol Antonio Ferratz gagne le Grand Prix de LLodio pour la deuxième fois d"affilée.

30 août : l'Italien Silvano Ciampi gagne le Tour de Romagne.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 6 septembre : l'Italien Silvano Ciampi gagne le Tour du Piémont pour la deuxième fois.
  • 6 septembre : le Français Gilbert Salvador gagne la Poly Lyonnaise.
  • 8 septembre : le Belge Georges Mortiers gagne le Grand Prix de Brasschaat.
  • 13 septembre : l'Espagnol Salvador Botella gagne le Tour de Catalogne pour la seconde fois.
  • 13 septembre : l'Italien Dino Bruni gagne les 3 Vallées Varésines.
  • 17 septembre : le Belge Roger Baens gagne le Grand Prix d'Orchies.
  • 20 septembre : l'Italien Aldo Moser gagne le Grand Prix des Nations.
  • 20 septembre : le Français Jean Claude Annaert gagne le Grand prix d'Isbergues.
  • 23 septembre : l'Italien Alcide Cerato gagne le Grand Prix de Camaiore.
  • 27 septembre : l'Italien Diego Ronchini gagne le Tour du Latium. Comme la course a été désignée comme championnat d'Italie sur route, Diego Ronchini devient champion d'Italie sur route.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 4 octobre : l'Italien Ercole Baldini gagne le Tour d'Émilie..
  • 5 octobre : l'Italien Tonino Domenicali gagne le Grand Prix de Calvisano
  • 7 octobre : l'Italien Rino Benedetti gagne la Coupe Sabatini pour la deuxième fois.
  • 7 septembre : le Français Jean Guinche gagne le Circuit des boucles de l'Aulne.
  • 11 octobre : le Belge Rik Van Looy gagne Paris-Tours.
  • 13 octobre : le Belge Jo Planckaert gagne le Grand Prix de Clôture.
  • 14 octobre : l'Italien Michele Gismondi gagne la Coupe Agostini.
  • 19 octobre : le Belge Rik Van Looy gagne le Tour de Lombardie.
  • Le Trophée Super Prestige Pernod inclut, cette année, tous les coureurs quelles que soient leurs nationalités. Seules les Principales courses Françaises attribuent des points à son classement général. Le Français Henry Anglade le remporte. Le Trophée Pernod est créé, il récompense le meilleur cycliste Français de l'année. Pour le désigner le nombre d'épreuves attribuant des points est élargi. Henry Anglade en est aussi le premier lauréat . Pas de changement pour le Trophée Promotion Pernod remporté par le Français Raymond Mastrotto.
  • 25 octobre : comme l'an dernier le Français Jacques Anquetil gagne le Grand prix de Lugano.C'est sa cinquième victoire en tout dans cette épreuve.

Novembre[modifier | modifier le code]

4 novembre : la paire italienne Ercole Baldini Aldo Moser gagne le Trophée Baracchi.

Décembre[modifier | modifier le code]

13 décembre : Le Français Jacques Anquetil gagne le critérium de Ouagadougou (en ex-Haute-Volta devenue le Burkina Faso) devant l'Italien Fausto Coppi. C'est durant ce séjour en Afrique que Coppi contracte la malaria qui causera son décès le 2 janvier 1960.

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]